Expériences et interviews

«Beaucoup de PME manquent de ressources financières et de personnel»

Imprimer

De nombreux clients entreprises de Raiffeisen se sont réunis à l'occasion des événements du Raiffeisen Centre des Entrepreneurs SA (RCE) et ont échangé sur cette thématique, dans le cadre de la première Journée du digital suisse.

L'assistant Raiffi – Un exemple de service digitalisé

 

Interview de Matthias P. Weibel

 

Les événements organisés sur les sites RCE ont enregistré un fort taux de participation. La clientèle entreprises de Raiffeisen se sent visiblement très concernée par la digitalisation.

Lors de la journée des PME du 27 octobre 2017, l'Université de St-Gall a présenté une étude intéressante à propos des changements stratégiques que prévoient les PME, durant ces prochaines années. Or, l'investissement dans la digitalisation est en tête de leurs priorités. Suivent l'ouverture de nouveaux domaines d'activité, l'embauche de collaborateurs et l'investissement dans l'innovation de leurs produits. Les entretiens avec les clients du RCE tournent souvent autour de la digitalisation. C'est pourquoi nous nous sommes emparés de ce thème et avons profité de la Journée du digital suisse, qui offrait un cadre idéal. Le grand intérêt que nous avons rencontré nous a donné raison.

 

Quelle tendance générale se dégage des votes des entrepreneurs, à l'occasion des événements organisés par les RCE? Où en est-on? Quels sont les défis? Comment la digitalisation est-elle perçue aujourd'hui?

Globalement, les petites et moyennes entreprises suisses considèrent la digitalisation comme une opportunité unique et s'estiment heureuses de pouvoir vivre cette époque passionnante. La digitalisation permet d'optimiser les processus, d'augmenter l'efficacité et d'ouvrir de nouveaux domaines d'activité.

 

Où en sont les PME, au niveau digital?

Les situations sont très différentes. Des questions ouvertes subsistent encore dans bon nombre d’entreprises. Il règne également une certaine incertitude, notamment parce que chaque entrepreneur a une définition différente du virage digital. Enfin, beaucoup de PME ne disposent pas des ressources en personnel et des ressources financières suffisantes, pour traiter les questions liées à la digitalisation avec tout le professionnalisme souhaité.

 

Est-il important, pour la clientèle entreprises de Raiffeisen, d'échanger avec d'autres entrepreneurs sur le thème de la digitalisation et de profiter ainsi d'un savoir pratique «à la source»?

C'est très important, car les entrepreneurs souhaitent savoir où ils en sont et où se situe la concurrence. Ils veulent savoir quelles nouvelles opportunités résultent pour eux de la digitalisation. Savoir quels défis ont relevé d'autres entrepreneurs et comment, pour trouver au bout du compte une solution sur mesure, les intéresse grandement. La digitalisation est inévitable pour les PME. C'est pourquoi la Journée du digital, mais aussi tous les autres événements des RCE sur le thème de la digitalisation, remportent un franc succès.

 

Allez-vous organiser plus souvent des événements sur le thème de la digitalisation, dans les centres RCE?

C'est certain. Les événements du RCE pour l'année 2018 sont placés sous le signe des tendances. Dans les trois sites RCE actuels et au Forum Raiffeisen de Berne, que nous utilisons comme plateforme pour les entrepreneurs en attendant l'ouverture officielle du nouveau RCE Berne, nous proposons des manifestations destinées à montrer le potentiel disruptif de la digitalisation.

Matthias Weibel, responsable RCE Suisse

Le responsable RCE au niveau suisse est un entrepreneur dans l'âme. Il dispose d'une longue expérience en tant que directeur et membre de conseils d'administration. Matthias Weibel connaît donc les défis auxquels les entrepreneurs d'aujourd'hui sont confrontés, grâce à son parcours professionnel exemplaire. Il a été pendant douze ans copropriétaire d'une entreprise de construction mécanique internationale. Matthias Weibel a ainsi accompagné l'expansion de son entreprise à l'international, réalisé des projets d'innovation en Suisse, ainsi que des projets dans le domaine de l'industrie 4.0. Il a également activement soutenu la relève et proposé des solutions de transmission d'entreprises.