Des entreprises et leurs histoires à succès

Pourquoi faut-il se renouveller sans cesse?

Imprimer

Comment les entrepreneurs établis parviennent-ils sans cesse à se renouveler? Où puisent-ils leur inspiration, et qu'est-ce qu'ils aimeraient avoir inventé eux-mêmes? Quatre entrepreneurs répondaient à ces questions et à d'autres lors de la soirée «Business x Sport x Innovation», le 2 février à Fribourg.

Questions

  1. La tradition est-elle indispensable pour être et rester innovant?
  2. Comment repérez-vous les idées arrivées à maturité?
  3. Quelles opportunités n'avez-vous pas su saisir dans votre carrière professionnelle?
  4. Et demain? Où voyezvous votre entreprise dans dix ans?
  5. De manière générale: quelle est votre source d'inspiration?
  6. Quelles sont les trois découvertes que vous auriez aimé faire?

 

Philippe Jemelin, Managing Partner de dashcom

Philippe Jemelin, Managing Partner dashcom
Philippe Jemelin, Managing Partner de dashcom

Dashcom collecte des données pour en tirer des solutions innovantes – matérielles et logicielles – afin de fournir aux utilisateurs des informations et des services sur mesure.

  1. Je ne me sens aucune obligation envers la tradition – bien au contraire: j'aime démolir les modèles, processus et idées éprouvés, pour ensuite les réassembler. C'est comme ça que naissent les bonnes surprises.
  2. Si mes idées déclenchent un «waouw!» de mes interlocuteurs, je sais que je suis sur la bonne voie. Une idée révolutionnaires c'est bien plus qu'un éclair de génie: il faut aussi de la recherche, sentir le marché et de l'ouverture d'esprit.
  3. Plus jeune, j'aurais dû avoir le courage de fonder une start-up. L'ambiance qui règne dans ce genre d'entreprise est incroyablement stimulante.
  4. À la pointe de la technologie.
  5. Le quotidien. Un exemple? Récemment, je faisais la queue à un stand de restauration et me demandais comment faire pour raccourcir le temps d'attente. Avant même que ce se soit mon tour, j'avais trouvé une solution!
  6. Un assistant numérique comme «Alexa», le disque de vinyle et le smartphone.

 

Nathalie Sahli, responsable de la distribution Raiffeisen Fribourg Est

Nathalie Sahli responsable de la distribution Raiffeisen Fribourg Est
Nathalie Sahli, responsable de la distribution Raiffeisen Fribourg Est

La Banque Raiffeisen Fribourg Est compte 61 collaborateurs et accompagne 500 PME de la région.

  1. La tradition fournit une identité. Pour rester compétitif aujourd'hui, il faut suivre les évolutions de la société, rester novateur, sans pour autant perdre cette identité.
  2. Quand je suis moi-même convaincue par une idée! Lorsque j'ai eu l'idée de simplifier la saisie du plan d'épargne en fonds de placement en procurant aux conseillers à la clientèle un formulaire simplifié, je savais tout de suite que ça allait fonctionner!
  3. Je ferais tout exactement comme jusqu'à présent. J'ai toujours eu de la chance, et souvent été au bon endroit au bon moment. Mon ambition saine m'a aidée à réaliser mes objectifs personnels et à profiter des opportunités.
  4. La proximité avec le client reste un de nos principaux atout – aussi nous misons dès aujourd'hui sur un mix de collaborateurs de longue date, de jeunes esprits novateurs, de suivi personnalisé et de canaux de distribution digitaux.
  5. Les voyages, les cultures étrangères, les bonnes discussions … beaucoup de choses m'inspirent.
  6. L'iPad, le rouge à lèvres et les coussinets chauffants pour les mains!

 

Thomas Rauber, propriétaire et directeur de TR Invest SA

propriétaire et directeur de TR Invest SA
Thomas Rauber, propriétaire et directeur de TR Invest SA

TR Invest conseille et finance toutes sortes de PME et start-ups à Fribourg.

  1. La tradition est la base sur laquelle on peut essayer de nouvelles choses. L'innovation est un processus dynamique. Le but ne doit pas toujours être de réaliser un gros coup: des innovations modestes peuvent constituer un avantage concurrentiel considérable.
  2. Je fais attention à deux choses: si le projet exploite toutes les possibilités au maximum, et si son initiateur est vraiment enthousiasmé par son idée. La technologie seule ne garantit pas le succès d'une innovation, mais la passion, oui.
  3. Quand j'étais plus jeune, on m'a proposé de travailler en Amérique du Sud … Aujourd'hui, parfois, je me demande ce que je serais devenu …
  4. La planification est importante, mais ce n'est pas l'essentiel. Je trouve plus important de rester curieux. Des projets excitants, il y a en aura toujours.
  5. Les langues! C'est incroyablement stimulant de communiquer dans différentes langues avec des gens de toutes les origines. Un cadre de travail multilingue me permet de découvrir toujours de nouvelles cultures et des points de vue différents.
  6. La machine à voyager dans le temps, un appareil-photo qui puisse fixer les émotions, et un dessert qui ne fasse pas grossir!

 

Markus Schaller, président de la Banque Raiffeisen Fribourg Est

président de la Banque Raiffeisen Fribourg Est
Markus Schaller, président de la Banque Raiffeisen Fribourg Est

La Banque Raiffeisen Fribourg Est compte 61 collaborateurs et accompagne 500 PME de la région.

  1. Si l'on veut vraiment avancer, il faut savoir d'où l'on vient. L'expérience montre que les gens qui réussissent durablement n'oublient pas leurs racines. Cela leur permet de pas perdre la tête.
  2. Les idées sont un mystère. Tout d'un coup, elles surgissent. Mais elles sont rarement le fruit d'une longue rumination, et encore moins du hasard. En général, je discute mes idées avec la direction de la Banque ou avec mes collègues.
  3. Aucune.
  4. Nous sommes très proches de nos clients. Et nous tenons à le rester à l'avenir, notamment parce que nous sommes convaincus que l'ancrage régional de Raiffeisen et le suivi personnel de nos clients encouragent les relations durables. Et ainsi nous continuerons dans notre réussite!
  5. La nature. J'ai besoin de plein air pour m'aérer l'esprit. Malheureusement, ça ne m'arrive pas aussi souvent que je le souhaiterais!
  6. L'ampoule électrique, une pilule qui garantirait la santé, et la faculté de comprendre et parler toutes les langues.