Ce qu'il faut savoir sur le trafic des paiements

Un trafic des paiements plus efficace et plus sûr grâce à une technologie e-banking conviviale

Imprimer

Après la fusion de LANDI Aare avec LANDI Worb en 2017, Beni Knecht cherchait une solution pour fusionner les deux systèmes de trafic des paiements existants. Lors de notre entretien, il nous a dévoilé pourquoi il avait choisi Raiffeisen et pourquoi remettre en question ce qui est existant en vaut bien souvent la peine.

Précédent
  • Beni Knecht et un employé devant un grill
    Beni Knecht et un employé devant un grill
  • Offre asperges
    Offre asperges
  • Production suisse
    Production suisse
  • Travailler ensemble pour réussir
    Travailler ensemble pour réussir
Suivant

    Monsieur Knecht, pourquoi avez-vous changé votre système de trafic des paiements?

    Beni Knecht: LANDI Worb et LANDI Aare avaient des partenaires de trafic des paiements différents. Lors de la fusion, nous voulions unifier notre trafic des paiements afin d'être plus efficaces.

     

    Comment avez-vous procédé?

    Nous avons reçu des offres des deux banques partenaires précédentes, ainsi que de Raiffeisen. Un contact personnel m'avait conseillé d'opter pour cette dernière. Dès le début, nous avons été séduits par les compétences et l'offre attractive de Rolf Brechbühl, qui encadre la clientèle entreprises du Plateau suisse et du Valais.

     

    Quels sont les avantages que vous a offerts Raiffeisen?

    Une sécurité maximale et une technologie e-banking très séduisante, pour tous les cas de figure. Monsieur Brechbühl nous a présenté un spécialiste de St-Gall lors de notre première rencontre. Cela nous a donné la certitude de vouloir franchir la prochaine étape ensemble, à savoir intégrer notre trafic des paiements à notre comptabilité financière.

     

    Comment percevez-vous la collaboration avec Raiffeisen?

    Nous sommes toutes les deux des coopératives et partageons des valeurs similaires. L'entente a été parfaite dès le départ. Monsieur Brechbühl s'est beaucoup engagé pour nous accompagner au mieux. Raiffeisen gère maintenant non seulement notre trafic des paiements, mais finance également une nouvelle construction et est devenue notre banque principale.

     

    Quel conseil donneriez-vous à d'autres PME?

    Je conseillerais de remettre en question ce qui s'est fait précédemment. Certes, c'est bien plus confortable de ne rien changer. Mais en prenant le temps de bien analyser la situation et de chercher la solution idéale, on peut augmenter son efficience et économiser de nombreux coûts.

     

    Entretien: Anina Torrado Lara

     

     

    A propos de la coopérative LANDI Aare

    Beni Knecht, président de la direction de la coopérative LANDI Aare
    Beni Knecht, président de la direction de la coopérative LANDI Aare

    La coopérative LANDI Aare est née de la fusion en 2017 entre LANDI Worb et LANDI Aare. Beni Knecht, président de la direction et âgé de 51 ans, revient sur les 28 ans qu’il a passé au sein du groupe fenaco-Landi. Après avoir suivi une formation en tant qu'agriculteur, il s'est perfectionné dans le commerce et a fini par obtenir un diplôme en gestion d'entreprise. Grâce à ses centres agraires, ses magasins LANDI et Volg, ses TopShops et stations-service, LANDI Aare emploie 120 salariés sur onze sites. La coopérative génère un chiffre d'affaires de plus de 65 millions de francs par année.