Financement de la croissance

Quelle méthode de financement se prête à la croissance de mon entreprise?

Imprimer

Si l'on connaît les méthodes de financement de la croissance, on possède en général l'équipement pour s'attaquer à la variante optimale selon le type d'expansion visée. La croissance est un terme extensible, qui peut avoir pour base des projets très différents. 

Liste de contrôle: La seule manière de transformer la croissance en succès

Analyse détaillée

Aussi bien le(s) marché(s) cible(s) que les propres possibilités de croissance doivent être analysés avec une grande précision. Si l'on opte pour une expansion à l'étranger, on peut par exemple solliciter le soutien de Switzerland Global Enterprise

Planification

Les étapes de l'expansion doivent être planifiées avec précision. Ce travail exige beaucoup de patience, de connaissances en économie d'entreprise et surtout une estimation réaliste des propres potentiels.

Réfléchir mûrement aux scénarios

Selon la devise «Et si...?», toutes les éventualités et leurs conséquences financières devraient être examinées dans le cadre d'une phase de croissance.

Forme juridique

Pour les objectifs de croissance ambitieux, il faudrait justement choisir pour l'entreprise une forme juridique qui n'affecte pas la fortune privée.

Réserves

Il faut les planifier impérativement, car la croissance est un projet tourné vers l'avenir, dont l'évolution n'est jamais prévisible exactement. Généralement, il faut plus d'endurance et de souffle que ce qui est initialement supposé.

Sécurité

Au moyen de contrats préliminaires ou de déclarations d'intention par écrit, on peut d'ores et déjà se protéger vis-à-vis de partenaires potentiels pour un projet de croissance imminent.

Un sens des réalités au lieu de la témérité

La plus grande erreur commise la plus fréquemment dans les projets de croissance est souvent d'avoir une attente peu réaliste de chiffre d'affaires en très peu de temps dans la tête des entrepreneurs. On parle dans le jargon professionnel de projets à la «crosse de hockey», la forme de la crosse représentant la courbe (peu réaliste) du chiffre d'affaires. C'est pourquoi ce conseil impératif: Il ne faut jamais surestimer sa propre idée d'affaire!