L'économie en temps de crise

3 termes techniques de la nouvelle normalité, expliqués simplement

Imprimer

Multicanal, Economies d'échelle, Chaîne de création de valeur: 3 concepts indissociables de la nouvelle normalité, décrivant les nouveaux canaux de vente, les réductions de coûts et la diversification. Mais concrètement, que signifient-ils? Découvrez-le ici ... Tout simplement!

 

Multicanal

Distribution ou communication via divers canaux hors ligne et en ligne. Cela permet aux entreprises d'atteindre plus de clients (potentiels) et ainsi de doper leurs ventes.

Le principe du multicanal: aller chercher le client là où il se trouve. Le processus d'achat est ainsi de plus en plus contrôlé par les consommateurs ou acheteurs.

Par exemple, un petit créateur de mode ne vend plus seulement ses vêtements dans sa boutique, mais également dans certains grands magasins, sur des plateformes de vente par internet et dans sa propre boutique en ligne. Quant à sa communication, elle se fait au comptoir de son magasin, via des publicités imprimées, des newsletters par e-mail, l'optimisation des moteurs de recherche et les médias sociaux (YouTube, Facebook, Instagram). Le multicanal consiste généralement en un mélange de mesures hors ligne et en ligne.

 

Economies d'échelle

Les économies d'échelle désignent des avantages liés à l'augmentation de la production. Elles se produisent lorsque les investissements dans les facteurs de production (machines, personnel, matériel etc.) entraînent une augmentation exponentielle du volume de production – ce qui réduit le coût moyen par pièce.

Un parfait exemple est l'introduction d'une chaîne de montage: cet investissement ponctuel dans les équipements productifs fait bondir la production horaire, ce qui abaisse les coûts par unité produite. La raison en est, par exemple, la dégressivité des coûts fixes: les dépenses en machines-outils ou les frais de location ou d'électricité sont répartis sur une quantité plus importante d'unités produites. Tout comme les mesures de marketing, elles deviennent plus rentables lorsque l'offre augmente. Par ailleurs, le pouvoir de négociation de l'entreprise vis-à-vis de ses fournisseurs pousse les prix à la baisse, ce qui réduit également le coût unitaire. Un fabricant peut répercuter les avantages de coûts à ses clients, sous la forme de baisses de prix, et/ou accroître sa marge. 

 

Chaîne de création de valeur

La chaîne de création de valeur décrit la production de biens ou services comme une succession d'activités: les produits passent, par exemple, par la logistique de réception, la fabrication, la logistique livraison, le marketing / la vente et le service client.

Selon la phase, les activités indirectes telles que l'approvisionnement ou les RH contribuent également à la création de valeur. De la valeur est ajoutée à chaque étape, tandis que des ressources sont consommées. Les différents maillons habituels des chaînes de création de valeur sont représentés graphiquement par des blocs en forme de flèche.

La chaîne de création de valeur est un outil important pour l'analyse de l'entreprise – par exemple pour optimiser les ressources tout au long de la chaîne d'approvisionnement (le «supply chain management»). Le principe de la chaîne de création de valeur: mieux chaque activité se déroule, plus les entreprises sont compétitives. Le concept vient de l'économiste américain et professeur à Harvard Michael E. Porter.