La meilleure manière de procéder lors de la planification d'un assainissement

Vous devez planifier un assainissement en détail pour minimiser les coûts et obtenir un résultat optimal. Voici comment procéder, de la première évaluation du besoin à l'exécution des travaux.

Peut-être envisagez-vous de remplacer quelques fenêtres, en raison de leur vétusté, leur état ou l'absence d'isolation. Ou bien vous souhaitez rendre votre ancien bâtiment plus confortable et le doter d'une meilleure efficacité énergétique. Un assainissement commence, dans l'idéal, par une évaluation énergétique globale, peu importe si vous abordez un seul problème, ou souhaiter transformer complètement votre logement en propriété, et vous donne ainsi un parfait aperçu des mesures qui semblent judicieuses. 

 

Un conseil et outil d'analyse pour un assainissement optimal

L'assainissement d'une maison doit toujours être considéré du point de vue de son état général, sous peine de voir des potentiels d'économie importants rester inexploités. Améliorer l'isolation pourrait donc s'avérer plus rentable en termes d'économies d'énergie, à titre d'exemple, que d'installer de nouvelles fenêtres.

Il est souvent difficile de déterminer soi-même le besoin de rénovation exact. Chaque canton dispose de services de l'énergie indépendants qui vous conseillent de manière professionnelle. Vous trouverez ici un aperçu des services de l'énergie dans toute la Suisse. Mais vous pouvez également vous renseigner auprès de votre commune; certaines peuvent également vous proposer des conseils en énergie.

Vous obtiendrez par ailleurs des points de repère sur le besoin de rénovation avec l'outil d'analyse eValo.ch de Raiffeisen. Saisissez-y les données de votre bâtiment, eValo analyse ensuite l'état actuel de l'enveloppe du bâtiment ainsi que la consommation d'énergie et propose une sélection de mesures d'assainissement efficaces, avec un calcul du potentiel d'économie possible.

Par ailleurs, il serait également recommandé d'établir un certificat énergétique, qui indique la consommation d'énergie de votre bâtiment et souligne précisément ses points faibles, avec à la clé des mesures d'assainissement judicieuses pour l'enveloppe du bâtiment, le chauffage, la production d'eau chaude, et les appareils électriques. Vous obtiendrez ainsi un aperçu des coûts possibles.

 

Planifier en détail l'assainissement pour minimiser les coûts

Une fois que vous avez choisi les mesures à réaliser, vous devez impérativement vous pencher sur la planification temporelle et financière, afin que l'assainissement soit le plus efficace et le plus rentable possible.

Une planification en temps utile vous permet d'éviter par exemple les retards qui occasionneraient des coûts supplémentaires, et d'intégrer d'éventuelles subventions, qui peuvent vous faire économiser beaucoup d'argent dans certains cas, si vous en bénéficiez. Le service de l'énergie le plus proche de chez vous peut vous renseigner sur les subventions. Veuillez lire l'article «Economisez beaucoup d'argent pour vos travaux d'assainissement ou de construction avec le Programme Bâtiments et autres» pour en apprendre davantage.

Peut-être que les coûts vous obligeront à réaliser tout d'abord les mesures les plus importantes, et de rénover le reste à un moment ultérieur. Si vous les répartissez sur plusieurs années, vous pourrez éventuellement économiser des impôts contrairement à un assainissement général sur une période fiscale. Veuillez vous adresser à votre Banque pour en savoir plus sur les possibilités de financement et les aspects fiscaux.

Il est toutefois très important de rénover dans le bon ordre en adoptant une stratégie à long terme, notamment en commençant par les mesures permettant d'augmenter l'efficacité énergétique, et en renouvelant la technique du bâtiment par la suite. Cela vous évitera de faire de mauvais investissements. Vous pouvez par exemple choisir un chauffage plus petit pour augmenter l'efficacité énergétique. Des travaux en plusieurs étapes peuvent être plus judicieux, dans certains cas, selon la vétusté de certaines parties du bâtiment.

Demander d'abord des subventions, puis procéder à la rénovation

Une fois que vous avez fait état des mesures à réaliser, n'oubliez pas de remettre la demande de subventions pour l'assainissement avant le début des travaux; vous risquez de vous les voir refusées si vous avez déjà commencé les travaux.

Il ne vous restera plus qu'à réaliser les travaux d'assainissement une fois que vous avez clarifiez l'aspect financier. Vous pouvez ensuite les faire vérifier une nouvelle fois par un expert CECB afin qu'il constate si d'éventuelles failles ont bien été corrigées. Par ailleurs, certains cantons l'exigent surtout si vous bénéficiez de subventions. Vous obtenez enfin un certificat pour l'efficacité énergétique acquise.

 

Planifiez votre rénovation en cinq étapes

  1. analysez l'état général du bâtiment et déduisez-en des mesures d'assainissement judicieuses grâce à un conseil en énergie, eValo et CECB Plus;
  2. planifiez les travaux de rénovation en détail, voire sur plusieurs années, pour minimiser les coûts et maximiser les avantages;
  3. remettez la demande de subventions en temps utile, impérativement avant le début des travaux;
  4. clarifiez le financement des rénovations avec votre Banque;
  5. mettez en œuvre les mesures choisies et demandez éventuellement à l'expert CECB de vérifier les résultats une fois les mesures terminées.