Tout ce qu'il faut savoir sur le financement d'entreprise

Pour une décision positive d'octroi de crédit: comment maximiser vos chances?

Imprimer

La décision d'octroi d'un financement bancaire repose certes sur des faits et chiffres, mais aussi et surtout, sur la confiance et un dialogue d'égal à égal. Vous trouverez ci-dessous les facteurs importants qui peuvent influencer favorablement une décision d'octroi de crédit.

 

1. Une confiance mutuelle

La clé du succès dans la coopération entre un entrepreneur et sa banque est une relation de confiance, empreinte de respect mutuel. Banques et entrepreneurs dialoguent ainsi sur un pied d'égalité et trouvent ensemble des solutions aux questions en suspens. Des contacts personnels et des réunions régulières renforcent à la fois la confiance et la relation commerciale.

Le fort ancrage local des Banques Raiffeisen à travers toutes les régions du pays, facilite les échanges entre les entrepreneurs et leur établissement bancaire. En tant qu'entrepreneur, vous entretenez la confiance en respectant les accords contractuels. En cas d'écarts prévisibles, vous cherchez à entamer un dialogue, suffisamment tôt et de manière proactive.

 

2. Des échanges anticipés et un dialogue constant

Prenez contact avec votre conseiller clientèle entreprises dès que possible et pas seulement lorsque le besoin de financement devient urgent. Vous disposez ainsi de suffisamment de temps pour dialoguer, et si nécessaire pour clarifier des questions en suspens, voire envisager des alternatives.

Dans l'idéal, entrepreneurs et banques échangent régulièrement, notamment à propos de la marche des affaires, des besoins de liquidités et des options de financement à venir. Cela consolide la planification et permet d'éviter les difficultés économiques.

 

3. Une communication ouverte et qui n'élude pas les éléments négatifs

Un dialogue continu et ouvert entre l'entreprise et sa banque crée un lien de confiance et favorise la compréhension mutuelle. Une communication transparente ne doit pas négliger, ou passer sous silence, les facteurs ou les faits en apparence négatifs. En principe, il y a toujours une bonne raison pour laquelle une entreprise a besoin de capital; il faut en parler honnêtement et sans détour. Souvent, de cette façon, les obstacles ou difficultés potentiels peuvent être évités ou, du moins, atténués. Votre conseiller clientèle a à cœur que vous obteniez un prêt: il recherchera donc des solutions adaptées, avec vous.

 

4. Des objectifs et projets entrepreneuriaux clairs et transparents

Pour évaluer les financements possibles, la banque doit comprendre vos objectifs et projets entrepreneuriaux. Expliquez-lui ce que vous souhaitez réaliser et comment vous entendez y parvenir. En règle générale, un business plan s'impose. Il concrétise le modèle d'affaires, expose les forces et faiblesses, les opportunités et risques ainsi que les facteurs de réussite de l'entreprise. Un des éléments essentiels du business plan est le plan de financement détaillé de votre projet. Au besoin, n'hésitez pas à contacter un Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE), où des entrepreneurs expérimentés vous apporteront leur soutien pour établir un business plan.

Des objectifs et projets entrepreneuriaux clairs et transparents facilitent et accélèrent non seulement une décision d'octroi de crédit, mais ils permettent aussi à votre conseiller clientèle de mieux comprendre votre projet et, ainsi, de mieux vous conseiller.

 

5. Le rating bancaire

Le rating bancaire joue un rôle central dans l'octroi de crédit. Il permet en effet à la Banque d'évaluer la solvabilité d'une entreprise. Il tient compte des facteurs financiers, des circonstances particulières, de la conjoncture du secteur d'activité ou encore de la qualité et des compétences de la direction de l'entreprise. Toute garantie que l'entreprise peut également fournir à sa banque est bienvenue. Le rating influence la décision d'octroi de crédit de base, mais aussi la ligne de crédit maximale et les charges d'intérêts.

 

Le rating utilisé par Raiffeisen

Raiffeisen se base sur une échelle de notation allant de 1 à 13; 1 correspond à un risque de crédit très faible et 13, à un risque de défaillance très élevé. Si le crédit et les intérêts présentent un risque élevé de ne pas être remboursés, la Banque vous aidera à trouver d'autres options ou vous suggérera de modifier des paramètres pertinents, tels que le montant du prêt ou les garanties.

6. Une documentation complète

Pour réduire le risque d'une décision de crédit négative, vous devez impliquer des partenaires expérimentés suffisamment tôt. En effet, sans un dossier complet et cohérent, aucun prêt bancaire ne peut être accordé. Le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE) offre, par le biais de ses Accompagnants expérimentés en financement, un soutien actif dans la préparation des documents, y compris pour établir un business plan complet et convaincant.

En tant que partenaire-conseil, le RCE vous aide à formuler les opportunités et les risques et à développer des mesures appropriées. Dans le même temps, votre base de clientèle est passée en revue, l'organigramme est examiné de façon critique et les problèmes éventuels sont nommés. Les documents sont établis de manière convaincante afin que la banque comprenne vos objectifs et projets entrepreneuriaux et, qu'avec l'appui de ceux-ci, elle puisse fournir une décision d'octroi de crédit.

Vous trouverez ci-dessous les principaux documents que l'entrepreneur doit avoir en sa possession, lors d'une demande de crédit.