Métamorphoser l'ancien en neuf est la clé pour réaliser les meilleurs projets de rénovation

Le prix d'architecture, remis tous les deux ans, pour récompenser «la meilleure rénovation» souligne la manière dont les propriétaires de maisons parviennent à réaliser leur maison de rêve en transformant leur logement en propriété. Toute transformation convaincante sur le plan architectural, mais aussi les projets avant-gardistes, peu énergivores, font partie des critères de sélection.

Avec le prix d'architecture, «Der beste Umbau 2016», le magazine «Umbauen + Renovieren» récompense les meilleurs projets de rénovation. Ce prix, organisé depuis 2004, est attribué aux projets de rénovation, de réaménagement et d'extension dans toute la Suisse et au Liechtenstein. Les projets ont pour objectif d'être une source d'inspiration et de mettre en relief les méthodes employées permettant la transformation de maisons déjà construites en concepts habitables modernes.

Un jury spécialisé, composé de cinq personnes, couronne le projet vainqueur avec un prix en espèces de 10'000 francs suisses. Par ailleurs, le jury a remis un prix du public d'une récompense de 5'000 francs. Les visiteurs du site web et lecteurs du magazine «Umbauen + Renovieren», ainsi que les visiteurs du salon de construction Swissbau ont pu participer au vote. Depuis 2016, un prix spécial Energie, doté également d'une récompense de 5'000 francs, est désormais remis à des projets, sachant associer la faible consommation énergétique et un recours responsable aux ressources, avec une architecture extraordinaire.

 

Prix du jury: Retour sur 115 ans d'histoire

C'est le projet de l'architecte, Kast Käppeli, qui a remporté le prix pour la transformation d'un immeuble locatif construit en 1900, à Berne. Le bâtiment en colombage était typique pour les experts en architecture de l'espace rural de Bümpliz, au tournant du XXe siècle, et rappelle le passé rural imprégné dans le quartier bernois actuel. Lors de ce projet de rénovation, les trois étages ont été transformés en appartements indépendants, disposant d'une structure du plan en croix et de cuisines et salles de bain placés au milieu. Tous les éléments typiques, tels que les portes moulurées et les fenêtres à croisillons ont été conservés. Les architectes ont également rénové la façade, agrandi les fenêtres dans l'arcade et rajouté de nouveaux volets.

 

Prix du public: rénovation d'un chalet d'alpage en chalet habitable moderne

Le vote du public a récompensé un projet surprenant, entrepris par l'architecte de Lausanne, Markus von Bergen, qui a littéralement métamorphosé un chalet d'alpage en un chalet moderne habitable sur la Axalp, au-dessus de Brienz (Berne). Le refuge servait autrefois de point d'accueil pour les exploitants d'alpage et contenait un foyer ouvert, une grange à fromage, ainsi qu'un coin chambre chauffé. Il n'était toutefois plus utilisé depuis de nombreuses années et risquait de tomber en ruine.

Suite à la rénovation, des fondations en béton et en pierres provenant de la région consolident désormais le bâtiment. Une extension d'un tiers de la surface a été annexée à la maison à flanc de colline. L'architecte a repris le concept d'une «maison dans la maison» pour l'ancienne chambre à coucher et y a construit un cube en bois équipé d'une salle de bain intégrée au rez-de-chaussée et d'une chambre à coucher à l'étage. La cheminée en béton attenante et un escalier en stéatite comme accumulateur thermique permettent de chauffer efficacement l'ensemble de la maison.

 

Prix de l'énergie: d'une construction ancienne à une maison à faible consommation énergétique

La première remise du prix Energie révèle qu'il n'est pas forcément obligatoire de construire une maison neuve pour obtenir un habitat peu énergivore. Le projet de réaménagement de l'ancienne maison de Münster (Wallis) construite en 1488, entrepris par le bureau d'architecte de Lucer, Roman Hutter, avait pour objectif de mettre en avant les structures existantes et d'y apporter une touche supplémentaire cohérente. Les nouvelles annexes, accueillant un mode de construction à ossature porteuse, perpétuent la longue tradition d'une maison de plus de 500 ans. Tandis que l'extension intérieure a été complètement réalisée en bois de sapin, un revêtement de mélèze habille la façade. La complexité et la profondeur du bâtiment sont conservées à l'aide de baguettes de couverture et de vieux bois poli et irrégulier. La maison est chauffée grâce à deux poêles en pierre ollaire rénovés. Les panneaux photovoltaïques permettent de chauffer l'eau.

 

Un bon conseil pour entreprendre un projet de rénovation personnalisé

Comme le démontrent ces trois projets récompensés, le réaménagement et la rénovation permettent d'apporter aux vieux bâtiments un niveau d'habitat confortable et moderne, et entièrement adaptés aux besoins individuels. Les bonnes idées ne sont pas forcément toujours onéreuses, mais il convient plutôt de les reconnaître à temps et de les prendre en considération dans son projet de réaménagement. Vous trouverez des conseils et des informations liées au thème de la rénovation énergétique sur RaiffeisenCasa.