Raiffeisen PME eServices

Open banking: Nouveaux services pour les PME

Imprimer

L'échange de données entre établissements bancaires et non-bancaires ouvre la porte à de nouveaux services. Toutes sortes d'offres complémentant les services bancaires classiques pourraient bientôt faciliter le quotidien des entreprises. Le mot d'ordre: «open banking». La plateforme Raiffeisen PME eServices est un exemple d'open banking déjà appliqué.  

 

Une plus-value pour les PME

Avec l'open banking, les PME peuvent par exemple regrouper et consulter les comptes auprès de différentes banques sur un tableau de bord ou remplir automatiquement certaines rubriques de leurs déclarations d'impôts. Des outils qui analysent eux-mêmes le cash-flow d'une PME peuvent offrir des services de comparaison et proposer immédiatement le meilleur crédit ou une forme de financement alternative.

 

Un écosystème centré sur le client

L'échange des données entre des banques et des instituts non bancaires dans un espace digital est une promesse de services et de produits inédits pour les PME. Sous réserve de l'accord des clients, des fournisseurs tiers tels que des assureurs ou des entreprises FinTech reçoivent un accès aux données clients et aux transactions. Le monde des finances qui était plutôt fermé se transforme alors en un écosystème ouvert et centré sur les clients. Il permet d'intégrer des prestations d'autres entreprises sur sa propre plateforme ou, à l'inverse, de placer ses propres prestations sur des plateformes externes. La clientèle entreprises et privée bénéficie par conséquent de nombreuses offres qui ne se limitent plus aux produits bancaires classiques.

 

De nombreuses initiatives

La base réglementaire de l'open banking est déjà en vigueur au sein de l'UE: la directive PSD2 exige l'ouverture des interfaces de programmation (API) pour des tiers. Pour la Suisse, elle n'est pas contraignante. Néanmoins, de nombreuses initiatives portent actuellement sur la mise en œuvre de différentes étapes et sujets d'actualité. Raiffeisen s'engage également afin de faire avancer l'open banking. «Nous considérons l'open banking comme un processus évolutif», explique Markus Beck, responsable Trafic des paiements Clientèle entreprises chez Raiffeisen. La plateforme multibanques sécurisée Raiffeisen PME eServices est un exemple d'open banking déjà appliqué. Avec un seul login, vous gérez l'ensemble de votre trafic des paiements.

Markus Beck est responsable Trafic des paiements Clientèle entreprises chez Raiffeisen

Markus Beck est responsable Trafic des paiements Clientèle entreprises chez Raiffeisen