Raiffeisen Rio – L'app qui vous permet d'investir de manière simple

Priorités thématiques

Imprimer

Nos experts vous proposent une sélection de thèmes de placement et vous faites votre choix en toute liberté – sur quoi misez-vous?

 

Robotics – l'évolution grâce aux machines intelligentes

Si les premiers robots industriels, il y a une vingtaine d'années, n'étaient encore que des monstres patauds, ils sont aujourd'hui équipés de technologies légères et, grâce à des logiciels ultra modernes et à l'intelligence artificielle, nous ouvrent de nouveaux horizons. L'ère de la robotique a commencé. Elle offre des opportunités passionnantes aux investisseurs.

Robotics – l'évolution grâce aux machines intelligentes

Les robots, ce rêve devenu réalité pour les entreprises, travaillent inlassablement et avec la plus grande précision. Dans le secteur industriel en particulier, le potentiel est énorme. Selon l'étude «Impact for Automation» publiée par PwC, en 2040, près de 45% des travaux de fabrication seront réalisés de manière automatisée. Le domaine d'utilisation des robots ne se limite toutefois pas à l'industrie. Ils nous rendront aussi de précieux services dans les transports, au restaurant, à l'hôpital ou même à la maison.

 

L'automatisation est un atout

Industrie des métaux, construction automobile, industrie chimique – des entreprises des secteurs les plus divers investissent des sommes colossales dans la robotique. Les dépenses salariales élevées et la concurrence acharnée, notamment, pressent les entreprises à agir. Celles-qui laissent passer l'occasion d'augmenter leur efficacité peuvent s'apprêter à mettre la clé sous la porte.

 

Collaboration avec l'homme

Jusqu'à présent, les machines exécutaient un processus compliqué dans un environnement où les hommes étaient presque absents, chorégraphié dans ses moindres détails et commandé par une programmation. Avec le robot industriel «YuMi», ABB a gravi le degré suivant de l'évolution. Le robot dispose de mains flexibles, de systèmes d'alimentation en pièces, d'une détection des pièces assistée par caméra et d'un système de commande ultramoderne. Il est ainsi en mesure de collaborer main dans la main avec l'homme dans les processus de montage. Le marché du cobot est encore petit. Nous estimons cependant qu'il enregistrera dans les dix prochaines années une croissance impressionnante.

 

Un potentiel important, également pour les robots de service

Les robots ne sont pas cantonnés aux lignes de production des entreprises industriels. A la maison aussi, ils réalisent à notre place des tâches parfois fastidieuses. Outre les robots aspirateurs déjà bien connus, de plus en plus de robots tondeuses autonomes s'occupent d'entretenir nos pelouses, et de petits robots lave vitre effacent toute trace de saleté sur nos fenêtres. Avec les nouveaux progrès technologiques et le développement de l'Internet des objets («Internet of Things» ou IoT), la robotique grand public va prendre de plus en plus de place dans nos intérieurs.

 

Des robots destructeurs d’emplois?

Comme toute révolution, les robots laisseront des traces dans notre société. D'aucuns craignent que des métiers entiers disparaissent et que les emplois soient pris par des robots. L'histoire nous apprend cependant que le progrès crée aussi sans cesse de nouveaux métiers. Qui aurait imaginé il y a 30 ans les métiers d'influenceur ou de spécialiste des données? Il n'y aura toutefois pas que des gagnants, du moins à court et moyen terme. Des solutions comme par exemple l'imposition des robots sont déjà envisagées dans le cas où beaucoup d'emplois seraient supprimés. Une chose est sûre: la robotique a un effet disruptif et s'inscrit donc dans la lignée d'autres processus de changement initiés par la technologie.

 

C'est le bon moment pour acheter

Le potentiel de croissance de la robotique est intéressant pour les investisseurs. Il est cependant trop tôt pour dire précisément la place que vont prendre les robots dans la société. De plus, le marché est encore jeune et évolue beaucoup. De nouvelles entreprises vont surgir avec des solutions innovantes, d'autres ne pourront pas tenir leurs promesses. Le marché est toutefois suffisamment mûr et varié pour un engagement diversifié. Nous misons donc sur une approche d'investissement active afin de pouvoir réagir avec le maximum de flexibilité – pour réduire les risques et multiplier les opportunités.

 

Téléchargez Raiffeisen Rio dès maintenant et commencez en toute simplicité!

 

 

Futura Green Energy – les énergies durable à l'honneur

La demande en énergie ne cesse d’augmenter, et ce dans le monde entier. Afin de satisfaire à la demande et de répondre aux efforts politiques liés aux changements climatiques, les énergies renouvelables sont plus que jamais sur le devant de la scène.

Futura Green Energy

La consommation d'électricité n'évolue pratiquement que dans une direction: vers le haut. Ainsi, la consommation mondiale d'énergie devrait passer d'environ 19'000 TWh (térawatt-heures) en 2012 à environ 37'000 TWh en 2050, soit une augmentation de plus de 90%. Outre une légère augmentation de la demande générique, ce sont surtout la climatisation et les véhicules électriques, de plus en plus présents, qui feront augmenter la consommation à long terme. Un regard sur l'évolution de la demande en énergie, différente selon les régions, révèle que les pays émergents, menés principalement par la Chine et l’Inde avec leur expansion économique et démographique, sont les principaux moteurs de croissance de la consommation mondiale d'électricité.

 

La part de l'énergie produite de manière durable augmente

Satisfaire à cette forte demande en énergie implique une énorme expansion des capacités de production. Celles-ci devraient être portées à plus de 20’000 GW (gigawatts) d'ici 2050, soit une hausse de plus de 13'000 GW en 2019. La part des énergies renouvelables – notamment l'énergie solaire, éolienne et hydraulique – dans la production énergétique devrait approcher 69% sur la même période, selon les prévisions. D'ici 2030 déjà, l'énergie solaire et éolienne devrait fournir environ 37% de l'électricité mondiale (contre 17% en 2019); sur les 30 prochaines années, on s'attend même à un décuplement de la production d'électricité à partir de ces sources, notamment grâce à la baisse des coûts.

Si en 2019, environ 62% de l'énergie était produite à partir de sources fossiles comme le charbon, le pétrole ou le gaz naturel, les alternatives plus respectueuses de l'environnement vont monter en puissance: la part des combustibles fossiles dans la production d'électricité devrait continuer de diminuer, à 24% environ en 2050.

 

Des investissements massifs

Cette expansion des capacités énergétiques nécessite d'énormes investissements. D'ici 2050, environ 15'100 milliards de dollars US seront investis dans de nouvelles installations, dont 92% serviront à la production et 8% au stockage de l'énergie. Près de 11'000 milliards de dollars US, soit 73% de ce montant, seront consacrés aux énergies renouvelables, principalement à l'énergie éolienne (5'900 milliards) et photovoltaïque (4'200 milliards). La région Asie-Pacifique représente environ 45% des investissements prévus, tandis que les investissements européens et américains s'élèveront respectivement à 2'200 milliards et 2'400 milliards de dollars US environ. L'augmentation de l'efficacité, l'optimisation des modes de stockage et l'expansion des infrastructures sont également des stratégies centrales. Les pertes de conversion devraient être considérablement réduites grâce à des énergies renouvelables présentant une meilleure efficacité énergétique, tandis que la consommation générale peut être fortement influencée par l'introduction de produits plus efficaces, en particulier dans l'immobilier.

Les modifications des conditions-cadres font partie des principaux moteurs de toutes les tendances susmentionnées, et ce à différents paliers politiques. Le «Green Deal» européen, qui vise à rendre l'UE climatiquement neutre d'ici 2050, n'est qu'un exemple parmi d'autres qui influenceront fortement les développements futurs dans le domaine de la production énergétique.

 

Un indice durable et diversifié

Le placement thématique est mis en œuvre par un Certificat Tracker sur le «Futura Green Energy-Index» et offre la possibilité de profiter des développements dans ce domaine. Cet indice diversifié investit principalement dans des entreprises de divers sous-secteurs des domaines de l'énergie et de l’approvisionnement. La sélection se limite à des titres jugés adéquats par des analyses de durabilité indépendantes.

 

 

eSports – bien plus qu'un simple jeu

Autrefois une niche de geeks critiquée, aujourd'hui un marché mondial se chiffrant en milliards: bienvenue dans l'univers eSports. Cette nouvelle forme de sport enthousiasme des millions de personnes à travers le monde et croît à un rythme effréné.

eSports – bien plus qu'un simple jeu

Dotés de manettes et d'une agilité sans pareille, les professionnels en eSports s'affrontent dans le cadre de bon nombre de compétitions. En 2018, l'événement Intel Extreme Masters a réuni près de 169'000 fans sur cinq jours. Le nombre de spectateurs dépasse parfois nettement ceux des ligues de sports classiques, connues dans le monde entier. En effet, les eSports attirent plus de monde que la ligue de hockey ou de baseball aux Etats-Unis. Le nombre de personnes qui regardent régulièrement les joueurs professionnels, principalement sur les plateformes de streaming en ligne, est estimé à plus de 400 millions partout dans le monde. Une tendance à la hausse.

 

Un enjeu de taille pour les marques

Les millennials sont très prisés par les annonceurs. Les jeunes hommes de 18 à 30 ans notamment forment un groupe cible difficile à atteindre avec des messages publicitaires: ils ne regardent presque plus la télévision traditionnelle ni les publicités et ils utilisent la plupart du temps des bloqueurs publicitaires dans l'univers digital. Les eSports représentent l'occasion rêvée pour les entreprises d'atteindre ce groupe cible. Le sponsoring, la commercialisation et l'organisation d'événements sont donc susceptibles de devenir un nouveau moteur de revenus pour l'industrie des eSports.

 

eSports, un sport de masse

Pourtant, les personnes rapportant le plus d'argent ne sont pas celles qui regardent jouer les professionnels avec fascination, mais celles qui jouent elles-mêmes à la maison ou en déplacement: en d'autres termes, les sportifs amateurs. Depuis quelques années, l'Europe centrale voit à son tour naître de plus en plus de clubs sportifs amateurs à large échelle dont les membres participent à des compétitions.

L'un des jeux vidéo les plus appréciés au monde est Fortnite: 350 millions de joueurs sont régulièrement en ligne pour se livrer à des batailles pixelisées contre d'autres adversaires. Même si le jeu est accessible gratuitement, les achats intégrés ou «in-game» permettent aux utilisateurs de personnaliser leur avatar sans toutefois fournir d'avantage stratégique dans le jeu. Les producteurs développent donc non seulement des jeux vidéo, mais aussi des plateformes entières pour répondre aux différentes envies des joueurs tout en remplissant leurs propres caisses. Selon l'institut d'études de marché Newzoo, près de 160 milliards de dollars de chiffre d'affaires ont été générés en 2020 dans le monde, soit une hausse de 9,3% par rapport à l'année précédente.

 

Un portefeuille largement soutenu

Le portefeuille est composé de titres d'entreprises agissant dans les secteurs de la production de logiciels, du broadcast/streaming et du game equipment. Concernant la méthodologie Global Quality Achiever, nous nous assurons que les entreprises font partie du segment de qualité en termes de situation financière. La sélection est effectuée par nos experts en placements sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs. Enfin, nous observons la communauté de gaming, dont l'avis et les analyses ont un impact majeur sur les entreprises des secteurs eSports et gaming.

 

 

Digitalisation – la mutation se poursuit

Avec leur avance technologique et de nouvelles offres de service, les entreprises dynamiques et innovantes se positionnent avec succès par rapport à l'évolution des exigences des consommateurs. Ces «petits nouveaux» exercent souvent une forte pression sur les acteurs du marché déjà bien établis.

Digitalisation – la mutation se poursuit

La disruption n'est pas une nouveauté. Il y a longtemps déjà que les machines ou les technologies nouvelles ont remplacé les méthodes et les outils anciens, plus lents et pénibles. Le télégramme, la photographie analogique et les vidéothèques en ont fait les frais.

 

Le pouvoir amplificateur de la digitalisation

Dans le monde digital, la disruption arrive plus vite et aussi plus radicalement. De plus, nous nous trouvons actuellement aux débuts de changements technologiques majeurs dans plusieurs secteurs de l'économie. Ces deux facteurs font de la disruption une tendance à long terme qui ouvre de nouveaux marchés, remet l'existant en question et fait évoluer l'économie mondiale. Des voitures autonomes au secteur des voyages en passant par le système de santé, les investisseurs et les consommateurs ont vécus de grands changements dans la marche des affaires internationales.

 

Souvent ignorés, jusqu'à ce qu'il soit trop tard

Les disrupteurs sont des entreprises invasives, innovantes et très rapides, qui se concentrent sur le développement de technologies, de produits ou de services nouveaux. L'exemple de disrupteur le plus connu est Amazon. La disruption d'une entreprise ou d'un marché n'est pas un phénomène instantané. C'est plutôt un processus. Au début, les entreprises concurrentes sont petites et ne représentent pas un danger. Elles sont souvent découvertes beaucoup trop tard par les entreprises bien établies.

 

Perturber, détruire, recréer

Les entreprises nouvelles comme Airbnb, Uber, Dropbox ou Spotify ont réagi aux nouvelles exigences des consommateurs dans le monde et bouleversé tout leur secteur avec des technologies relativement simples. Leur croissance a été favorisée par plusieurs facteurs comme la hausse exponentielle des utilisateurs en ligne dans le monde entier, l'augmentation des plateformes ouvertes en réseau et surtout l'évolutivité globale.

 

Les principaux disrupteurs: les Millennials

Après les Baby-boomers, cette génération née après-guerre qui a défini les tendances de consommation, c'est au tour des Millennials. Ils représentent environ 27% de la population mondiale. Sans ces jeunes férus d'expérimentations et de digital, des entreprises comme Uber, Amazon ou Netflix ne seraient peut-être pas encore nées.

 

Bénéficiaires de la digitalisation

La stratégie de la gestion du fonds consiste à sélectionner activement des entreprises qui profitent des avancées technologiques rapides, de l'évolution démographique et des préférences sans cesse changeantes des consommateurs, dans le but d'acquérir ainsi de nouveaux marchés et groupes cibles.

 


Entrepreneurs – une action prudente porte ses fruits

Les entreprises familiales représentent environ un tiers des entreprises cotées en bourse en Europe et aux Etats-Unis, leur importance pour l'économie globale étant souvent sous-estimée. Les actions de nombreuses entreprises familiales ne sont pas du tout cotées en bourse, mais restent – dans certains cas pendant des générations – en possession de la famille. Toutefois, historiquement, un investissement dans des entreprises familiales est très intéressant pour les investisseurs.

Entrepreneurs – une action prudente porte ses fruits

Les entreprises familiales ont tendance à mieux réussir en bourse que la majeure partie du marché quand on considère leur historique. Une analyse révèle trois facteurs clés, étroitement liés entre eux:

  1. Le poids important de la famille dans le débat: En tant que grand actionnaire, la famille peut s'assurer que la gestion à long terme sert les intérêts des propriétaires. Autrement dit, la stratégie et sa mise en œuvre sont en parfait accord.
  2. La stratégie à long terme de l'entreprise: Les entreprises sous influence familiale sont moins sujettes à céder aux schémas de pensée à court terme, comme cela peut être le cas des entreprises dont les groupes d'actionnaires sont plus morcelés: ces derniers peuvent rapidement s'inquiéter si les investissements à long terme ont des effets négatifs sur les revenus à court terme.
  3. Le fort attachement au cœur de métier: Les membres de la famille qui travaillent au sein de l'entreprise manifestent un fort attachement au cœur de métier. Ils ont tendance à ne pas trop se disperser et renoncent à s'engager dans des domaines d'activité qui leur sont peu connus. De plus, les bénéfices sont davantage réinvestis.

 

Les chances prédominent

Toute médaille a cependant son revers. Si les propriétaires se fourvoient dans des luttes de pouvoir ou des conflits de générations, une entreprise familiale peut être en danger. Quant au fort attachement au cœur de métier, il devient un gros risque si ce domaine d'activité entre en crise. Mais cela se limite à quelques entreprises. Un engagement largement diversifié permet aussi de réduire ce risque.

De manière générale, les caractéristiques essentielles qui permettent un succès durable de l'entreprise sont souvent ancrées de génération en génération. Ce constat peut ouvrir des possibilités d'investissement passionnantes à l'échelle mondiale, indépendamment du secteur.

 

Familles fondatrices à la barre

Le portefeuille est composé de titres d'entreprises familiales du monde entier, pour lesquelles les familles fondatrices détiennent au moins 15% du droit de vote et contrôlent ou influencent considérablement l'orientation de l'activité et la stratégie à long terme.

 


Dividendes – une composante indispensable du rendement

Les investisseurs en actions connaissent la situation : une année forte avec une brillante performance peut être suivie d'une année mitigée, voire négative. La frontière entre joie et douleur est parfois bien mince sur les marchés boursiers. C'est pourquoi des sources de revenus stables telles que les dividendes sont d'une grande importance pour les investisseurs.

Dividendes – une composante indispensable du rendement

Il existe des entreprises qui se développent rapidement, font les gros titres de la presse avec leurs innovations spectaculaires et, au moindre grain qui souffle sur le marché, reviennent brutalement à la réalité. Et il y en a d'autres qui font simplement du bon travail, et ce depuis des décennies: les rois des dividendes se distinguent par un modèle d'affaires solide et une croissance régulière de leurs affaires. Ils appliquent une gestion des risques prudente et suivent les règles de bonne gouvernance de l'entreprise. Autre caractéristique: ils évoluent sur des marchés défensifs. Des produits comme l'électricité, les médicaments, la nourriture, la lessive en poudre ou les cosmétiques sont toujours demandés.

 

Des distributions de dividendes souvent régulières

Parmi les premiers de la classe, on trouve des entreprises qui ont distribué des dividendes pendant plusieurs années sans interruption, bien entendu dans le respect des réserves adaptées et des fonds propres pour le financement de leur activité. La constance et la continuité d'une bonne gestion d'entreprise se reflètent dans les cours des actions: leur valeur est souvent moins volatile que les autres indices mondiaux, et donc plus prévisible. Par ailleurs, l'histoire montre que les actions à dividendes résistent mieux aux turbulences des crises financières mondiales. Leur cours a aussi baissé en 2008, mais nettement moins que celui des actions du S&P 500. Et même pendant la crise de corona au début de l'année 2020, les pertes de prix des titres robustes portant des dividendes sont moins importantes que celles des indices mondiaux.

 

Pas de place pour la spéculation

Par nature, les stratégies de dividendes sont à long terme. Elles rapportent le plus souvent de forts rendements lorsque les dividendes sont systématiquement réinvestis dans les titres. Néanmoins, il faut garder à l'esprit que rien n'est gravé dans le marbre. L'économie mondiale est dans une phase de transition. Nos spécialistes suivent donc de près l'évolution des affaires de nos entreprises favorites et restent vigilants sur les facteurs de risque.

 


Actions suisses – profiter de l'avantage local

Le marché des actions suisses se distingue par une combinaison de propriétés qui le rendent attractif pour les investisseurs: la large diversification de la structure de l'économie, des finances solides, une force d'innovation et une compétitivité élevées ainsi qu'un excellent système de formation constituent la base d'un succès à long terme.

Actions suisses – profiter de l'avantage local

Comme base solide pour un investissement en actions, il est souhaitable d'opter pour une large sélection d'entreprises gérées de façon fiable, actives dans des secteurs prometteurs. Une telle base doit permettre une diversification adaptée, proposer des rendements attractifs et autoriser l'accès aux marchés internationaux en croissance. Le marché des actions suisses reflète l'innovation et l'interconnexion mondiale de l'économie suisse.

 

Le modèle de réussite suisse

A la base, il y a une tradition de gouvernance d'entreprise de haut niveau et de stabilité des institutions. Cela ne se limite pas à quelques entreprises, ce sont les conditions cadres valable dans tout le pays. La politique suisse n'est pas connue pour ses coups d'éclat ou pour ses changements brusques d'orientation. Les tribunaux travaillent de façon fiable et assidue. La grande transparence et le faible niveau de corruption vont de pair.

Il en résulte une base de croissance pour les groupes qui leur permet d'établir et de développer leurs activités, même à l'étranger. Un système de formation solide et un haut niveau de vie font naître de nouveaux talents, attirent la relève et de nouveaux arrivants, qui représentent le facteur de production le plus important à l'heure actuelle. Cela a contribué à amener les différents secteurs – finances, pharmacie, industrie de précision – à accéder au niveau mondial, en matière de savoir-faire, de direction d'entreprise ou de recherche. Ceci permet d'engranger des bénéfices durables et d'afficher des bilans solides.

 

Notre avantage

Raiffeisen s'appuie sur une longue tradition et sur un ancrage profond dans le marché local. En raison de sa structure de coopérative, Raiffeisen est en réseau direct avec les propriétaires, ce qui nous permet de comprendre sans obstacles le moral actuel sur le marché. D'un autre côté, en tant que société coopérative, nous accordons une grande importance au caractère durable des économies pour nos clients et d'autres groupes d'intérêt. Dans le thème «Actions suisses», nous offrons la possibilité de participer au développement durable du marché suisse. Nous nous en tenons aux principes suivants:

  • Investissement direct dans des entreprises suisses solides orientées vers le long terme
  • Processus d'investissement structuré fondé sur des critères quantitatifs et qualitatifs
  • Sélection active de titres en vue d'une performance supérieure à celle de l'ensemble du marché
  • Surveillance systématique des résultats des entreprises et de l'activité opérationnelle

Se concentrer sur le marché suisse ne signifie pas pour autant adopter la stratégie du réduit national. Il s'agit plutôt d'une base solide pour participer aux opportunités qu'offre l'économie mondiale. Ce sont précisément cette orientation internationale et la large palette de secteurs représentés ainsi que de groupes internationaux qui permettent un engagement actif et diversifié, le tout avec des entreprises fiables, dirigées de manière durable.

 

Téléchargez Raiffeisen Rio dès maintenant et commencez en toute simplicité!

 

 

Risques des investissements sur les marchés financiers (investissements thématiques)

Les investissements dans des thèmes spécifiques sur les marchés financiers internationaux sont associés à des risques. Le cours, la valeur et le revenu d'un placement, en particulier dans un thème spécifique, dépendent notamment de l'évolution économique, de l'attention que les marchés internationaux portent à ce thème et du cours des titres sous-jacents.

Les prestations Rio réduisent activement les éventuelles conséquences d'une défaillance du produit financier (risque inhérent à l'émetteur). En d'autres termes: en cas d'insolvabilité de l'émetteur d’un titre, un gage déposé auprès d'un tiers indépendant (SIX Securities Services) sert de garantie et couvre les engagements envers vous, en tant qu'investisseur.