SAVOIR VIVRE: la vie en dehors de l'entreprise

«Le yoga, c'est bon pour la carrière»

Imprimer

Elle a enseigné le yoga à des policiers et appris à des fabricants d'outillage à maîtriser leur mental: Andrina Tisi, coach Health & Lifestyle, explique en quoi le yoga contribue à l'épanouissement personnel, mais aussi au succès professionnel – et pourquoi de plus en plus d'hommes se laissent séduire par cette pratique.

«De plus en plus de sportifs réalisent que le yoga peut améliorer leurs performances.» Assise à une terrasse de l'Europaallee à Zurich, Andrina Tisi (38 ans), yeux clairs, cheveux longs, rire enjoué, sirote son eau minérale. Elle vient de donner une séance privée, et dans une heure elle sera de retour à son studio. De plus en plus de ses clients sont des hommes – et pas des hippies à coiffure rasta et pantalons en batik, mais des sportifs qui soulèvent de la fonte, font du vélo et du jogging. Reste que, le yoga souffre toujours de beaucoup de préjugés, qu'Andrina Tisi connaît bien: «J'entends souvent les hommes dire: je suis bien trop raide pour faire du yoga! A quoi je réponds: «Et il t'arrive d'être trop sale pour prendre une douche?» Elle–même ne se trouve pas particulièrement souple: par exemple, elle n'arrive pas à s'asseoir «en lotus.» «Mais ce n'est pas non plus indispensable!»

Andrina Tisi, coach Health & Lifestyle.
Andrina Tisi, coach Health & Lifestyle.

Andrina Tisi est arrivée un peu par hasard au yoga, alors qu'elle travaillait encore dans l'hôtellerie. Il y a environ 16 ans, une amie à New York l'a convaincue de participer à une séance. Elle venait d'arrêter de fumer. «L'activité physique m'a aidée à ne pas rechuter.» Cerise sur le gâteau, les maux de dos dont elle souffrait depuis des années ont subitement disparu! Cette Zurichoise de naissance a déménagé à Vancouver, y a suivi une formation de yoga, puis s'est mise à enseigner. Depuis deux ans, cette entrepreneuse est de retour à Zurich: outre son activité de coaching, elle fait du conseil, organise des ateliers et des retraites. De plus en plus d'entreprises font appel à ses services; elle a ainsi déjà appris la position du chien à des avocats, des urbanistes et des policiers. Elle a même déjà organisé une préparation mentale pour les salariés d'un fabricant d'outillage et mis sur pied une méthode de gestion du stress à employer tous les jours au bureau. «Je trouve ça fantastique lorsque les entreprises se soucient autant du bien-être de leurs salariés.»
 

Pourquoi ce boum du yoga?

Andrina Tisi pense connaître l'explication: «C'est une bonne défense dans le monde du travail actuel, si concurrentiel.» Elle le remarque tout particulièrement en Suisse – bien plus qu'au Canada, où elle a aussi enseigné. Les Suisses veulent tout faire à la perfection, et s'infligent ainsi beaucoup trop de pression. Andrina n'est d'ordinaire pas fervente de ce langage, «mais c'est bien pourtant de ça qu'il s'agit: trop de gens ne s'écoutent plus! Ils ne savent pas ce qui fait du bien à leur esprit et à leur corps.» Il est prouvé depuis longtemps que le yoga a des effets bénéfiques non seulement sur le corps, mais aussi sur le psychique et les émotions. Et la force mentale dope les performances sportives. «Même un grand champion comme Roger Federer ne serait pas là où il est sans préparation mentale», affirme Andrina Tisi.

 

Une pause pour l'esprit et le corps

Le yoga est bénéfique pour les facultés cognitives, plus encore que les autres sports. Aux Etats–Unis, le centre national pour l'information en biotechnologie a comparé les performances de sujets après des exercices de yoga et après une séance d'aérobic. Les scientifiques ont conclu qu'après des exercices de yoga, les participants parvenaient nettement mieux à se concentrer, à traiter les informations et à mémoriser et interpréter les faits qu'après une séance d'aérobic. Le yoga fait aussi du bien au bureau: «Le grand problème pour tous ceux qui travaillent devant un écran, c'est la posture. Chez beaucoup de monde, la musculature pectorale s'affaiblit, et on finit par se voûter», explique Andrina. Au yoga, on apprend à étirer sa cage thoracique, à ouvrir son coeur. «Les gens qui se tiennent bien sont mieux perçus et respectés dans le monde du travail», poursuit-elle. «Se présenter avec le dos droit ou courbé devant un client, ça change toute la dynamique. J'en suis convaincue: le yoga, c'est bon pour la carrière»

 

Cinq exercices pour stimuler votre quotidien au bureau

EXERCICE #1

Exercices de yoga pour le bureau 1.
Exercices de yoga pour le bureau 1.

Asseyez-vous bien droit sur votre chaise, les pieds à plat sur le sol; ouvrez les bras et glissez le bras droit sous le gauche. En fonction de votre souplesse, saisissez vos épaules ou joignez les paumes de vos mains. Les épaules doivent rester détendues. Gardez la posture pendant quelques respirations, puis changez de côté.

EXERCICE #2

Exercices de yoga pour le bureau 2.
Exercices de yoga pour le bureau 2.

Tenez-vous debout devant la chaise, pliez légèrement les genoux et penchez-vous lentement vers l'avant, depuis les hanches. Placez les coudes sur la chaise et joignez les paumes de vos mains par-dessus la tête. Laissez descendre votre cage thoracique et votre coeur et appréciez l'étirement.

EXERCICE #3

Exercices de yoga pour le bureau 3.
Exercices de yoga pour le bureau 3.

Asseyez-vous bien droit sur votre chaise, les pieds bien à plat sur le sol. Croisez les doigts sur le bas du dos et tirez les bras lentement vers l'arrière. Veillez à ne pas creuser votre dos, mais à bien écarter les épaules. Gardez-les bien détendues. Pour intensifier l'exercice, vous pouvez également regarder en bas.

EXERCICE #4

Exercices de yoga pour le bureau 4.
Exercices de yoga pour le bureau 4.

Assis sur la chaise, attrapez le dossier avec la main droite et tournez-vous petit à petit. Asseyez-vous droit sur votre chaise et sentez la longueur de votre colonne vertébrale. Gardez cette position le temps de quelques respirations puis changez de côté.

EXERCICE #5

Exercices de yoga pour le bureau 5.
Exercices de yoga pour le bureau 5.

Mettez-vous devant une table et attrapez le bord ou le coin de la table. Penchez-vous lentement de sorte que votre torse soit parallèle au sol. Tendez les bras, placez vos pieds sous les hanches. Vous pouvez rester dans cette position ou écarter davantage les pieds. Pliez un peu votre genou pour ressentir plus de longueur dans votre dos.