Vers l'aperçu

Reconnaître et développer des idées recelant du potentiel

06.04.2018 |
  • Innovation

Les idées sont une monnaie solide dans les processus d'innovation modernes. Raiffeisen a développé une procédure ingénieuse permettant de canaliser les bonnes idées dans le cadre d'un processus d'innovation interne et de les accompagner dans la mise en œuvre. Comment trouver la «bonne idée»? Et comment reconnaître les «idées à fort potentiel»?
 

Précédent
  • Réunion d'équipe RAI Lab Raiffeisen Suisse
    «On ne reconnaît la qualité et le potentiel de développement le plus souvent que dès la première discussion – à savoir au sein de l'équipe ou du groupe», Stefan Jeker.
  • Réunion d'équipe RAI Lab Raiffeisen Suisse
    RAI Lab écoute, évalue, discute, optimise et rejette ou développe une idée soumise.
  • Réunion d'équipe RAI Lab Raiffeisen Suisse
    Lorsqu'il développe des idées, RAI Lab mise sur le travail d'une équipe hétérogène afin d'obtenir les points de vue les plus différents possibles.
Suivant

    RAI Lab, le laboratoire d'innovation et d'avenir de Raiffeisen, travaille selon le principe «Trial & Error». Il attache une grande importance à la mise en réseau interne et externe de tous les secteurs opérationnels et les partenariats externes. Par ailleurs, RAI Lab développe et teste des prototypes servant à établir le futur succès de RaIffeisen. Tout cela est géré comme dans une start-up: avec une grande ouverture à la nouveauté, de la souplesse et en faisant preuve de courage pour rejeter les idées qui ne sont pas bonnes. 

    «Ce n'est pas parce qu'une idée ne cadre pas à priori avec notre schéma que nous la rejetons dès le départ. Au contraire, nous écoutons, évaluons, discutons, optimisons et rejetons ou poursuivons les idées qui nous sont soumises», explique Stefan Jeker, responsable RAI Lab. 

    Comment se libérer l'esprit pour développer de nouvelles idées? Et comment naissent les idées pouvant être mises en œuvre? En équipe? Ou seul? Stefan Jeker nous explique les méthodes de développement d'idées qu'il préfère.

    Développer des idées – Quatre questions à Stefan Jeker, responsable RAI Lab

    Reconnais-tu immédiatement les idées qui ont un potentiel de développement?

    Il serait faux de prétendre que je reconnais tout seul les idées présentant un potentiel de développement du premier coup d'œil. On ne reconnaît la qualité et le potentiel de développement le plus souvent que dès la première discussion – à savoir au sein de l'équipe ou du groupe. Nous avons mis en place des processus efficaces permettant d'identifier rapidement le potentiel d'une idée.

     

    Lorsque l'on a une idée – ou lorsqu'elle est dans «l'air» – comment s'y prend-on?

    Il existe plusieurs solutions: L'un de mes exemples préférés est tout récent et se rapporte à un «Business Hackathon» interne, l'«Innovation Challenge» que nous avons mené pour la première fois à l'automne 2017.

    Une équipe sans aucune expérience en matière d'innovation a eu une idée simple: elle voulait «créer quelque chose» pour les enfants dans le domaine bancaire. Déjà durant l'«Innovation Challenge» l'idée fut affinée et présentée dans les détails. Le jury était convaincu du potentiel de développement qu'elle recelait. A l'issue de l'Innovation Challenge, l'idée fut creusée dans le cadre d'un «Inside Camp» et ne tardera pas à être présentée lors des «Pitching Days».

     

    Quelle est votre méthode pour obtenir les meilleures idées?

    Nous suivons les approches du «Design Thinking». Ce faisant, nous plaçons systématiquement l'avantage de l'utilisateur au centre de nos préoccupations. Lorsque nous développons des idées, nous misons sur le travail d'une équipe hétérogène afin d'obtenir les points de vue les plus différents possibles. Ce faisant, nous travaillons en nous concentrant sur la création de prototypes.

    Par ailleurs, je trouve qu'il est primordial de discuter avec les différents protagonistes le plus tôt possible de leur idée, et d'étudier son intérêt et son potentiel de développement.

     

    Quelles sont les qualités requises pour pouvoir développer de bonnes idées?

    La curiosité est sans aucun doute très utile. Si on est en mesure de formuler très tôt l'avantage procurée par une idée, est certainement dans l'avantage.