Plus vieille et vigousse – la population dans les pays industrialisés

Plus âgée et vigoureuse – la population dans les pays industrialisés

Imprimer

La population des pays industrialisés poursuit son vieillissement. Les êtres humains conservent plus longtemps une bonne santé et forment en parallèle un groupe de consommateurs puissant. Aussi, les séniors prennent-ils de l'importance pour les investisseurs.

 

Vieillissement continu de la société ...

Les habitants des pays industrialisés sont de plus en plus âgés. Pour une part, cette évolution est due à des taux de natalité inférieurs à ceux d'autrefois. D'autre part, l'espérance de vie à la naissance est en augmentation continue.

Ces deux facteurs modifient clairement la structure de la pyramide des âges de la population dans les pays industrialisés: tandis que la part des jeunes se réduit, celle des plus âgés s'accroît constamment. Cela pose en partie d'énormes défis sociopolitiques. Il suffit de penser aux difficultés liées au système de prévoyance vieillesse.

Néanmoins, le vieillissement de la population constitue, en soi, une évolution réjouissante. Elle témoigne finalement de la prospérité d'une grande part des gens et d'un système de santé adéquat. Ainsi, nous ne devenons pas seulement toujours plus vieux, mais nous jouissons d'une bonne santé toujours plus longtemps. Etre en bonne forme physique et mentale jusqu'à un grand âge n'est plus rare de nos jours. Par ailleurs, la majorité des personnes de plus de 65 ans dans les pays industrialisés se trouvent dans une situation financière confortable. Les Etats-Unis, l'économie leader mondiale en est un bon exemple.

 

La Suisse vieillit aussi

Pyramide des âges en Suisse

Sources: Office fédéral de la statistique, Raiffeisen Suisse Investment Advisory

 

...l'importance croissante des séniors

Dans ce contexte, les séniors actuels et futurs dans les pays industrialisés sont à la source d'une tendance démographique de long terme qui présente un intérêt aussi pour les investisseurs. Autrement dit, en jouant un peu sur les mots, les personnes âgées d'aujourd’hui et de demain ne se satisfont pas de prendre de l'âge simplement en se balançant dans leur rocking-chair. Bien au contraire, beaucoup de séniors débutent, après la vie professionnelle, encore une phase de vie intense avec des activités variées. Ils font de grands voyages, ils s'offrent des vacances de détente et ils trouvent, en général, le temps de s'adonner à des passe-temps divers et des activités de loisirs. Grandes croisières au lieu de petites excursions, vacances de ski et non pas les aiguilles à tricoter ou carrément des balades en moto qui se substituent à l'oisiveté. L'excuse que l'on est trop vieux pour ça fait partie du passé.

Si entreprenants que soient les retraités, leur consommation et leurs loisirs se distinguent fortement de ceux des générations plus jeunes à l'échelle des besoins concrets, des niveaux de prix et des préférences. Un trentenaire voyage différemment que ne le ferait un septuagénaire et les besoins en couverture d'assurance sont autres pour les jeunes et les plus anciens. Dans la vie courante de même: il y a des différences notables dans les habitudes de consommation des divers groupes d'âge. Ainsi, l'alimentation des adolescents diffère de celle des séniors les plus âgés et les besoins en produits d'hygiène corporelle d'une famille jeune se distinguent fortement de ceux d'un couple de retraités. Dans ce contexte se forme, dans beaucoup de secteurs, une branche toujours plus autonome qui s'appuie sur l'appétence et les capacités de consommation des séniors tout en tenant compte de leurs besoins spécifiques.

Le vieillissement actif signifie aussi que les séniors deviennent un groupe de consommateurs toujours plus important. Selon McKinsey dans les pays industrialisés, les plus de 60 ans seront responsables de plus de 20% de la croissance de la consommation jusqu'en 2030. Les plus âgés sont ainsi l'un des moteurs de la consommation privée qui représente à son tour l'une des composantes principales de la croissance économique dans bon nombre d'économies développées. Plus encore: tandis que les dépenses de consommation des personnes actives sont fortement corrélées avec les revenus issus de leur emploi et donc avec les cycles conjoncturels, la contribution des rentiers à la croissance de la consommation est beaucoup plus stable. En effet, les rentes demeurent constantes tant en périodes de récession que pendant les reprises.

Les investisseurs désireux d'investir dans la tendance de la société vieillissante des pays industrialisés devraient être conscients de l'importance de ce comportement de consommation. En même temps, les entreprises et secteurs économiques traditionnellement associés aux séniors, comme l'industrie pharmaceutique ou les prestataires de soins, jouent toujours et encore un grand rôle. Bien que le système de santé soit au plus haut niveau, tôt ou tard la nature reprend ses droits. C'est-à-dire que les troubles liés à l'âge apparaîtront un jour ou l'autre. Cela arrive, heureusement, de plus en plus tard.

 

Mise en œuvre: fonds en actions «Lombard Odier Funds – Golden Age»

Les seniors actuels et futurs restent en bonne forme pendant une longue période et, de plus, ils jouissent souvent d'une situation financière confortable. De ce fait, les personnes de ce groupe d'âge effectuent d’importantes dépenses en fonction de leurs besoins spécifiques. Le portefeuille d'actions «LO Funds – Golden Age» investit donc dans des entreprises qui réalisent une part importante de leur chiffre d'affaires sur les marchés liés au vieillissement de la population. Aussi, la stratégie est-elle alignée sur les pays industrialisés et les secteurs de la santé, des biens de consommation et des financements.

+  Opportunités                                                 

–  Risques

  • Participation à la mégatendance de la société vieillissante dans les pays industrialisés.
  • Tant l'évolution démographique que les dépenses de consommation des séniors sont largement indépendantes des cycles conjoncturels.        
  • Les changements démographiques prennent du temps. Tout investissement en ce sens porte sur le long terme.
  • Le placement dans le «Lombard Odier Funds – Golden Age»  comporte des risques de contrepartie et des risques de change.                               

 

Conseils personnalisés

Vous avez des questions ou souhaitez de plus amples informations sur ce thème de placement? Profitez vous aussi des offres remarquables de votre Banque Raiffeisen.

 

Les contenus ci-dessus sont destinés à des fins commerciales et d'informations. Vous trouverez de plus amples informations juridiques ici.