Vers l'aperçu

Inventions: quatre histoires sur ce que l'on nomme «l'éclair de génie»

28.11.2017 |
  • Expérience

Quelle est la plus grande invention de tous les temps? Les avis sur la question sont très variés. Est-ce l'électricité, l'automobile ou Internet? Une chose est sûre: les grandes inventions ont le pouvoir de changer nos vies. Dans le cadre du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse, nous mettons en lumière différents aspects passionnants sur le thème de l'invention. Aperçu...

 

Karl Benz (automobile), Alexander Graham Bell (téléphone) ou Marie Curie (théorie de la radioactivité) font partie des plus grands inventeurs ou pionniers de tous les temps. De telles personnalités ont marqué notre monde à jamais. Mais les inventions les plus connues ne sont pas les seules à influencer notre style de vie. En effet, nombreuses sont les découvertes plus minimes qui ont simplifié notre vie au fil du temps. Et la Suisse est très bien représentée dans ce domaine: séchoir rotatif Stewi, économe «Rex» ou encore Doodle, le planificateur en ligne gratuit, pour ne citer qu'eux. La liste des inventions suisses qui ont simplifié notre vie est longue. Difficile d'aborder ce thème sans faire référence aux illustres inventions suisses telles que le Velcro (bande auto-agrippante pour tissus) ou le cellophane (film transparent), qui ont amélioré le quotidien de leurs utilisateurs dans le monde entier. Dans notre série d'articles «Les inventions changent notre vie», nous présentons deux inventions suisses et posons à leur créateur quelques questions sur la naissance, le processus de développement et le succès de leur œuvre.

L'économe «Rex»

L'économe «Rex» – un produit désormais indispensable dans les cuisines du monde entier.

Un inventeur en chacun de nous?

De l'éclair de génie au lancement sur le marché ou au produit breveté, le voyage est souvent long et sinueux, souvent fait de bricolages et autres modifications des formules et des prototypes, sans aucune garantie de succès. La Suisse fait cependant office de première nation mondiale en matière de dépôts de brevets par habitant. Mais quelles sont les caractéristiques du concepteur ou de l'inventeur? Peut-on apprendre à devenir inventeur? Voilà quelques-unes des questions que nous avons posées au directeur du Musée suisse des transports de Lucerne, Martin Bütikofer, au cours d'un entretien exclusif. Le natif de Lucerne est le parrain du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse, un interlocuteur qui maîtrise au mieux le sujet des inventeurs, lui l'ingénieur électronicien et économiste devenu directeur du Musée.

 

Simple, plus simple...inventions

L'évolution de la roue

L'évolution de la roue est synonyme d'avancée technique au sein de notre société

L'invention de la roue il y a plus de 5'000 ans a été le point de départ de toute une série de développements techniques: le principe roue-axe a permis l'apparition de la roue à rayons, qui, une fois montée sur châssis, a permis de faciliter le transport général des marchandises. Plus tard sont apparus les roues crantées, les roues à eau et les rouets. Le reste, ce n'est rien d'autre que de l'histoire. Sans l'invention de la roue, notre quotidien serait plus difficile et bien plus lent. Nous vous présentons trois inventions qui simplifient notamment la vie des enseignants et des parents.

 

Idées créatives, mais sans succès; toutes les inventions ne parviennent pas à percer.

Que peuvent avoir ces inventeurs en commun? Un maillot de bain en bois, un vélo amphibie (pour la terre comme pour l'eau) ou un sauna vibrant avec système de home cinéma, climatisation et fonction de massage. Si toutes ces inventions sont créatives, aucune n'a cependant rencontré le succès.
Toutes les idées ne trouvent pas un écho favorable ni ne révèlent un grand besoin.
Les inventions telles que la roue, laquelle offre un avantage clair et simplifie grandement la vie des personnes, sont prédestinées au succès. Pourquoi? Parce que les gens veulent des produits qui rendent leurs activités plus efficaces et leur vie plus simple. C'est pourquoi les inventions telles que le maillot de bain en bois, qui désavantage plus qu'il n'aide dans l'activité de nage, ne parviennent pas à percer. Nous avons examiné plusieurs de ces inventions qui ont connu un échec.

 

 

A propos du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse

Cet article fait partie d'une série dédiée au thème: «Les inventions changent notre vie», publiée en exclusivité sur le blog Raiffeisen. Raiffeisen organise depuis plusieurs années le Concours pour la Jeunesse. Il vise à promouvoir la créativité des enfants et des jeunes, et à renforcer l'esprit communautaire dans les classes. Le parrain du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse n'est autre que Martin Bütikofer, directeur du Musée suisse des transports de Lucerne (VHS).