Stratégie sur devises

Gestion des devises: Trois étapes pour réussir

Imprimer

La question de la couverture des risques de change se pose aux entreprises dès l'instant que leur chaîne de création de valeur comprend des étapes en monnaie étrangère. Il vaut donc la peine, pour les entrepreneurs, de gérer judicieusement leurs opérations de change. Nous vous montrons ci-dessous les trois étapes décisives pour réussir à bien gérer les opérations de change. Ci-dessous, découvrez les trois étapes décisives pour réussir à bien gérer les opérations de change.
 

Ne pas sous-estimer l'exposition aux devises étrangères

Salaires payés en monnaie étrangère, composants achetés à l'étranger, machines importées: les entrepreneurs sont trop souvent surpris par le risque de change réel – l'«exposition aux devises» – figurant dans leur bilan. Dans ce cas, la mise en place d'une stratégie de change permet de sécuriser la planification et d'atténuer les risques.

 

Gérer les devises en trois étapes

Avant d'élaborer une stratégie en matière de devises, il faut analyser l'exposition aux devises dans le cadre d'une gestion optimale, et identifier les risques et leur ampleur. Une bonne gestion des opérations de change comporte trois étapes importantes:
 

1. Evaluer l'exposition aux devises

Tout d'abord, pour chaque monnaie étrangère concernée, il faut saisir tous les flux de paiement exposés au risque de change – du côté des exportations comme des importations. Cela donne à l'entreprise un aperçu de la proportion des ventes ou des coûts qui ont lieu dans telle ou telle monnaie. Les entrepreneurs sont souvent surpris lorsqu'ils réalisent leur exposition réelle aux devises.
 

2. Reconnaître et quantifier les risques

A partir de l'exposition aux devises, on identifie les risques et l'ampleur que les fluctuations des taux de change ont sur l'activité de base. Une entreprise qui table sur un chiffre d'affaires annuel de 2 millions d'euros perdra plus de 200'000 francs de recettes si le franc suisse s'apprécie de 10 %. Ensuite, il faut en déduire les conséquences sur la profitabilité globale – ou sur les marges des différents produits – et l'entrepreneur peut décider s'ils sont ou non acceptables.

 

3. Des stratégies de change sur mesure

Une fois que l'on connaît l'exposition et les risques associés, on définit les mesures appropriées pour minimiser les risques dans le cadre d'une stratégie de change. Celle-ci est toujours spécifique à l'entreprise. Ces facteurs sont:

  • Le secteur d'activité
  • Le modèle d'affaires de l'entreprise
  • La capacité de risque de l'entreprise
  • La disposition de l'entrepreneur à prendre des risques

Couverture simple avec des instruments de gestion des devises

Une fois la stratégie définie, les risques de change peuvent être couverts de manière efficace à l'aide d'instruments simples. En indiquant à votre conseiller clientèle Raiffeisen quelle devise vous souhaitez acheter ou vendre à quel moment, vous pouvez assurer à l'avance le taux de change.

Si la durée est plutôt courte (un à deux jours), il s'agit d'une opération au comptant sur devises. Sur une période plus longue, les opérations à terme sur devises ou les swaps de devises sont les instruments les plus appropriés.