Raiffeisen PMI PME (indicateur conjoncturel)

Raiffeisen PME PMI (indicateur conjoncturel) août 2018: les PME suisses connaissent de nouveau une croissance

Imprimer

Le PMI de Raiffeisen s'est nettement rétabli en août, attestant la croissance solide chez les PME de l'industrie. Malgré la multiplication des risques qui menacent la croissance, grâce aux carnets de commande bien remplis, les PME maintiennent le cap sur la croissance.   

Raiffeisen PMI PME août 2018
Raiffeisen PMI PME août 2018

Le PMI PME (indice des directeurs d'achat) de Raiffeisen s'est de nouveau nettement rétabli après le plongeon de juillet dû aux vacances. Le seul indice PMI suisse qui repose exclusivement sur de petites et moyennes entreprises a clôturé le mois d'août à 56,6, donc clairement dans la zone de croissance. Une nette majorité des PME interrogées a signalé une accélération de l'activité commerciale, et conformément aux attentes, la croissance atone de juillet n'était qu'un creux estival et pas un retournement de tendance négatif (cf. graphique).

Les différentes composantes du sondage ont nettement progressé en août et cotent toutes au-dessus du seuil d'expansion de 50 (cf. tableau). Nous accordons une attention toute particulière au stock de marchandises en raison de son caractère précurseur pour la marche des affaires. Le niveau des composantes correspondantes (56,4) reflète des carnets de commande remplis – et donc une dynamique de croissance toujours positive chez les PME. Ceci explique la forte hausse des stocks de marchandises en août, malgré la nette expansion de la production, qui entraîne généralement une baisse des stocks. Face à la consolidation des stocks associée à la reprise de l'emploi, les PME interrogées misent sur un environnement qui reste positif.

 

Raiffeisen PMI PME – sous-composantes

  Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Indice global
61.9
63.2
58.8
49.2
56.1
Carnet de commandes
64.1
64.3
58.8
46.8
56.4
Production
65.6
66.5
63.0
45.9
57.2
Emploi
58.2
63.0
57.6
49.2
55.0
Délais de livraison
58.2
57.7
55.4
55.6
54.3
Stocks de marchandises
59.2
60.2
55.3
54.9
57.4


50 = seuil de croissance

L'économie suisse en bonne santé

Globalement, la conjoncture suisse est en bonne santé. Ainsi, le taux de chômage est aussi bas qu'avant la crise financière de 2008. Les foyers à risques tels que les conflits commerciaux internationaux ou la consolidation du franc suisse n'ont pour l'instant eu aucune incidence. Les chiffres du PIB du deuxième trimestre publiés la semaine prochaine devraient donc être positifs. Pour 2018, pour la première fois depuis le choc du franc, il se profile une croissance du PIB de plus de 2 %. Pour 2019, en raison des risques accrus présentés par l'économie mondiale, nous sommes devenus plus prudents et misons sur un affaiblissement modéré. Toutefois, au cours des prochains mois, la croissance des PME devrait rester solide grâce aux carnets de commande bien remplis.
 

Ne manquez plus aucune évaluation économique: abonnez-vous à notre newsletter mensuelle!

Vous trouverez davantage de publications de la Raiffeisen Economic Research ici.  

 

Domagoj Arapovic, économiste Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse
Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse

Domagoj Arapovic a étudié l'économie à l'Université de Zurich avant de travailler, de 2007 à 2012, dans les départements Economic Research et Gestion des risques de la Banque nationale suisse. Il est titulaire d'un diplôme de Chartered financial analyst depuis 2011 et travaille en tant qu'économiste senior chez Raiffeisen Suisse, depuis 2013.

Faire partie maintenant de l'indicateur conjoncturel (réservé aux PME industrielles) et gagner CHF 5000.– 

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise du secteur industriel? Nous recherchons des PME pour participer à notre enquête mensuelle (< 5 min.). Participez à notre idée innovante, car l'indice économique est un baromètre important pour reconnaître au plus tôt les tendances positives ou négatives du marché.

Parmi toutes les PME industrielles participantes nous tirons au sort une prime de CHF 5000.–. Vous recevrez en outre tous les résultats d'enquête et analyses encore avant leur publication.