Interviews et rapports d'expérience

A quels défis font face les entreprises qui passent à ISO 20022?

Imprimer

Le 30 juin 2018, un nouveau système de trafic des paiements sera mis en place en Suisse. Proffix Software SA et SelectLine Software SA font partie des éditeurs de logiciel qui ont adapté leurs systèmes au standard ISO 20022 suffisamment tôt pour permettre à leurs clients d'effectuer leur migration à temps.

Dans cet entretien, Remo Kalberer et Kevin Matanovic offrent des conseils à toutes les entreprises qui n'ont pas encore effectué la conversion.

 

Raiffeisen: La Suisse va bientôt passer au nouveau trafic des paiements. Tout le monde est concerné. De quelle taille sont les entreprises qui utilisent principalement votre logiciel?

Remo Kalberer (Proffix): Notre logiciel s'adresse aux PME de tous les secteurs, et prend en charge jusqu'à 50 utilisateurs. Notre base client compte actuellement plus de 3'000 entreprises.

Kevin Matanovic (SelectLine): Notre segment de clientèle est un peu plus étendu: nous fournissons des entreprises de un à 100 utilisateurs. Actuellement, environ 18'500 entreprises suisses travaillent avec Selectline.

                 

Combien de vos clients ont déjà converti leur trafic des paiements à la norme ISO 20022?

K. Matanovic: Nous ne savons malheureusement pas exactement, car la migration effective de nos clients est gérée par nos partenaires, c'est-à-dire des entreprises tierces. Une chose est sûre: tous nos partenaires travaillent d'arrache-pied pour installer les mises à niveau et généraliser les nouveaux standards.

R. Kalberer: Nous n'avons pas non plus de chiffres concrets sur les migrations déjà effectuées. Comme nous n'avons pas de données sur les interfaces utilisées par nos clients, nous ne pouvons pas savoir lesquels ont réellement déjà migré.

 

Cela signifie aussi que la responsabilité pour la conversion incombe entièrement au client. Quels préparatifs conseillez-vous aux clients avant de prendre contact avec vous?

R. Kalberer: D'après moi, il vaut mieux d'abord parler à son conseiller bancaire. Comme la banque est en général déjà en contact avec l'éditeur de logiciel, cela peut faciliter la mise à niveau pour le client. Afin d'être prêt pour la norme ISO 20022, il faut obligatoirement télécharger la dernière version du logiciel choisi. Mieux vaut bien sûr que l'éditeur soit impliqué suffisamment tôt. Dans notre cas, par exemple, nous avons commencé à travailler sur ISO 20022 dès 2009.

K. Matanovic: Je suis tout à fait d'accord: il est crucial, aussi bien pour les entreprises utilisatrices que les fournisseurs, de se préparer à la migration aussi tôt que possible. Pour tous ceux qui ne s'y sont pas encore mis, je n'ai qu'un seul conseil: n'attendez plus! Entre autres, il faut adapter au préalable les données de base aux nouveaux standards; en saisissant par exemple uniquement des numéros de compte IBAN.

 

Quels sont les défis et impondérables de ce projet?

R. Kalberer: Normalement, la migration du TP est faisable en un à trois mois sans problème majeur. Cependant, si une entreprise travaille avec plusieurs banques qui en sont à des stades différents de la migration, le processus prendra plus de temps. Les entreprises doivent avoir conscience des délais que cela implique!

K. Matanovic: Cela vaut d'ailleurs aussi pour les entreprises qui utilisent plusieurs logiciels, car tous doivent être convertis. Dans ce cas, elles dépendent du rythme de travail et de la disponibilité des éditeurs et prestataires. Les entreprises qui n'ont pas encore commencé la migration de tout leur système finiront probablement par être pressées par le temps. La date butoir est le 30 juin 2018, et elle se rapproche à grand pas!

 

En quoi la migration du TP diffère-t-elle entre les grandes et les petites entreprises, en termes de modifications concrètes?

K. Matanovic: Pour les grandes entreprises de notre base client, les thèmes centraux sont notamment celui des virements avec transfert de fichiers automatique, le rapprochement automatisé des mouvements sur compte et la comptabilisation financière automatisée. Pour elles, la norme ISO 20022 signifie surtout que l'ordre de paiement électronique (EZAG) de Postfinance et le processus d'échange du support de données (DTA) des banques seront remplacés par un nouveau système de recouvrement direct. Un à trois mois me semble être un délai réaliste pour la migration.

R. Kalberer: Les entreprises dont la comptabilité n'est pas reliée au système bancaire continueront d'utiliser les virements manuels via l'e-banking et les bulletins de versement. Pour elles, la norme ISO 20022 n'aura pas de grosses conséquences. Les principaux changements seront le remplacement des anciens numéros de compte par l'IBAN, et celui des bulletins de versement par la nouvelle facture QR.

 

D'après vous, en étant réaliste: combien de vos clients auront réussi à convertir leur trafic des paiements d'ici le 30 juin 2018?

R. Kalberer: Toutes, j'espère. Car ce serait vraiment dommage qu'à partir du deuxième semestre 2018, certains clients soient obligés de traiter à nouveau manuellement leurs factures et tous leurs paiements!

K. Matanovic: Nous mettons tout en œuvre pour que le plus de clients possible y arrivent avant la date butoir, et nous continuerons de communiquer activement dans ce sens. Je ne hasarderais toutefois pas de pronostic concret.

Kevin Matanovic, SelectLine Software AG
Kevin Matanovic, SelectLine Software AG

Matanovic Kevin - Selectline Software AG

Depuis 2015, Kevin Matanovic (25 ans) est gestionnaire de produits chez SelectLine Software SA avait auparavant, après une maturité professionnelle, obtenu un Bachelor in Business Administration à la Haute école professionnelle de Saint-Gall. Il a fait ses premiers pas dans la vie professionnelle voici des années avec un apprentissage d'employé de commerce auprès de l'Assurance immobilière du canton de Saint-Gall.

www.selectline.ch

Remo Kalberer, PROFFIX AG
Remo Kalberer, PROFFIX AG

Remo Kalberer, PROFFIX AG

Remo Kalberer (51 ans) travaille depuis 2010 auprès de la société PROFFIX Software AG, où il a repris en mars 2017 la direction de la gestion de produits. Laborantin de physique de formation, il travaille depuis 1984 dans la branche ICT et s'intéresse à des thèmes comme l'Enterprise-Resource-Planning (ERP) ainsi que toutes les nouvelles technologies.

www.proffix.net

Stewi AG

Comment cette migration s'est-elle déroulée dans la pratique pour d'autres entreprises?

Découvrez ici l'histoire à succès de l'entreprise Stewi AG, et comment cette PME est parvenue à migrer son logiciel des années 80 vers ISO 20022. Désormais, l'entreprise Stewi AG peut également profiter d'avantages très attractifs. Quels sont-ils? Apprenez-en plus.