Comment réussir ses activités à l'étranger

Comment Joe Biden stimule aussi l'exportation suisse

Imprimer

Quand le président américain injecte 1,9 milliard de dollars US dans l'économie et augmente le pouvoir d'achat: est-ce que son plan de relance stimulera aussi les exportations suisses? Découvrez maintenant ce que cela veut dire pour les PME suisses et l'effet qu'aura l'injection financière sur l'exportation suisse.

La décision du Sénat est attendue d'urgence

Le président Joe Biden a déjà obtenu l'accord de la Chambre des représentants. Maintenant, c'est au Sénat qu'il demande de rapidement approuver son plan de relance. Le montant de ces dons en argent et paiements directs correspondrait à presque 10 % de la production économique des USA. 

 

Le protectionnisme a durci la concurrence

La reprise économique concomitante aux Etats-Unis devrait donner un élan à la croissance. Martin Naville, CEO de la Swiss-American Chamber of Commerce fait référence aux chiffres des quatre dernières années au cours desquelles les exportateurs suisses ont pu faire de bonnes affaires bien que la devise «Buy American» ait renforcé la concurrence. Naville en est convaincu: «La résilience souvent si éprouvée de l'économie américaine leur permettra de sortir plus rapidement de cette crise que l'Europe.»

 

Cela devrait profiter à plusieurs secteurs

Carl Ziegler, président de Swissexport, la plus grande organisation privée de soutien à l'export en Suisse en est certain: la tendance positive se poursuivra, en particulier dans l'industrie MEM. L'Amérique investira dans les secteurs de la technologie «ce qui nous profitera en tant que pays innovant». C'est aussi l'avis d'Urs Gauch, responsable Clientèle entreprises de Raiffeisen Suisse, qui estime qu'à moyen terme, il y aura une bonne incidence sur les exportateurs de produits technologiques suisses de haute qualité. Il est d'avis qu'à plus court terme, les mesures d'aide à la relance prises par Joe Biden pourraient profiter aux exportations fléchissantes de montres suisses et que grâce à l'export avec les USA, le secteur des produits chimiques et pharmaceutiques serait à même de tirer son épingle du jeu.

 

La politique de durabilité met du vent en poupe

«Comme le président Joe Biden a initié un tournant dans la politique climatique américaine, un certain nombre d'opportunités s'offrent aux producteurs d'énergies durables. Les entreprises suisses», poursuit Martin Naville, «comptent parmi les plus gros investisseurs aux Etats-Unis. Les entrepreneurs suisses comprennent ce marché et pour nous, un boom en Amérique est un événement important.» Le CEO de la chambre du commerce et de l'industrie est convaincu que les nombreuses affaires qui ont touché les banques suisses n'ont même pas impacté les bonnes relations commerciales entre les deux pays. Même si l'accord de libre-échange qui semblait récemment encore à portée de main, ne fait désormais pas partie des priorités du nouveau gouvernement, Urs Gauch explique que «la prospérité des Etats-Unis soutient notre industrie d'exportation, c'est donc un fort bon signal très bienvenu pour 2021.»

Chariots élévateurs

Les opportunités de croissance offertes par l'ouverture des marchés étrangers aux PME suisses ne doivent pas faire négliger les éventuels risques qui sont inhérents aux opérations effectuées avec l'étranger. Nous vous assistons avec une grande expérience en conseil et des solutions taillées sur mesure pour réduire de tels risques: notamment grâce à des stratégies sur devises adaptées à votre chaîne de création de valeur permettant de couvrir les cours des monnaies étrangères ou au moyen de financements à l'exportation pour préserver vos liquidités.