Centre de conseil YoungMemberPlus

Le premier salaire d'apprenti-e

Imprimer

Tu as commencé un apprentissage ou tu es en passe de le faire. Ce qui est génial: tu vas percevoir ton premier salaire régulier. Ton propre argent! Très bien. Mais tu as sans doute des questions concernant cette nouvelle situation dont tu n'as pas encore l'habitude: mon salaire est-il approprié? Quelles contributions sociales sont retenues? Que faire de tout cet argent? Est-ce que j'ai pensé à tout? Voici les réponses à tes questions!
 

Comparaison des salaires: qui gagne combien, quoi, quand?

En tant qu'apprenti-e, tu seras rémunéré-e pour ton travail et tu gagneras donc ton propre argent. Pendant ton apprentissage, tu vas acquérir de précieuses expériences dans ton travail, ce qui fait déjà de toi un maillon important dans la chaîne de l'entreprise. Durant toutes ces années d'apprentissage, tu verras non seulement ton expérience grandir, mais aussi ton salaire, qui varie en fonction du secteur, de l'entreprise et du lieu de travail. Il n'y a pas de salaire minimum.

Les salaires moyens des apprentis-es varient

  1. la 1ère année entre CHF 500.– et CHF 700.–
  2. la 2e année entre CHF 700.– et CHF 900.–
  3. la 3e année entre CHF 900.– et CHF 1'100.–

Les fourchettes salariales sont présentées en détail sur orientation.ch.

 

Pourboires: est-ce qu'ils m'appartiennent ou est-ce qu'il faut que je les remette à l'entreprise d'apprentissage?

En principe, tes pourboires t'appartiennent. Demande à ton patron de t'expliquer comment ils sont gérés dans l'entreprise! Dans le secteur de la restauration notamment, les pourboires sont souvent réunis et partagés au sein de l'équipe, y compris le personnel de cuisine.

 

Que faire de tout cet argent? Comment le salaire est-il versé?

Le salaire est versé sur ton compte bancaire. Pour recevoir directement ton salaire, il te suffit de donner l'IBAN de ton compte bancaire à ton maître d'apprentissage. La meilleure solution pour toi est d'ouvrir un compte YoungMemberPlus chez Raiffeisen car tu profites en plus de nombreux avantages et offres de loisirs.

 

Que faire si mon salaire d'apprenti-e n'est pas versé ou s'il est versé en retard?

En vertu de la loi, le salaire doit être réceptionné sur le compte du travailleur, donc le tien, au plus tard le dernier jour du mois. Si ton salaire n'est pas versé à temps, tu ne dois surtout pas attendre sans rien faire. Le mieux est certainement de t'entretenir personnellement avec ton patron. Si cela ne mène à rien, il ne te reste plus que la voie judiciaire.

 

Est-ce que j'ai droit à un 13e mois de salaire?

Non! Un 13e salaire n'est pas obligatoire, mais beaucoup d'entreprises l'offrent à titre d'incitation supplémentaire. Il est généralement versé en décembre ou sinon, une moitié en janvier et l'autre moitié en juillet.

 

Est-ce que je dois payer les fournitures scolaires avec mon salaire?

Les frais de formation scolaire sont réglés comme suit dans le contrat de travail entre l'entreprise et l'apprenti-e:

  • frais de déplacement
  • restauration et hébergement éventuel
  • fournitures scolaires
  • appareils électroniques

Cela signifie que les points énumérés sont à la charge de l'apprenti-e. Cependant, la présence à l'école en soi ne doit pas t'être facturée.

Par ailleurs, le contrat d'apprentissage règle laquelle des deux parties doit prendre en charge les frais des acquisitions nécessaires à l'exercice de la profession (vêtements professionnels, outils etc.) et les frais de leur nettoyage.

 

Contributions sociales retenues sur le salaire

Des déductions du salaire brut sont possibles pour les primes d'assurance (par ex. assurance accidents non professionnels; AVS et assurance-chômage) et pour les frais de l'employeur (par ex. restauration). Ces prélèvements sont réglés dans le contrat d'apprentissage.

Ne peuvent être déduits du salaire l'assurance accidents d'entreprise, la présence à l'école, la participation aux cours interentreprises ainsi que les frais d'examen de fin d'apprentissage.

Dès le 1er janvier de l'année où tu auras 18 ans, les cotisations d'assurances sociales officielles seront déduites de ton salaire d'apprenti-e:

  • 4,35 % AVS (assurance vieillesse et survivants)
  • 0,7 % AI (assurance invalidité)
  • 0,225 % APG (allocation pour perte de gain)
  • 1,1 % AC (assurance-chômage)
  • des cotisations à une assurance d'indemnités journalières en cas de maladie peuvent également être déduites du salaire. L'entreprise d'apprentissage peut par ailleurs déduire des cotisations pour l'assurance accidents.

Si tu as moins de 18 ans, seule l'AC (1,1 %) peut être déduite, ainsi que, selon l'entreprise, une cotisation d'assurance accidents.

Tous les prélèvements doivent figurer sur la fiche de salaire mensuelle.

 

Maintien du paiement du salaire en cas de maladie

En cas de maladie, dans la mesure où les pertes de salaire ne sont pas couvertes autrement par des assurances etc., les apprentis ont droit au versement du salaire comme suit:

  • pendant trois semaines au cours de la 1ère année d'apprentissage
  • pendant une plus longue durée raisonnable au cours de la 2e, 3e et 4e année

Selon la pratique des tribunaux des prud'hommes, une rémunération pendant deux mois est considérée comme raisonnable. Les accords plus généreux conclus dans le contrat d'apprentissage ou dans la convention collective de travail s'appliquent en priorité. En cas de maladie ou d'accident, le versement du salaire ne peut pas être interrompu et ne peut pas non plus être suspendu tant que d'éventuelles questions d'assurance n'auront pas été réglées.

 

Heures supplémentaires et travail du dimanche: qu'est-ce que je dois savoir?

Heures supplémentaires/heures excédentaires

Jusqu'à leurs 16 ans révolus, les jeunes ne doivent pas être obligés-es d'effectuer des heures excédentaires. Les apprentis-es de 16 ans et plus peuvent être obligés-es d'effectuer des heures excédentaires pendant le temps de travail journalier à partir de 6 heures (ou 5-7 heures) ainsi que pendant le temps de travail de nuit jusqu'à 22 heures. Le temps de travail journalier maximal autorisé est de 9 heures pour les jeunes de moins de 18 ans et ce temps ne doit en aucun cas être dépassé. De plus, un temps de pause minimum de 12 heures doit être respecté entre la fin de la journée et le début du travail le jour suivant.

Des heures supplémentaires peuvent être ordonnées uniquement dans un cadre raisonnable afin d'accomplir une charge de travail extraordinaire ou en raison d'une charge de travail saisonnière, d'événements imprévus ou afin de prévenir des dommages. Les heures excédentaires effectuées doivent être rémunérées ou compensées par du temps libre à prendre dans les 14 semaines qui suivent. La durée à compenser doit être au moins égale au nombre d'heures excédentaires effectuées. Pour les jeunes, la compensation par du temps doit être préférée à une rémunération. En cas de rémunération, le montant est le suivant: si le nombre d'heures excédentaires dépasse le temps de travail hebdomadaire maximum prévu par la loi sur le travail, le salaire prévu au contrat et une majoration de 25 % minimum doivent être versés.

 

Travail du dimanche

En principe, il est interdit de faire travailler les apprentis-es le dimanche. Dans les cas individuels justifiés suivants, les autorités cantonales peuvent autoriser les apprentis-es à partir de 16 ans à travailler le dimanche:

  • i cela est essentiel pour la formation professionnelle ou
  • si la présence des apprentis-es est nécessaire pour remédier à des perturbations de l'exploitation en cas de force majeure 

L'autorisation du travail du dimanche comprend l'obligation d'accorder à l'apprenti-e un temps de repos compensatoire pendant un jour ouvré de la semaine précédente ou suivante.