Minergie et cie.: aperçu des standards suisses pour une construction efficace

Bien qu'ayant un point commun, à savoir qu'ils peuvent être appliqués tant dans le cas d'un assainissement, que d'une nouvelle construction, leurs approches sont différentes. Voici un aperçu des différents standards, vous permettant de déterminer lequel convient le mieux à votre projet:

La construction ou l'assainissement énergétique par la Minergie

Le «Modèle de rénovation Minergie» permet d'effectuer des travaux d'assainissement. Selon le site web de l'association privée, la méthode est en cours d'évaluation depuis le début de l'année 2016. Vous pouvez donc améliorer l'enveloppe et la technique du bâtiment et ainsi améliorer son efficacité énergétique.

Par contre, les nouvelles constructions avec Minergie sont beaucoup plus répandues. Il existe trois standards: Minergie, Minergie-P et Minergie-A. Ils se servent tous de l'enveloppe du bâtiment, de l'alimentation électrique et de la chaleur, de la technique du bâtiment ainsi que des appareils, de l'éclairage et de l'aération pour optimiser l'efficacité énergétique.

Minergie se concentre sur la qualité énergétique et l'efficacité du bâtiment, Minergie-P, de son côté, vise un plus grand confort du logement via une meilleure efficacité. Par ailleurs, Minergie-P concerne les constructions à faible consommation d'énergie. Minergie-A va encore plus loin et garantit un approvisionnement énergétique indépendante, par la production autonome d'énergies renouvelables, qui alimentent le chauffage, le réchauffement de l'eau, l'aération ainsi que tous appareils électriques et l'éclairage.

En termes de consommation, l'objectif visé pour la Minergie est un maximum de 55 kWh/m2 par an, de 50 kWh/m2 pour la Minergie-P et de moins de 35 kWh/m2 pour la Minergie-A notamment par d'excellentes isolations thermiques, une installation photovoltaïque ou encore un système spécial de ventilation.

En choisissant cette solution globale, vous seriez éventuellement obligé de repenser fondamentalement la planification de votre maison. Toute nouvelle construction conformément au label Minergie implique d'en tenir compte dès les premiers plans du futur bâtiment. 

 

 Aperçu des standards Minergie
Aperçu des standards Minergie (crédit photographique: minergie.ch)

Utiliser les autres certificats Minergie ECO et SQM

Minergie propose également le produit complémentaire ECO en complément à ces labels de base. Il doit garantir l'utilisation de matériaux écologiques, comme le béton recyclé, pour la construction ou l'assainissement, et tient également compte d'aspects de santé, par exemple de l'utilisation de la lumière du jour ou de la bonne qualité de l'air ambiant.

SQM Construction, par contre, s'accompagne d'autres contrôles et d'une documentation de la construction, l'objectif consistant à obtenir une assurance qualité pendant la construction. Un expert indépendant examine, conjointement avec les maîtres d'ouvrage ou les planificateurs, toutes les parties de la construction en rapport avec Minergie.

En ce qui concerne le certificat SQM Exploitation, la performance des appareils et des éléments de construction est évaluée en cours d'utilisation. Un expert en Minergie peut donc vérifier l'efficacité énergétique d'un chauffage en cours de fonctionnement, ou la qualité de la protection contre la chaleur en été et en déduire des mesures d'optimisation possibles. Veuillez consulter le site www.minergie.ch pour en apprendre plus sur les standards et les certificats. 

Optimiser la consommation d'énergie avec CECB Plus

Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) permet aux propriétaires de déterminer l'état énergétique de leur bâtiment. Un compte rendu conseil, établi par les experts dans le cadre du CECB Plus, liste les mesures d'assainissement judicieuses, leurs coûts ainsi que leurs avantages.

A cette fin, les experts CECB examinent l'ensemble du bâtiment, de l'enveloppe à sa technique et soulèvent les points faibles, par exemple les pertes de chaleur trop importantes au niveau de la façade. Ils en déduisent ensuite des recommandations pour un éventuel assainissement.

Le CECB vous donne donc un aperçu détaillé que vous pouvez utiliser comme base pour votre stratégie de rénovation, afin de minimiser la consommation énergétique autant que possible. Vous évitez ainsi de devoir réaliser des mesures inutiles ou peu efficaces et saurez, en même temps, l'ordre dans lequel il serait judicieux de réaliser les rénovations.

Le CECB s'applique déjà dans la phase de planification des nouvelles constructions. Les valeurs calculées sont vérifiées en cours de travaux. Apprenez davantage sur le certificat énergétique cantonal des bâtiments à l'adresse www.geak.ch

Conseil: Raiffeisen est le partenaire de coopération exclusif de l'association CECB. En tant que sociétaire Raiffeisen, vous obtenez le CECB Plus à un prix fixe intéressant auprès d'une sélection de prestataires. 

 

 

Intégrer l'environnement de la maison avec le SNBS 

Le standard Construction durable Suisse (SNBS), encore récent, accompagne principalement les nouvelles constructions depuis leur planification sur place. Il tient compte de l'utilisation, de l'efficacité et du respect de l'environnement du bâtiment en soi, ainsi que du site et du cadre. Les évaluations touchent la planification, la construction et la mise en exploitation du bâtiment.

Le SNBS 2.0 étant gratuit, les architectes peuvent s'en servir directement au moment de réaliser leurs plans. En revanche, une certification est payante. Les maîtres d'ouvrage doivent déposer une demande. La certification distingue les labels argent (note générale comprise entre 4 et 4,9), or (note générale comprise entre 5 et 5,4) et platine (note générale comprise entre 5,5 et 6).

Le standard s'applique également aux bâtiments existants. La création du SNBS a été financée par l'Office fédéral de l'énergie dans le cadre du programme SuisseEnergie. Il est porté et développé par le Réseau Construction durable Suisse NNBS.