Vers l'aperçu

«L'art au restaurant»: Raiffeisen ouvre la voie à la créativité

09.02.2018 |
  • Société

Canapés, chaises, tables, divans et même une Porsche, tout recouverts de bitume rouge vif Raiffeisen ... ce sont les éléments marquants de la place rouge devenue culte du quartier Bleicheli, aussi connue comme le salon urbain de Saint-Gall. C'est justement à l'endroit où l'artiste Pipilotti Rist et l'architecte Carlos Martinez ont créé leur impressionnante œuvre d'art architecturale que les candidats de la formation artistique propédeutique de l'Ecole des beaux-arts à Saint-Gall ont aujourd'hui l'opportunité de laisser libre cours à leur créativité. Mais où précisément? Sur un grand mur du restaurant Roter Platz.

 

Depuis 2012, Raiffeisen Suisse organise, en collaboration avec l'Ecole des beaux-arts du Centre de formation professionnelle de Saint-Gall (GBS), le concours «L'art au restaurant». Organisés en petits groupes, les candidats de la formation artistique propédeutique s'efforcent de formuler des propositions artistiques pour décorer l’immense mur du restaurant Roter Platz, de quatre mètres sur cinq. Au final, un jury sélectionnera le groupe lauréat – et il faudra ensuite passer à l'acte: les candidats seront chargés de la réalisation du projet. Le résultat sera dévoilé officiellement lors d'un vernissage. En effet, l'œuvre d'art devra orner le restaurant durant deux ans... jusqu'au moment où le prochain groupe de candidats mettront main à la pâte!

L'édition 2016–2018 du projet «L'art au restaurant»

Voici le grand mur du restaurant Roter Platz à l'heure actuelle. Dès le 26 février, il fera peau neuve. ©Susann Albrecht

Et le gagnant est... «Urban Style»

Un changement de décor est à nouveau prévu cette année: le 26 février 2018, ce sera chose faite. Lors du vernissage, Donata Gianesi, à la fois responsable des questions artistiques chez Raiffeisen et membre du jury, présentera le projet lauréat. Dans le cadre de l’édition du concours de cette année, les participants avaient pour mission de créer une œuvre d'art photographique pour le grand mur: chacun des 18 candidats devait y contribuer par cinq photos portant sur le thème de «street photography». Inspirés par l'exposition du duo d'artistes Rico Scagliola et Michael Meier à la Kunsthalle de Saint-Gall, les jeunes candidats se sont mis au travail sous la houlette de Susann Albrecht, responsable du cursus, et de Désirée Good, chargée de cours et photographe. Armés d'appareils photo, ils ont immortalisé leurs visions de la vie quotidienne à Saint-Gall pour ensuite élaborer, en petits groupes, des concepts artistiques qu'ils ont présentés au jury en novembre 2017.

Donata Gianesi, responsable des affaires artistiques chez Raiffeisen, annonçant le projet lauréat de «L'art au Roter Platz» en 2016.

2016: Donata Gianesi dévoilait le groupe gagnant. Cette œuvre d'art sera remplacée à partir du 26 février par «Urban Style». ©Susann Albrecht

Comme l'explique Donata Gianesi, les propositions étaient aussi originales que réfléchies, «avec une multitude de variantes permettant de présenter toute la masse de photos sous forme de nuée, de ruban, d'ensemble d'objets divers ou de concept dans une unité homogène.» Cette année, «Urban Style» a remporté le concours, et son œuvre se démarque fortement du projet gagnant de 2016, car le groupe prévoit de coller les 90 photos des candidats directement sur le mur brut du restaurant, alignées à l'horizontale en trois zones distinctes. Elles créeront un beau contraste avec le mur de béton gris, les néons installés à la verticale et leur câble, délimitant au mieux les trois zones. Urbain et stylé – à l'image du titre.

 

Précédent
  • «L'art au restaurant»: les candidats présentent leur concept «Urban Style» au jury.
    Novembre 2017: les candidats présentent leurs concepts au jury. Le projet «Urban Style» l’emporte haut la main. ©Susann Albrecht
  • «L'art au Roter Platz»: «Urban Style», le projet lauréat
    «Urban Style», le projet lauréat. Sa réalisation est attendue avec impatience. ©Susann Albrecht
Suivant

    «Grâce à son agencement improvisé, le concept de présentation ‘Urban Style‘ rappelle  l’aménagement d'antan du quartier Bleicheli en faisant contraster l'ancienne disposition d'arrière-cour fermée avec l'espace ouvert d'aujourd'hui, tel qu'il a été valorisé depuis sa transformation minutieuse en tant qu’espace de rencontre du  salon urbain créé par Pipilotti Rist et Carlos Martinez», explique Donata Gianesi pour étayer la décision du jury. «C'est avec beaucoup d'impatience que nous attendons maintenant de voir le projet lauréat se réaliser.»

     

    «Une excellente opportunité offerte aux candidats»

    Désirée Good, chargée de cours et photographe, ainsi que Susann Albrecht, responsable du cursus, se réjouissent, elles aussi, de découvrir le résultat. Elles épaulent certes les candidats tout au long du projet, mais c'est à ces derniers que revient la tâche de planifier et de réaliser le concept. L'œuvre d'art actuelle sera démontée une semaine avant le vernissage pour être remplacée par la nouvelle pièce. D'ici là, il y a encore beaucoup de pain sur la planche.

    «Le concours proposé par Raiffeisen dans le cadre de son projet ‘L'art au restaurant‘ offre à nos élèves une expérience excellente et très instructive. En effet, il s'agit pour eux d'acquérir une expérience pratique dans une situation réelle de concurrence telle qu'ils pourront la vivre plus tard en tant qu'artistes. Par ailleurs, cela leur permet de découvrir au plus près la réalisation d'un projet, sachant que c'est à eux de tout planifier et mettre en œuvre», explique la responsable du cursus, elle-même passionnée de photographie.

     

    L'engagement de Raiffeisen pour l'art dans l'architecture

    Le projet d'art dans l'architecture de Saint-Gall, qui porte sur un mur de restaurant, est l'un des nombreux concours de projets régionaux organisés par Raiffeisen dans toute la Suisse. Pour Donata Gianesi, responsable des questions artistiques de Raiffeisen, cet engagement est déterminant: «L'ancrage local de nos Banques nous tient à cœur, et c'est aussi pourquoi nous cherchons à collaborer avec des artistes de notre région.»

    Aussi faut-il offrir à la relève l'opportunité d'oser expérimenter, innover et transgresser les limites. «Je trouve la collaboration avec les artistes de demain extrêmement enrichissante. En tant qu'historienne de l'art, je suis impressionnée par la multitude d'idées qui animent leur monde imaginaire, par l'usage créatif qu'ils font des nouveaux médias et par leur approche conceptuelle», explique Donata Gianesi.  

    Qui sait? Peut-être, la promotion actuelle révélera-t-elle la prochaine Pipilotti Rist ou le prochain Carlos Martinez… 

     

    Le produit final

    Précédent
    • Le projet gagnant «Urban Style» – Une œuvre d'art photographique dans laquelle chacun des 18 élèves a contribué cinq photos de leurs propres photos sur le thème «Photographie de rue».
      Le projet gagnant «Urban Style» – Une œuvre d'art photographique dans laquelle chacun des 18 élèves a contribué cinq photos de leurs propres photos sur le thème «Photographie de rue».
    • Cette œuvre d'art montre différentes situations de la vie quotidienne dans la ville de Saint-Gall.
      Cette œuvre d'art montre différentes situations de la vie quotidienne dans la ville de Saint-Gall.
    Suivant