Vers l'aperçu

Bien investir – voici les possibilités

22.05.2017 |
  • Économie

Les crises et les bouleversements sur les marchés financiers font pratiquement partie du quotidien dans un monde en pleine mutation. L'information est donc primordiale pour que les investisseurs privés puissent opter pour le bon placement en toute connaissance de cause. Voici les principaux placements, en résumé.

Les placements, c'est comme l'alimentation: celui qui ne varie pas, court un risque accru de subir à terme des symptômes de carence. Alors que ce risque s'exprime sous la forme de maladies dans le cas d'habitudes alimentaires rigides et de carences en nutriments, l'investisseur trop inflexible, quant à lui, s'expose à des pertes financières sensibles.

Nicolas Samyn, responsable Investment Solutions chez Raiffeisen Suisse
Nicolas Samyn, responsable Investment Solutions chez Raiffeisen Suisse

Pour Nicolas Samyn, responsable Investment Solutions chez Raiffeisen Suisse, cette comparaison imagée est tout à fait adaptée. A une seule exception près: «Dans l'alimentation, les choses ne se terminent jamais bien, dans les placements par contre, cela arrive parfois, avec beaucoup de chance.». Ce spécialiste ne recommande toutefois à aucun investisseur de se fier au hasard. Il importe, au contraire, d'appréhender au préalable et avec sérieux sa propre capacité de risque et la disposition à en prendre. Tout investisseur potentiel se doit d'être honnête avec lui-même, d'analyser en toute transparence ses propres limites et ses engagements et de bien réfléchir s'il ou elle arriverait à faire face au «scénario worst-case» issu d'une de ses décisions de placement.

Recourir à un conseil professionnel ne serait pas un luxe mais un choix tout à fait raisonnable, selon Nicolas Samyn. Il maintient toutefois: «Le conseiller attire l'attention de l'investisseur sur les spécificités, lui transmet ses connaissances professionnelles et lui soumet des propositions. Mais en définitive, il ne doit jamais influencer directement le client dans sa décision de placement.» Au bout de plusieurs années d'expérience, il s'avère que le vecteur de placement financier le plus sollicité et souvent le mieux adapté pour les clients Raiffeisen est un fonds de placement diversifié.

 

Les cinq principales formes de placement financier

Fonds stratégiques

Strategiefonds (auch Anlagezielfonds) sind Anlagefonds, in denen das Vermögen je nach Anlageziel in unterschiedlichen Gewichtungen in Aktien, Obligationen und alternative Anlagen investiert wird. So wird beispielsweise bei einem Strategiefonds mit ertragsorientiertem Anlageziel weniger in Aktien und dafür mehr in Obligationen investiert als bei einem wachstumsorientierten Anlageziel. 

Avantage:
Ainsi, de petits montants vous permettent déjà de largement diversifier vos investissements et de bénéficier des avantages d'une gestion de fortune professionnelle.

Inconvénient:
La gestion du fonds stratégique occasionne des frais supplémentaires.

 

Fonds de placement

Il s'agit d'un fonds dont le patrimoine est composé de placements provenant de nombreux investisseurs individuels. La fortune du fonds est investie par des spécialistes, selon le fonds, sur les marchés internationaux de titres en actions, obligations et autres placements.

Avantage: 
Les fonds de placement offrent une option simple pour diversifier largement les investissements avec peu d'argent et de réduire ainsi le risque. La fortune du fonds étant considéré juridiquement comme patrimoine spécial, l'investisseur bénéficie d'une meilleure protection.

Inconvénient:
La gestion du fonds de placement occasionne des frais supplémentaires.

 

Mandat de gestion de fortune

Les mandats de gestion de fortune conviennent à la clientèle privée et la clientèle entreprises désireuses de déléguer les décisions de placement. Ils peuvent octroyer par exemple à une banque par écrit le mandat de gestion de fortune. Le gestionnaire de fortune prend alors les décisions seul sur la base de la stratégie convenue.

Avantage: Une gestion de fortune largement diversifiée, professionnelle et active.

Inconvénient:
Des honoraires ou commissions relativement élevés sont dus au gérant de fortune.

 

Actions

Une action est un titre qui représente une part du capital social d'une société anonyme et qui confère au titulaire des droits de sociétariat et patrimoniaux. Les actions (dénommées également actions nominatives et actions au porteur) sont donc considérées comme des titres de participation.

Avantage:
Les actions sont négociables en bourse en permanence et présentent une perspective de rendement élevée à long terme. En qualité d'actionnaire, il est également possible de participer au bénéfice de l'entreprise sous la forme d'un dividende variable.

Inconvénient:
Les cours des actions peuvent subir de fortes fluctuations et celles-ci devraient, pour cette raison, être utilisées avec précaution. Un gros risque existe en cas de surpondération des différentes actions dans le portefeuille.

 

Obligations

Les obligations (également dénommées emprunts) sont des titres permettant à un débiteur (entreprise, État ou commune) d'emprunter du capital et de payer en contrepartie des intérêts à l'acheteur. Cet intérêt est généralement versé une fois par an à l'obligataire. A l'échéance, la valeur nominale de l'obligation est remboursée.

Avantage:
Les obligations sont facilement calculables étant donné que l'intérêt, l'échéance et le remboursement sont définis à l'avance. L'évolution du cours est moins volatile que celle des actions.

Inconvénient:
Comme pour les actions, un gros risque peut survenir en cas de surpondération d'obligations individuelles dans le portefeuille. Dans le pire des cas, si le débiteur fait faillite, l'obligataire perd alors également l'intégralité de son investissement. Dans le contexte actuel de faibles taux, les obligations attractives se font plutôt rares.

 

Quel est donc le meilleur conseil en placement?

Nicolas Samyn: «Le conseil en placement unique n'existe pas. Il diffère totalement selon le profil du client.»