Vers l'aperçu

Quelque chose avec les médias sociaux

15.10.2018 |
  • Société

Aujourd'hui, les garçons sont au second plan, car c'est la Journée de la fille! C'est pourquoi Chiara Battaglia est chargée du blog Raiffeisen. La jeune fille de 13 ans a passé deux jours à découvrir le service de la communication de Raiffeisen Suisse. Voici son témoignage.

 

«Qu'est-ce que tu veux faire plus tard?» Chiara Battaglia, élève de l'école secondaire, ne sait pas vraiment quoi répondre à cette question. Ce qu'elle voudrait, c'est être actrice. Mais il lui faut aussi un plan B au cas où tout ne se déroule pas comme prévu à Hollywood, un métier intéressant et pour lequel on n'a pas trop trop de mal à se lever le matin. Le père de Chiara travaille au service informatique. Cependant, la jeune fille ne s'intéresse pas vraiment à la programmation, elle préfère Instagram et Snapchat. Il se passe toujours quelque chose sur les médias sociaux. Elle peut y exprimer sa créativité et dialoguer. Les médias sociaux peuvent-ils être un métier? Pour le savoir, Chiara a passé deux jours pendant ses vacances d'automne pour découvrir le service de Communication digitale de Raiffeisen Suisse. Voici son témoignage.

 

Chiara lit le journal "Finanz & Wirtschaft".
Daily Business : Chiara vérifie les nouvelles du monde financier.

Une journée chez Raiffeisen Suisse

Je m'appelle Chiara Battaglia et j'ai 13 ans. L'école nous a demandé de faire un mini-stage pendant les vacances. C'est ce que j'ai fait dans la Banque Raiffeisen, et plus précisément dans le service «Communication marketing». Je vais maintenant parler de ces deux journées.
J'ai appris beaucoup de choses sur les plateformes de médias sociaux (Instagram, Facebook, Snapchat, Twitter, etc.). Voici ce qui m'a le plus étonnée.

Le saviez-vous? Moi non!

On m'a expliqué par exemple qu'Instagram sait où on se trouve, où on habite, ce qu'on aime bien faire ou avec qui on est ami. Au bout d'un moment, les médias sociaux en savent plus que votre mari ou votre femme! Les médias sociaux ont une très grande portée et une fois qu'on a posté quelque chose, ce sera en ligne pour toujours. Même si efface son post, il se trouve forcément quelque part dans cet immense réseau.

 

A votre avis, pourquoi recevez-vous de la publicité sur Instagram?

Les gens savent que les jeunes utilisent plus Instagram ou Snapchat que Facebook. C'est pour cela qu'on y diffuse par exemple de la publicité pour le compte jeunesse: parce qu'on sait que la plupart des jeunes n'ont pas de compte de ce type. Les utilisateurs de Facebook sont plus âgés; la publicité qu'ils voient concerne plutôt des voyages ou des offres d'emploi.

Chiara s'assoit devant un écran et apprend à connaître l'écran vert.
Élève rapide : En tant que native du numérique, Chiara sait rapidement se frayer un chemin sur l'écran vert.

Pourquoi utilise-t-on un fond vert?

On utilise du vert, parce qu'il y a peu de gens qui portent du vert. C'est pourquoi c'est une bonne couleur à utiliser en arrière-plan. Si on utilise du bleu, cela fonctionnerait moins bien, car beaucoup de gens portent des habits bleus.

 

Qu'est-ce qu'on voit sur le logiciel Photohop?

J'ai découvert que la plupart des photos utilisent des pixels. Sur Photoshop, on peut voir chacun d'entre eux.

 

Un extrait de l'Instagramstory de Chiara sur son blog.
Conclusion : Un emploi où vous pouvez utiliser les médias sociaux d'une manière ciblée est agréable.

Est-ce que je pourrais m'imaginer travailler dans ce domaine?

Personnellement, je pourrais m'imaginer travailler dans le domaine des médias sociaux, car j'utilise beaucoup ces applications et que c'est sympa d'en savoir plus sur les médias sociaux.

 

Il est trop tôt pour décider quoi faire plus tard quand on n'a que 13 ans. Chiara a surmonté avec brio ses deux journées découverte. Quoi sait? Peut-être travaillera-t-elle dans nos bureaux dans quelques années!