Newsflash Planification financière et successorale

Amortissement indirect avec le pilier 3a

Imprimer

Il est possible d'amortir indirectement son hypothèque via un compte / dépôt de prévoyance ou une police d'assurance. La solution d'assurance combine l'avantage d'une épargne sécurisée et d'une couverture du financement en cas de décès et d'incapacité de gain. 

Edition 05/2018 – Newsflash Planification financière et successorale

 

 

Au lieu de choisir entre solution bancaire ou d'assurance, combiner les deux est idéal

Etant donné que les clients hypothécaires effectuant un amortissement indirect n'ont plus besoin d'une épargne flexible, la solution d'assurance est idéale pour remplir leur obligation d'amortissement vis-à-vis de la banque.

L'argent qui peut être épargné en plus sert de réserve, soit pour garder son logement en propriété en cas de hausse des taux d'intérêt, soit pour assurer son indépendance financière à la retraite. Actuellement, en période de taux d'intérêt bas, il serait possible d'épargner la différence (au moins en partie) entre le taux d'intérêt indicatif, utilisé pour calculer la capacité financière, et l'intérêt hypothécaire réel à payer.

Avec la couverture des objectifs d'épargne de Raiffeisen, il est en outre possible d'assurer l'épargne, respectivement l'amortissement indirect, contre l'invalidité via un compte épargne 3ème pilier.  

 

La solution idéale: combinaison des solutions bancaire et d'assurance