Vers l'aperçu

Inventeur. Toi aussi, tu en es capable.

10.01.2018 |
  • Expérience

Martin Bütikofer est directeur du Musée suisse des Transports et parraine notre Concours pour la Jeunesse cette année, qui porte sur le thème «Les inventions changent notre vie». Il est convaincu qu'une atmosphère stimulante à l'école et au travail est décisive pour la créativité.
 

Monsieur Bütikofer, quelle est votre invention préférée?

Précédent
  • Portrait de Martin Bütikofer, directeur du Musée suisse des Transports et parrain du Concours Raiffeisen pour la Jeunesse 2018.
    Martin Bütikofer est directeur du Musée suisse des Transports et parrain de notre Concours pour la Jeunesse cette année.
  • Vue aérienne du Musée suisse des Transports à Lucerne
    Musée suisse des Transports à Lucerne – berceau d'inventions diverses et variées
Suivant

    L'aviation me fascine, que ce soit l'avion, la montgolfière, l'hélicoptère ou le parapente. Sans inventions majeures, l'aviation ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. En tout temps, l'Homme a dépassé ses propres limites et est sorti de sa zone de confort pour explorer de nouvelles formes de mobilité.

    Halle Industries aéronautique et spatiale au Musée suisse des Transports de Lucerne

    Un garçon tente un atterrissage sur Zurich dans le simulateur de vol.

    En tant que directeur du Musée suisse des Transports, vous êtes entouré d'inventions diverses et variées. Que faut-il à un inventeur pour percer?

    La meilleure façon de trouver de nouvelles solutions est de toujours remettre en cause de manière impartiale les méthodes et produits existants. Il en résulte des améliorations et des nouveautés.

     

    Est-ce aussi simple que cela?

    Je ne sais pas si c'est simple, mais une chose est sûre: tout le monde peut faire preuve de créativité. Pour être inventif, il faut non seulement être un minimum passionné, mais aussi avoir la ferme volonté de se laisser emporter par une chose ou une problématique complexe.

    J'invite les jeunes, les enseignants et les parents à laisser la place aux idées extravagantes. Il ne faut pas se représenter le produit final de manière prématurée pour éviter tout blocage.

     

    Ce n'est pas le produit final qui compte, mais le chemin parcouru pour adopter un nouveau mode de pensée. Comment décririez-vous ce fameux «environnement créatif»? 

    Au Musée suisse des Transports de Lucerne, les enfants s'adonnent à la construction de routes.

    L'environnement créatif du Musée suisse des Transports de Lucerne

    Pour susciter l'esprit novateur chez les jeunes et moins jeunes, il est important de se défaire de la politique du «zéro défaut», si répandue en Suisse. C'est un fait: l'être humain apprend de ses erreurs. L'expérimentation en vaut la peine! Même si elle vous coûte et ne conduit pas immédiatement au résultat souhaité. 

    Il faut du courage pour interrompre un projet entamé avant son terme, lorsque l'on s'aperçoit par exemple qu'une hypothèse de départ s'avère fausse ou que le domaine d'application visé ne répond pas aux attentes. Néanmoins, l'essentiel est d'en tirer des enseignements pour nos futurs projets et de ne jamais douter de soi.

     

    Cette approche n'incite-t-elle pas à entreprendre des actions inconsidérées?

    Le principe du «trial and error» (essais et erreurs) n'a rien à voir avec l'imprudence. Il s'agit plutôt d'aller jusqu'au bout de son idée, même si elle peut paraître un peu folle de prime abord. Ensuite, il faut oser franchir le pas de la mise en œuvre. Il y aura toujours le risque de ne pas voir une idée «atteindre des sommets».

     

    Concrètement: qu'est-ce qui distingue une bonne invention d'une autre?

    Une bonne invention apporte une plus-value à l'Homme et à l'environnement. Les aspects écologiques et économiques jouent un rôle important. Mais il faut aussi tenir compte du facteur plaisir. Toute invention n'est pas forcément jugée indispensable. Néanmoins, elle peut contribuer à rendre la vie plus agréable et plus divertissante.

     

    À propos d'invention, que penseriez-vous de l'introduire comme matière à l'école?

    Sincèrement: pas grand-chose. 

    Comme je vous l'ai dit, pour moi, l'invention n'est pas un acte détaché – à ce titre, elle ne justifierait pas l'introduction d'une matière spécifique. Il faut promouvoir la créativité à tous les niveaux: interdisciplinaire, à l'école, à la maison et au bureau. 

    Inventer signifie prendre la liberté de remettre en cause les choses. Pour créer de la nouveauté, il faut réunir toutes ses connaissances et combler nos éventuelles lacunes en la matière.

     

    Comment faire au quotidien, par exemple à l'école?

    L'exemple d'un examen à l'école illustre bien mes propos. Un élève qui ne saura pas répondre à une question difficile aura le choix entre rendre page blanche ou se donner une chance en répondant en fonction des connaissances dont il dispose. Ce courage sera récompensé car l'enseignant lui donnera des points, ne serait-ce que pour cet effort de réflexion.

     

    Cela requiert néanmoins une certaine expérience.

    C'est vrai. Mais les élèves peuvent s'entraîner à cette méthode dès l'école primaire. La capacité à affirmer une conclusion tirée d'une réflexion personnelle, qui nous semble exacte sur le moment car sensée et logique, renforce la confiance en soi.

     

    Quels conseils souhaitez-vous donner aux jeunes qui participent à notre Concours pour la Jeunesse?

    Saisissez votre chance et pensez l'impossible. Seuls les participants peuvent gagner.

     

     

    À propos du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse

    Cet article fait partie d'une série dédiée au thème: «Les inventions changent notre vie», publiée en exclusivité sur le blog Raiffeisen. Raiffeisen organise depuis plusieurs années le Concours pour la Jeunesse. Il vise à promouvoir la créativité des enfants et des jeunes, et à renforcer l'esprit communautaire dans les classes. Le parrain du 48e Concours International Raiffeisen pour la Jeunesse n'est autre que Martin Bütikofer, directeur du Musée suisse des transports de Lucerne (VHS).