La durabilité vécue par les PME suisses

Donner plus, obtenir plus

Imprimer

«Se montrer flexible et recevoir de la flexibilité en retour» – telle est l'attitude d'OekoSolve SA. Katrin Vetsch, membre de la direction, explique comment, grâce à une gestion socialement durable, l'entreprise accroît les compétences et la flexibilité de ses collaborateurs.
 

Eviter les engorgements grâce à une main-d'œuvre souple

Des collaborateurs flexibles: c'est le grand atout d'Oekosolve SA. Cette PME de Plons, près de Sargans, développe et vend des filtres à poussières fines pour les systèmes de chauffage au bois. Une activité très saisonnière. «Personne n'installe un nouveau chauffage en hiver», explique Katrin Vetsch, membre de la direction. «Nous réalisons 60 à 70 % de notre chiffre d'affaires en été.»

Oekosolve a donc besoin de collaborateurs disposés à travailler davantage pendant la saison chaude que pendant l'hiver. La stratégie de l'entreprise: «Nous accordons de la flexibilité, et nous en gagnons en retour», poursuit Katrin Vetsch. A cette fin, Oekosolve encourage activement le travail à temps partiel. «En cas d'un pic d'activité, nous proposons à nos collaborateurs d'augmenter temporairement leurs heures de travail.»

Précédent
  • Des concepteurs travaillent en permanence à peaufiner les filtres à particules fines d'OekoSolve.
  • Le filtre à bois électrostatique est également fabriqué à Plons, près de Sargans.
  • L'assemblage requiert le savoir-faire d'électroniciens chevronnés...
  • ... et la vigueur habile des ouvriers de la production.
  • Mais le succès de la PME repose principalement sur une chose: une équipe très motivée.
  • Des conditions de travail exemplaires favorisent la satisfaction et la performance des collaborateurs.
Suivant

    De meilleures performances grâce au travail à temps partiel

    Et le travail à temps partiel apporte encore de nombreux autres avantages à l'exploitation. D'après Katrin Vetsch, «le savoir- faire est ainsi réparti entre plusieurs personnes.» Bien sûr, ce mode de fonctionnement nécessite aussi davantage de coordination. Mais il permet d'accroître la satisfaction des collaborateurs, ce qui, à long terme, améliore leur performance et les fidélise. A tel point que le travail à temps partiel est devenu incontournable. «Pour un poste à temps partiel avec des horaires de travail flexibles, je reçois environ 70 candidatures», explique la responsable. Le choix de candidats est beaucoup plus vaste que pour un emploi à plein temps. 

     

    Plus de 30 % des hommes travaillent à temps partiel

    Chez Oekosolve, la promotion du temps partiel n'est pas seulement une stratégie, c'est aussi une question qui tient à coeur aux dirigeants. «Nous voulons que nos collaborateurs se sentent bien. Une ambiance conviviale nous importe beaucoup », souligne Katrin. Environ 15 collaborateurs – la moitié du personnel – travaillent à moins de 100 % et la plupart ont une famille. Fait à souligner: plus de 30 % des hommes travaillent à temps partiel, soit presque deux fois plus que la moyenne suisse. Les dirigeants donnent l'exemple: «Mes deux collègues, à la direction, sont des papas et travaillent à 80 %. Si tel n'était pas le cas, nous aurions certainement plus d'employés à plein temps!»

     

    Accroître les connaissances grâce à la formation continue

    Chez Oekosolve, il n'y a pas que les mamans et papas qui travaillent à temps partiel; deux collaborateurs étudient à côté. Et ça aussi présente des avantages pour cette PME de Suisse orientale: «En employant des personnes qui font des études, nous acquérons du nouveau savoir-faire pour la conception de nos produits», affirme Katrin Vetsch. «Et sur notre site de Plons, la recherche-développement est notre principal avantage concurrentiel.»

     

    Autres mesures de durabilité

    Ses efforts de développement durable ont porté leurs fruits pour OekoSolve SA: en 2019, l'entreprise a remporté le deuxième Prix Raiffeisen des Entrepreneurs de Suisse orientale. Or, outre les aspects sociaux, OekoSolve adopte également de bonnes pratiques environnementales et économiques. En voici quelques exemples:

    Oekosolve AG
    Oekosolve SA

     Oekosolve SA développe, fabrique et commercialise des filtres électrostatiques à poussières fines pour les foyers au bois. L'ambition de cette PME est de doter chaque foyer à bois d'un filtre Oekosolve, comme un catalyseur sur une voiture. L'entreprise fait tout elle-même – du développement à la distribution – sur son site de Plons près de Sargans. Fondée en 2007, Oekosolve emploie 30 personnes. Elle est dirigée par Katrin Vetsch (photo), Daniel Jud et Beat Müller.