Guide sur le trafic des paiements et les services numériques

Le délai de migration du trafic des paiements à la norme ISO 20022 a expiré – comment faire?

Imprimer

Le délai de passage à la norme ISO 20022 a expiré le 30 juin 2018. Et maintenant? Qu'est-ce que cela signifie pour les entreprises qui n'ont pas effectué cette transition dans les temps? Découvrez les réponses aux grandes questions au sujet de l'harmonisation du trafic des paiements dans l'interview suivante.

Nous avons demandé à Daniel Hollenstein, responsable Produits & Opérations clientèle entreprises chez Raiffeisen Suisse, ce que doivent savoir les entrepreneurs.

 

Monsieur Hollenstein, la Suisse est passée le 30 juin 2018 à la norme ISO 20022 pour le trafic des paiements. Toutes les entreprises ont-elles réussi à effectuer cette transition?

Non, malheureusement pas. Malgré d'importants efforts, toutes les entreprises n'y sont pas parvenues. Néanmoins, nous sommes en contact étroit avec ces clients afin que cette migration soit effectuée le plus rapidement possible.

 

Qu'arrivera-t-il aux PME qui ne sont pas encore passées à la nouvelle norme?

Dans un premier temps, Raiffeisen continuera à accepter les fichiers DTA. Cependant, comme il n'est plus possible d'en garantir le traitement correct, nous conseillons à ces entreprises de faire basculer au plus vite leurs logiciels au nouveau format ISO 20022.

 

Cela signifie donc que le délai a été prolongé ou comment faut-il comprendre cela?

Dans l'absolu, le délai n'a pas été prolongé pour la place financière suisse. Cependant, le trafic des paiements revêt une importance primordiale pour le monde de l'entreprise. C'est pourquoi face à un projet de cette ampleur, on ne peut pas simplement tout stopper du jour au lendemain lorsque le jour de référence est atteint. Cependant, il est indispensable que toutes les entreprises aient effectué cette migration, sans quoi les prochaines étapes de l'harmonisation resteront impossibles. Dans les semaines à venir, Raiffeisen fera tout son possible pour que les clients restants passent eux aussi à la nouvelle norme.

 

 

Comment va se poursuivre l'harmonisation du trafic des paiements?

La prochaine étape de l'harmonisation concernera le lancement de la facture QR dans le courant 2020.

 

Qu'est-ce que cela signifie pour moi en tant qu'entrepreneur? À quoi dois-je m'attendre?

Dès que les spécifications définitives au sujet de la facture QR seront connues, les éditeurs de logiciels commenceront à intégrer cette fonction dans leurs produits. Nous conseillons aux entreprises imprimant elles-mêmes leurs bulletins de versement orange de rester en contact étroit avec leur partenaire logiciel afin d'effectuer au plus tôt les tests et modifications nécessaires.

Tous ceux qui utilisaient jusqu'à maintenant les bulletins de versement rouges feraient bien de passer à un logiciel compatible avec la facture QR. C'est le cas par exemple de la version de base gratuite d'AbaNinja. Cela permet en effet le traitement automatique: plus besoin de comptabiliser à la main les écritures au crédit à partir des bulletins de versement rouges. Qu'il s'agisse de virements ou de versements en espèces, le client reçoit toujours toutes les données pertinentes des paiements par voie électronique. Le logiciel permet ainsi d'automatiser également la comptabilisation.

En outre, avec la facture QR, le client a la possibilité de tout simplement l'imprimer lui-même. Il n'a plus besoin de demander un bulletin de versement auprès de sa banque.

 

Comment Raiffeisen aide-t-elle ses clients à passer à la facture QR?

Raiffeisen continuera à se tenir à la disposition des entreprises avec une équipe interne de spécialistes pour répondre à toutes leurs questions spécialisées et techniques au sujet du nouveau trafic des paiements. N'hésitez pas à nous contacter.

De plus, Raiffeisen propose un soutien pratique pour le passage au nouveau système, comme avec notre Banque test qui permet d'ores et déjà de tester l'offre QR telle qu'elle est connue à l'heure actuelle.

 

Daniel Hollenstein, distribution Trafic des paiements clientèle entreprises
Daniel Hollenstein, distribution Trafic des paiements clientèle entreprises

Responsable Produits & Opérations clientèle entreprises chez Raiffeisen Suisse, Daniel Hollenstein (49 ans) est également chargé de la distribution du trafic des paiements. Il a fait des études d'économie d'entreprise à la Haute école d'économie de Zurich (HWZ) puis suivi plusieurs formations continues, dont un «Master of Advanced Studies in Finance» à l'Université de Berne.