Epargner et cotiser

Rémunération des avoirs de vieillesse

Imprimer

Un élément essentiel de la prévoyance professionnelle est la rémunération des avoirs de vieillesse: les intérêts et intérêts composés garantissent que vous ayez lors de votre retraite un capital plus élevé pour financer vos prestations de vieillesse.

Le Conseil d'administration définit à chaque fin d'année le taux d'intérêt rétroactif qui sera crédité à votre propre avoir de Caisse de retraite lors du bouclement annuel. Parallèlement, il définit le taux d'intérêt provisoire pour l'année suivante. Cet intérêt provisoire est appliqué pour la rémunération des capitaux d'épargne vieillesse en cours d'année (en cas de départ à la retraite/départ de l'entreprise dans l'année en cours). Après le bouclement de l'exercice, le Conseil de fondation peut, sur la base de la performance réalisée et de la situation financière de la Caisse de retraite, confirmer, augmenter ou réduire le taux d'intérêt provisoire fixé l'année précédente (méthode rétrospective).

Rémunération en 2017/2018

Taux d'intérêt définitif en 2017:             2,50%

Rémunération provisoire en 2018:         1,00%

Objectif de rémunération du Conseil d'administration 

L'objectif déclaré du Conseil d'administration est de traiter les différents groupes d'assurés de la manière la plus équitable possible en matière de participation aux résultats, en fonction de la situation financière de la Caisse de retraite. Cela doit en premier lieu se refléter dans l'égalité de rémunération des avoirs de vieillesse et des capitaux de couverture des rentes à hauteur du taux d'intérêt technique (2017: 2,5%, à partir de 2023: 2,0%).

Implication de l'Assemblée des délégués

Avant la fixation des intérêts par le Conseil d'administration, les représentants du groupe de travail des délégués «Rémunération des avoirs de vieillesse» peuvent faire valoir leurs arguments et leurs opinions concernant le montant de la rémunération lors d'une réunion commune.

Date de versement

Le taux d'intérêt défini avec effet rétroactif est appliqué aux assurés qui étaient affiliés à la Caisse de retraite au 31 décembre de l'exercice.