Marchés et opinions

Perspectives de placements – Octobre 2019

Les banques centrales sont entrées dans une nouvelle phase d'assouplissement. Mais elles se trouvent confrontées à divers foyers de risques géopolitiques, à l'exemple du Brexit. Matthias Geissbühler, CIO de Raiffeisen Suisse, explique l'évaluation actuelle de la situation du marché et le positionnement de Raiffeisen.

  

  

La saga du Brexit se poursuit et son issue est toujours aussi incertaine. Mais nous considérons que les conséquences sur l'économie mondiale sont prévisibles, même dans le pire des cas d'un Brexit dur. La conjoncture mondiale risque de davantage souffrir du conflit commercial qui s'éternise. Les données conjoncturelles toujours aussi mauvaises en sont la preuve. D'un autre côté, les banques centrales ont à nouveau inversé la tendance en assouplissant nettement leur politique monétaire.

  

Positionnement

Nous n'avons pas procédé à de grands changements dans notre tactique de placement par rapport au mois dernier. Il n'y a que dans le domaine des actions que nous évaluons l'attractivité régionale un peu différemment. Concrètement, nous augmentons la pondération dans les actions européennes en raison des estimations attractives, ainsi que de la nouvelle intervention courageuse de la Banque centrale européenne (BCE). Par ailleurs, des mesures de stimulation de la politique fiscale en Europe sont de plus en plus probables. En contrepartie, nous rétrogradons les actions japonaises. La prochaine augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée devrait continuer à freiner l'économie du Japon. Nous nous positionnons toujours aussi bien vis-à-vis des fonds immobiliers suisses. Cette catégorie de placement profite des taux bas persistants.