Les PME à l'heure du digital

Digitalisation du modèle d'affaires

Imprimer

Profiter des opportunités de la digitalisation tout en restant numéro 1 – c'est ce qui motive la société QualiCasa AG. En passant à la solution en ligne pour analyser les risques du cycle de vie des immeubles, Rolf Truninger se lance dans la digitalisation de son modèle d'affaires. Découvrez comment il a initié ce projet en collaboration avec le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE).

 

Un outil en ligne entièrement automatisé comme modèle de gestion des risques des bâtiments

«Mon objectif a toujours été d'être là où nous nous trouvons aujourd'hui», affirme Rolf Truninger, fondateur et directeur de QualiCasa. Son modèle d'affaires d'il y a 18 ans s'est transformé en un outil en ligne entièrement automatisé. Celui-ci calcule le risque de défaillance des éléments de construction pour les marchés immobilier et financier. Le but: assurer aux maîtres d'ouvrage et aux investisseurs des rendements réguliers et uniformes, ainsi qu'une meilleure visibilité dans la planification. Ainsi, l'outil indique par exemple concrètement aux propriétaires à quel moment ils auront à effectuer tel ou tel investissement, et pour quel montant. Depuis sa création, QualiCasa travaille avec un modèle de gestion statistique des risques mis au point en interne; toutefois, jusqu'à présent, le calcul du risque nécessitait des étapes manuelles.

Rolf Truninger, fondateur et directeur de QualiCasa

«Nous avions tellement d'idées! Il me fallait quelqu'un avec de l'expérience qui m'aide à établir des priorités, à structurer le processus et à surveiller les ressources.»

Rolf Truninger, fondateur et directeur de QualiCasa

Le travail manuel reste un gage de qualité

L'une de ces étapes manuelles subsiste cependant: le contrôle qualité, soit la première étape de la gestion des risques. Rolf Truninger: «Pour étudier le cycle de vie des éléments de construction, on commence par déterminer leur composition et leur durabilité. Nos experts neutres – spécialistes du contrôle qualité et du bâtiment – font un travail très soigné et minimisent ainsi les risques de manière préventive.» Cela va de la description précise des composants dans le contrat d'entreprise jusqu'à la période de garantie, en passant par l'examen expert des points névralgiques du bâtiment, au cours de sa construction et lors de la livraison. Rolf Truninger: «Nous nous y connaissons vraiment dans le domaine du bâtiment, et disposons donc de données fiables qui constituent une base solide pour l'analyse des risques.»
 

QualiCasa est le leader neutre du marché

«Quand nous avons débuté en 2001, il n'y avait rien de pareil sur le marché», affirme le fondateur de QualiCasa. «Et nous étions sans doute les seuls à pouvoir déterminer, pour les propriétaires, les risques de défaillance à partir du cycle de vie d'un immeuble, en adoptant une position rigoureusement neutre.» Quelque chose de tout sauf évident, d'après Rolf Truninger: «La plupart des autres prestataires ont des intérêts à défendre dans le secteur du bâtiment.»

 

 

Rester compétitif en passant à la digitalisation

Son premier business plan, à la fin des années 1990, s'appuyait déjà sur les possibilités de la digitalisation. Mais ce n'est que récemment qu'il a jugé le marché assez mûr pour les exploiter: «Par exemple, en créant des opportunités d'affaires grâce à des plateformes financières en ligne, ou en développant de nouveaux canaux de distribution. Je me suis dit: tant qu'à être au sommet, autant y rester et assurer ma survie à long terme.» Après que lui et son équipe eurent développé leurs propres algorithmes et produits, il s'est retrouvé dans une impasse. «Nous avions tellement d'idées! Il me fallait quelqu'un avec de l'expérience qui m'aide à établir des priorités, à structurer le processus et à surveiller les ressources», se souvient Rolf Truninger.

 

La digitalisation du modèle d'affaires avec le concours du RCE

Très vite, il s'est tourné vers le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE). «Mon premier compte bancaire pour QualiCasa était à la Banque Raiffeisen Winterthour», explique Rolf. «Et avec Raiffeisen, je savais qu'on serait sur la même longueur d'ondes, car ils comprennent les PME.» C'est ainsi que Rolf Truninger et le RCE ont entamé un cheminement commun de plusieurs mois. Le but étant de perfectionner son modèle d'affaires et de l'adapter à un environnement de plus en plus digital.
 

Des questions concrètes pour aborder la digitalisation

«Le RCE m'a stimulé en me posant les bonnes questions», se rappelle Rolf. «Par exemple: pour lesquelles de nos idées existe-t-il vraiment un marché? Y a-t-il des produits que l'on peut réaliser plus efficacement? Pour quels projets faut-il telle ou telle ressource financière et humaine? Quels sont les coûts concrets, quelle est la marge de contribution?»

Ils ont par exemple déterminé ensemble s'il valait la peine de mettre en place une propre plateforme financière. Tout cela – calculs, priorités, partenaires potentiels – s'est retrouvé inscrit sur d'innombrables tableaux. Et c'est sur un tel tableau, un vendredi tard dans la soirée, que des solutions décisives ont émergé pour la digitalisation de QualiCasa.

 

La digitalisation ne concerne pas seulement Google et Apple

Près de 40 % des mandats du RCE concernent le même sujet: comment les PME se démarquent-elles avec leurs produits et leurs services à l'ère digitale? QualiCasa avait ici l'avantage d'avoir déjà investi dans l'IT au fil des années. Mais les données jouent aussi un rôle essentiel. Dans un premier temps, le RCE a présenté le potentiel de la digitalisation pour une PME. Dans un second temps, des approches ont été définies ensemble pour pouvoir exploiter ces opportunités. La digitalisation représente en effet une immense opportunité pour les PME aussi, car elles sont généralement capables de s'adapter beaucoup plus rapidement aux nouveautés.

 

Rolf Truninger, fondateur et directeur de QualiCasa
Rolf Truninger, fondateur et directeur de QualiCasa

QualiCasa AG a été fondée en 2001 à Wiesendangen (ZH) par Rolf Truninger, toujours à la tête de l'entreprise. Avec une équipe interdisciplinaire de 26 collaborateurs, il assiste les investisseurs immobiliers dans la gestion de leur portefeuille, en proposant des outils d'assurance qualité pour la construction, le controlling des immeubles, l'expertise en matière de dommages aux ouvrages et la gestion des risques.