Innovation et croissance

Le succès grâce à la focalisation et à la structuration

Imprimer

De nombreux produits et services, des processus flous et des collaborateurs surmenés: la croissance très rapide de la société S. Müller Holzbau AG a laissé des traces. Grâce à un accompagnement complet par les experts du Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE), la PME peut désormais se recentrer sur ses points forts.
 

Le marché pris d'assaut

La société S. Müller Holzbau AG vient de vivre quelques années agitées: cette PME située à Wil planifie, développe, produit et monte des constructions en bois. Après le management buy out par le directeur de l'entreprise Stefan Müller en 2008, son développement a été fulgurant. La demande de constructions en bois a explosé, le caractère durable et régional n'a jamais été aussi recherché. Stefan Müller n'a pas voulu laisser passer cette chance: il a élargi son portefeuille de produits et de services tout en continuant à développer sa nouvelle PME. Son nombre de collaborateurs est passé de 15 à 100 en l'espace de 10 ans.

 

Précédent
  • Depuis que Stefan Müller a fondé sa PME, il n'a plus un instant de repos. Son entreprise a connu une croissance fulgurante. Mais maintenir son organisation en bon état de marche relève souvent de l'exercice de funambulisme.
  • Son entreprise, S. Müller Holzbau AG, conçoit et construit des maisons en bois. A cela se sont ajoutés divers produits et services au fil des ans.
  • Cela a eu des conséquences: les structures organisationnelles et les processus de production n'ont pas pu suivre l'expansion. De surcroît, la PME s'est détournée de son cœur de métier, ce qui a rogné sa profitabilité.
  • Stefan Müller s'est alors tourné vers le RCE: en concertation avec nos experts, il a apporté plusieurs améliorations, notamment une gamme de produits rationalisée et une restructuration de l'organisation d'entreprise.
  • Aujourd'hui, la PME est de nouveau solide et dégage des bénéfices. Son patron a d'ailleurs de nouveaux projets pour l'avenir – par exemple, automatiser une partie de la production.
Suivant

    Une croissance effrénée à en perdre le contrôle

    Un succès pour cet homme de 37 ans qui a été promu responsable du service des constructions en bois d'une entreprise générale alors qu'il n'était que stagiaire. «A l'époque, je n'avais encore qu'une vague idée du management», admet ce charpentier de métier. «Pas vraiment d'expérience, à proprement parler, mais je débordais d'énergie et d'idées. Et surtout, je ne redoutais pas les défis.»

    La croissance très rapide de la PME a laissé des traces. Les structures et les processus n'ont pas réussi à suivre. Et l'entreprise perdait de plus en plus la vue d'ensemble de ses points forts. «La croissance était devenue difficile à contrôler», se souvient Stefan Müller. «Nous faisions tellement de choses que nous ne savions plus où nous en étions, ni quelles étaient nos compétences clés.» Le directeur et ses collaborateurs étaient surmenés. La rentabilité, de même que la qualité des services et des produits, ont fini par souffrir de cet éparpillement. «Lors de la phase de consolidation, l'exploitation nous a pratiquement sauté à la figure», explique-t-il. Il nous fallait de l'aide.

     

    Des structures plus claires

    La solution a consisté en un accompagnement professionnel de la part du Raiffeisen Centre des Entrepreneurs. Les experts du RCE avaient déjà rencontré des situations identiques à celle de la société S. Müller Holzbau AG. «Lorsque des entreprises croissent très rapidement, elles ressemblent à des adolescents en pleine puberté: leurs pantalons sont toujours trop courts», explique l'Accompagnateur au RCE. «Les structures de l'entreprise ne sont tout simplement plus adaptées.»

    Pendant deux ans, l'équipe de management de S. Müller Holzbau AG, soutenue par le RCE, ont travaillé sur un nouveau modèle d'exploitation adapté à la croissance de l'entreprise. «Dans une première étape, nous avons mis en place une équipe de management élargie », explique l'Accompagnateur au RCE. Sa mission consistait à améliorer la communication entre la direction et les autres collaborateurs ainsi qu'à accompagner les futurs changements au sein de l'équipe. «C'est justement en période de manque de personnel qualifié qu'il est important d'avoir l'équipe derrière soi», explique l'expert du RCE. «Mais il était également primordial que les structures restent souples.»

     

    Analyse du cœur de la marque

    Puis, nous nous sommes attelés au cœur de la marque. «Nous avons précisé ce qui était important pour nous et ce qui rend notre société unique en son genre», ajoute Stefan Müller. L'architecture et le design ou les concepts de pièces modulaires ainsi que des valeurs comme l'équité et la transparence en faisaient partie. Le portefeuille d'offres a été rationalisé sur cette base. Suivant la devise «Choisir, c'est renoncer», le responsable de l'entreprise a, par exemple, décidé de se défaire des produits de menuiserie et de collaborer avec des partenaires externes. Le secteur des revêtements de sol est également passé dans de nouvelles mains.

    Le portefeuille n'a pas été le seul à faire peau neuve, c'est l'ensemble de l'organisation qui a été revu. «Au fil des années, nous avions conclu de nombreux accords personnels avec les collaborateurs, comme le télétravail ou l'utilisation privée des véhicules de fonction», explique Stefan Müller. Ces arrangements ont engendré un sentiment d'injustice et d'incompréhension. Aujourd'hui, nous appliquons les mêmes règles à tout le monde. En outre, une promesse de prestation informe les clients et les collaborateurs de manière franche et équitable sur ce qu'ils peuvent attendre de l'entreprise.

     

    Les trois facteurs de réussite de S. Müller Holzbau AG

    Voici les mesures élaborées conjointement par le directeur Stefan Müller et le RCE:

    1. Equipe de direction élargie: la direction élargie aide à améliorer la communication entre la direction et les collaborateurs et à identifier les besoins. Ainsi, elle étend les bases décisionnelles jusqu'au niveau des collaborateurs.
    2. Noyau fort de la marque: en s'appuyant sur ses propres points forts, la PME travaille aujourd'hui de manière plus ciblée et plus rentable. Elle délaisse les domaines n'appartenant pas à son cœur de métier. 
    3. Structure claire: l'organisation rationalisée et bien conçue permet à l'entreprise de gagner en efficacité. Définition des processus, consignation des instruments de conduite et uniformisation des accords.

     

    Prêt pour relever de nouveaux défis

    Il évoque la collaboration avec le RCE avec beaucoup de plaisir. «Son point de vue extérieur neutre ainsi que la combinaison entre des connaissances spécialisées en gestion d'entreprises et des exemples pratiques concrets nous ont été très utiles», déclare-t-il. «J'ai été délogé de ma zone de confort et mes opinions ont été sévèrement remises en question», se félicite-t-il.

     

    «Aujourd'hui, notre équipe est plus forte, notre carnet de commandes est plein et nous travaillons de manière rentable.»

    Stefan Müller, S. Müller Holzbau AG

     

    Cet entrepreneur dans l'âme a déjà de nouveaux objectifs en vue. Ces prochaines années, il veut digitaliser la production, en automatiser une partie et donc développer ses capacités et sa force d'innovation. «Nous pourrons ainsi accepter des commandes pour des projets plus gros et plus complexes tels que des immeubles ou des lotissements entiers.» Une orientation claire et une bonne organisation de l'exploitation lui apporteront l'aide nécessaire.

    Usine de S. Müller Holzbau AG à Wil

    La société S. Müller Holzbau AG dont le siège se situe à Wil dans le canton de Saint-Gall, est un prestataire complet dans le secteur des constructions en bois: elle s'occupe de la planification et du développement de projets dans son propre bureau d'architecture S. Müller Architektur ainsi que de l'ingénierie, de la production et du montage. La construction d'éléments en bois modernes et durables est sa priorité. En 2008, son directeur, Stefan Müller, a pris la tête du service des constructions en bois de l'entreprise générale Marty Häuser AG, alors qu'il n'y était encore que stagiaire. Aujourd'hui, l'entreprise compte 100 collaborateurs.