Raiffeisen PMI PME (indicateur conjoncturel)

La fin du confinement fait briller une lueur d'espoir

Imprimer

Dans la foulée de l'assouplissement des mesures de restriction, les PME dressent un bilan plus positif de l'activité que le mois précédent. L'indice Raiffeisen PMI PME a donc dépassé 50 au mois de juin, mais cela ne signifie pas que la crise est surmontée. Les défaillances sont importantes et les perspectives demeurent incertaines.
 

«L'activité commerciale augmente lentement, sans toutefois atteindre le niveau d'avant la crise du coronavirus », affirme le gérant d'une grande PME du secteur de l'impression du sud de la région bâloise et décrit ainsi très justement la situation conjoncturelle actuelle de l'industrie suisse. La relance de l'économie suisse a gagné en vitesse, comme le signale l'indice PMI PME, qui en juin est passé de 37,4 à 53,3 points. Par conséquent, l'indice PMI indique si l'évaluation des entreprises interrogées s'améliore par rapport au mois précédent (valeur de l'indice supérieur à 50) ou se détériore (valeur de l'indice inférieur à 50). En juin, l'activité commerciale des PME a augmenté pour la première fois depuis la crise du coronavirus, et d'ailleurs pour la première fois cette année. Cette reprise depuis un très faible niveau n'est pas surprenante étant donné la fin du confinement, mais cela ne veut pas dire que la pandémie du coronavirus a été surmontée. En effet, les pertes des derniers mois étaient considérables. Par ailleurs, les restrictions qui restent en vigueur et l'attitude réservée des clients continuent de freiner l'activité commerciale. La progression des sous-composants « carnets de commande », « production » et « emploi » au-dessus du seuil de croissance de 50 n'est par conséquent pas encore beaucoup plus qu'une lueur d'espoir. « Nous espérons avoir surmonté le coronavirus et qu'il se dessine un retour à la normale », affirme le gérant d'une société de fabrication de matières plastiques de la région de Winterthour pour exprimer à quel point les perspectives sont encore incertaines.

gauche: Raiffeisen PMI PME juin 2020 | droit: Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)

gauche: Raiffeisen PMI PME juin 2020 ­ droit: Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)

 

Le Raiffeisen PMI PME – sous-composantes (II)

  Février Mars Avril Mai Juin
Indice global
45.3 41.4 30.6 37.4 53.3
Carnet de commandes
46.8 34.1 23.8 33.1 55.7
Production
43.5 37.7 20.0 34.3 56.4
Emploi
41.8 43.8 26.8 34.8 52.9
Délais de livraison
47.5 52.4 58.2 51.7 47.1
Stocks de marchandises
48.7 50.6 43.6 41.7 48.3


50 = seuil de croissance

Ne manquez plus aucune évaluation économique: abonnez-vous à notre newsletter mensuelle!

Vous trouverez davantage de publications de la Raiffeisen Economic Research ici.  

 

Domagoj Arapovic, économiste Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse
Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse

Domagoj Arapovic a étudié l'économie à l'Université de Zurich avant de travailler, de 2007 à 2012, dans les départements Economic Research et Gestion des risques de la Banque nationale suisse. Il est titulaire d'un diplôme de Chartered financial analyst depuis 2011 et travaille en tant qu'économiste senior chez Raiffeisen Suisse, depuis 2013.

Faire partie maintenant de l'indicateur conjoncturel (réservé aux PME industrielles) et gagner CHF 5000 

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise du secteur industriel? Nous recherchons des PME pour participer à notre enquête mensuelle (< 5 min.). Participez à notre idée innovante, car l'indice économique est un baromètre important pour reconnaître au plus tôt les tendances positives ou négatives du marché.

Parmi toutes les PME industrielles participantes nous tirons au sort une prime de 5‘000 francs. Vous recevrez en outre tous les résultats d'enquête et analyses encore avant leur publication.