Manifestations

Intelligence artificielle: quelles sont nos attentes envers la politique? – 26 novembre 2018

Imprimer

Le Forum Raiffeisen organise en collaboration avec Microsoft Suisse une série de quatre manifestations sur le sujet «Numérique & Cloud». La deuxième soirée était dédiée à l'«Intelligence artificielle – The future Computed». Les tensions sont importantes entre questions éthiques et nouveaux modèles sociétaux, et il y a d'énormes changements sociaux dus à l'intelligence artificielle (IA); la politique est donc mise au défi de légiférer pour les gérer. 
 

«L'intelligence artificielle est une technologie de base», remarqua Marc Holitscher, CTO de Microsoft Suisse, dans son allocution principale. Le potentiel de l'IA a nettement augmenté grâce aux ordinateurs plus puissants et à la quantité toujours croissante de données qui la nourrissent. L'intelligence artificielle permet d'automatiser les processus, d'augmenter la productivité et de baisser les prix dans toutes les entreprises, de la plus grande à la plus petite. «Il nous incombe d'organiser l'outil qu'est l'IA de telle sorte que nous en profitions», insista le conférencier, faisant allusion aux craintes de chômage en hausse, de discrimination et de singularité Les principes de bases devront reposer sur les valeurs suivantes: équité, fiabilité, protection des données, inclusion et reddition de comptes.

Lors de la discussion qui a suivi, le conseiller national zurichois Balthasar Glättli (Verts) a déclaré: «Les débats politiques au sujet de l'intelligence artificielle oscillent à l'heure actuelle entre glorification et diabolisation. Mais il faut des politiciennes et des politiciens qui étudient la chose à fond.» Marianne Janik, CEO de Microsoft Suisse, tient beaucoup à discuter de règles communes avec ses clients commerciaux et les politiciennes et les politiciens. Il faudrait tenir compte du fait que d'autres pays et d'autres cultures ont des intérêts divergents. Rolf Olmesdahl, COO de Raiffeisen Suisse, a rappelé, en se référant au Bitcoin, que les nouvelles technologies se développent au niveau mondial. À cet égard se pose aussi la question de l'attitude la Banque nationale.

Au cours des deux prochaines manifestations, le Forum Raiffeisen abordera les aspects suivants de l'économie du Cloud:

  • Cybersecurity
    responsabilité partagée entre l'État et le marché, lundi 4 mars 2019, dès 19 h.
  • Big Data
    entre innovation et protection des données, lundi 3 juin 2019, à partir de 19 h.

Nous nous réjouissons de vous accueillir. 

 

Les personnes intéressées trouveront ici des informations sur la première soirée «Cloud Computing»

Précédent
Suivant