Financement de la croissance

Un projet de plusieurs millions, réalisé grâce au financement externe

Imprimer

Simmental Switzerland construit actuellement dans l'Oberland bernois une immense fromagerie. Son matériel ultramoderne, l'entreprise a choisi de le financer en leasing auprès de Raiffeisen. Grâce à des conditions avantageuses, l'entreprise n'effectuera ses premiers remboursements que lorsqu'elle vendra ses premières meules.
 

Fromage doux de montagne, fromages jeunes à pâte mi-dure, raclette ou encore le fameux fromage aux noix à gros trous, très apprécié à l'export : c'est avec de tels produits que Simmental Switzerland veut séduire ses clients. C'est d'ailleurs pour cela que cette entreprise, fondée en 2017, construit actuellement une fromagerie ultramoderne dans le Diemtigtal (Oberland bernois). Aaremilch AG, à l'origine de ce projet majeur, investit au total 38 millions de francs dans sa filiale, dont une large part de capitaux externes.

Dès le début de la production, la fromagerie s'approvisionnera en lait auprès de 1'800 fermiers de la région. A partir d'environ 30 millions de litres de lait par an, les installations produiront de nombreux fromages, d'après des recettes traditionnelles. La fromagerie sera complétée par une usine d'embouteillage de lait, pour répondre à la demande croissante. Une galerie pour les visiteurs et une boutique viseront aussi à stimuler le tourisme dans la vallée.

 

«Raiffeisen nous a conseillés avec grand soin»

Raiffeisen a rendu possible ce projet ambitieux: «Nous avons acquis en leasing l'ensemble des installations, du point de collecte du lait au robot qui badigeonne les fromages, en passant par le bain de sel», explique Donat Schneider, président du conseil d'administration de Simmental Switzerland. «Sans cette solution, il aurait été difficile de financer la fromagerie et cela [nous] aurait coûté plus cher. Nous avons trouvé la solution de financement optimale pour nous.»
 

Exemple de calcul pour le leasing d'une chaîne de production

Leasing d'une chaîne de production *
Prix net CHF 12 mio
Durée 120 mois dès le début de la production

Conditions de leasing

1er paiement initial ponctuel

Mensualités de leasing

Coût total du leasing

Frais de traitement

Valeur résiduelle en fin de contrat

 

CHF 2 mio

119 x CHF 98'257

CHF 13,05 mio

CHF 12'000

CHF 60'000

* Exemple théorique, les chiffres se basant sur des hypothèses.

 

Après maintes discussions avec diverses banques, Donat Schneider s'est tourné vers Raiffeisen. «Raiffeisen nous a conseillés avec grand soin», se souvient-il. «Lors des discussions, on sentait vraiment que la banque voulait nous aider. Les personnes qui sont en face de vous ont ici une grande importance.» Cela a certainement facilité sa décision.

Au départ, Donat Schneider ne se rendait pas compte que les conditions de leasing étaient aussi avantageuses. Or, l'entreprise ne commencera à payer les mensualités du leasing que lorsqu'elle vendra ses premières meules de fromage. Ainsi, le coût des machines est étalé sur une période de dix ans, et financé à partir du produit des ventes; cela permet de planifier les dépenses sur une longue période et de laisser à la laiterie suffisamment de trésorerie pour d'autres investissements.