Idées en placement

Idée de placement – E-Mobilité

Imprimer

L'e-mobilité semble prendre de la vitesse. Même si le moteur à combustion n'est pas prêt de disparaître de nos routes, le moteur électrique connaît un intérêt croissant, une tendance qui devrait se poursuivre.

Cette évolution est favorisée par la règlementation politique qui va des subventions et des allègements fiscaux à l'interdiction complète des voitures traditionnelles en passant par des quotas minimaux. Par exemple, la Norvège souhaite l'introduction définitive des voitures électriques dès 2025, l'Inde en 2030 et la France en 2040.

Les fabricants automobiles spécialisés ne devraient pas être les seuls à profiter de cette tendance allant jusqu'à l'e-mobilité personnelle. Cette évolution favorise aussi les fournisseurs de ces matières premières, les sous-traitants automobiles spécialisés dans les technologies et les composants nécessaires, à l'instar des fabricants de batteries, ainsi que les constructeurs automobiles qui possèdent une bonne réserve de véhicules électriques.

 

En hausse: les véhicules sans moteur à combustion traditionnel

Nous pensons donc que l'e-mobilité doit être un thème de placement à mettre en oeuvre sur toute la chaîne de création de valeur et à ne pas limiter aux fabricants de véhicules électriques.

Ventes mondiales de voitures électriques

Ventes mondiales de voitures électriques

 

Un potentiel de croissance certain pour la mobilité électrique        

Investir dans toute la chaîne de création de valeur. 

Idée de placement – E-Mobilité
  • Les préoccupations croissantes quant à la pollution de l'air stimulent la demande de véhicules électriques.
  • Cette tendance est encouragée par beaucoup d'Etats, au moyen de subventions, déductions fiscales et quotas, voire de l'interdiction totale, à terme, des voitures traditionnelles.
  • Dans le thème de la mobilité électrique, il est judicieux d'investir tout le long de la chaîne de création de valeur.