Ouvrons la voie

Votre Banque Raiffeisen du Gros-de-Vaud

Prix d'architecture 2018

Les gagnants du Prix d'architecture 2018 sont connus. Laissez-vous inspirer!

Des idées pour logement des rêves
Leasing de biens d'investissement

La solution pour conserver sa marge de manœuvre financière.

En savoir plus!
Votre club vous suit partout

10 clubs, 10 cartes: demandez votre carte V PAY au design de votre club.

Commandez maintenant
Précédent
Suivant
Banque Raiffeisen

du Gros-de-Vaud

Aucun résultat trouvé. Veuillez indiquer un NPA correct et réessayer.

Sites

  • Rte de Lausanne 3, 1040 Echallens

    1/4

  • Rte de Coppoz 22, 1052 Le Mont-sur-Lausanne

    2/4

  • Route des Flumeaux 6, 1008 Prilly

    3/4

  • La Vy-de-Bottens 2, 1055 Froideville

    4/4

Toutes les communes

Analysez et comparez tous les faits et les chiffres intéressants de la commune actuelle ou future de votre domicile.

Annonces RaiffeisenCasa

CHF

Raiffeisen Suisse

Aujourd'hui

  • Pascal Gantenbein dirige actuellement par intérim le Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse, depuis début mars 2018. Il a accompli cette tâche avec détermination durant ces derniers mois, en faisant grandement progresser le processus de renouvellement du Conseil d'administration et en initiant une enquête indépendante sur l'«ère Pierin Vincenz». Lors de l’Assemblée des délégués de juin 2018, faisant suite à une demande, Pascal Gantenbein a rendu public le fait qu’il était ouvert à présenter sa candidature au poste de président du Conseil d’administration.
    26.07.2018
  • Patrik Gisel a décidé de démissionner de ses fonctions de président de la Direction pour la fin de l'année et de quitter la Banque. Il entend ainsi mettre un terme au débat public à propos de sa personne et protéger la réputation de la Banque. Le Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse a immédiatement lancé la procédure de sélection d'un nouveau président de la Direction.
    18.07.2018
  • L'environnement de placement est caractérisé par de nombreuses incertitudes. Dans cette situation, nous considérons toujours notre sous-pondération en obligations et en actions comme appropriée et réduisons la quote-part recommandée en actions des pays émergents à neutre, tandis que nous augmentons les placements immobiliers à légèrement surpondéré.
    03.07.2018