Vers l'aperçu

Amis à distance

16.11.2016 |
  • Expérience

Les chercheurs en matière d'amitié pensent que les personnes doivent avoir beaucoup de points communs afin de maintenir une amitié. Mais il n'y pas que les points communs qui nous soudent. Des facteurs tout aussi importants pour réussir à mener une relation d'amitié durable sont la fiabilité, la sincérité, la confiance, un sentiment de bien-être et du temps. Une relation étroite peut seulement être établie et conservée en y consacrant suffisamment de temps. Mais comment cela se passe-t-il si de bons amis habitent à l'autre bout du monde? Et bien, ce n'est pas forcément la fin du monde!

 

De vrais bons amis n’ont pas besoin d’habiter dans le même village, de fréquenter la même école ou d’être membre du même club. On peut trouver des amis pour la vie partout dans le monde. Maria Bassi d’AFS, la plus grande organisation à but non lucratif d’échange interculturel en Suisse, observe régulièrement la chose suivante: «Nos élèves participant au programme d’échange se font toujours des amis au cours des six à onze mois passés dans un pays étranger. Etant donné qu’ils se lancent dans une nouvelle vie et un nouvel environnement, la plupart d’entre eux fait rapidement de nouvelles connaissances et une grande partie de ces amitiés dure toute une vie.»

Les amis

Les amis

Différences culturelles comme pistes de réflexion

Maria Bassi nous raconte par exemple l’histoire d’Ingrid Buol-Fontana qui, il y a plus de 40 ans en tant que première étudiante d’échange AFS, originaire du canton des Grisons, a passé une année dans une famille d’accueil du Kansas, aux Etats-Unis. Ingrid Buol-Fontana n’oubliera sans doute jamais quelques moments forts qu’elle a vécus, comme lorsqu’elle est allée nager pour la première fois avec ses amies américaines. Dans son bikini, la jeune Grisonne attirait tous les regards sur elle. Cette mode du bikini n’avait à l’époque pas encore gagné le Kansas et elle ne se sentait donc pas à l’aise dans son maillot deux pièces. Elle n’a pas eu de mal à s’adapter aux règles locales et à porter ensuite, exactement comme ses amies, un maillot une pièce. Même si ces souvenirs sont encore très frais dans sa mémoire, ce sont les liens créés, notamment le lien d’amitié avec sa famille d’accueil américaine, qui sont le plus important pour elle. Les différences culturelles entre la Suisse et le pays d’accueil d’Ingrid Buol-Fontana n’ont en rien affaibli cette amitié. Grâce à des visites réciproques régulières, la précieuse amitié a pu être maintenue jusqu’à aujourd’hui.

Si on demande à Maria Bassi, la coordinatrice d’AFS, si une origine différente joue un rôle dans l’amitié, elle répond: «Bien sûr, les différences culturelles se ressentent également entre bons amis. Mais elles ne sont pas un point de discorde, elles constituent au contraire davantage des pistes de réflexion sur lesquelles on peut également rire. L’amitié peut surmonter des frontières culturelles et nous aider simultanément à mieux comprendre peut-être d’autres personnes qui nous sont étrangères.»

 

Comment surmonter la distance?

Toutes les relations avec nos amis doivent être entretenues, peu importe que les amis habitent dans la même ville ou sur un autre continent. La distance peut être certes perçue comme un obstacle, mais elle ne doit pas être la raison qui met un terme ou ne permet pas de faire naître une amitié (à distance).

Si nous ressentons le lien qui nous unit à cet(te) ami(e) vivant à l’étranger et qui dépasse largement les furtifs points communs du quotidien partagé avec une connaissance, il faut tout faire pour préserver et cultiver cette relation. Et comment le faire au mieux? Vous trouverez ci-après quelques conseils pour remédier à la distance:

 

  • Créer de la proximité grâce aux messages instantanés: envoyer rapidement une photo du jardin enneigé devant la maison, se souhaiter le matin spontanément une bonne journée ou raconter par message vocal un événement que l’on vient de vivre. En bref, continuer à partager le quotidien normal avec ses amis à distance.
  • Convenir de rendez-vous téléphoniques réguliers: même si WhatsApp et compagnie sont très pratiques pour un bref contact, ces messages courts ne peuvent pas remplacer de longues conversations. De nos jours, on peut aussi mener ces appels téléphoniques gratuitement et avec la fonction vidéo. Alors pourquoi donc ne pas inviter l’amie d’Afrique du Sud à prendre un café virtuel?
  • Ne pas oublier: les bons amis se souviennent des anniversaires, des jubilés ou autres événements significatifs de l’autre. Féliciter à cette occasion montre qu’on a pensé à la personne. C’est un signe d’estime de l’autre.
  • La seule constante est le changement: également dans le cas des amitiés, notamment lorsque l’on ne se voit pas régulièrement. Il est important d’avoir des attentes réalistes. C’est pourquoi, réjouissez-vous des fois où vous avez reçu ou donné des nouvelles et appréciez les moments que vous partagez.
  • Se réjouir à l’avance est le plus grand bonheur: prévoir de se revoir, et si on se rencontrait à mi-chemin? Lorsque l’on retrouve enfin les amis qui vivent loin, c’est une situation exceptionnelle, mais qui soude et qui rend l’amitié (encore) plus forte.