Libor quitte la scène mondiale

Le Libor, le taux d’intérêt de référence autrefois le plus important du monde, s’est retiré définitivement des marchés financiers le 31 décembre 2021. Il a été remplacé par le SARON. Le passage aux produits SARON a exigé beaucoup d’efforts de la part des banques.

Un taux directeur qui a donné la direction aux marchés financiers dans le monde entier pendant plus de 30 ans a fait ses adieux fin 2021. Il s’agit du Libor, qui servait de taux d’intérêt de référence pour d’innombrables monnaies. Les taux des hypothèques du marché monétaire, entre autres, y étaient rattachés. Ceux-ci sont particulièrement avantageux en Suisse, ce qui les rend populaires.

 

Le SARON remplace le Libor

Le SARON donne, si l’on peut dire, un nouvel élan à ces hypothèques. Désormais, c’est lui qui sert de taux d’intérêt de base à tous les contrats relatifs aux hypothèques du marché monétaire qui sont conclus ou ont été prolongés par les Banques Raiffeisen. Contrairement à son prédécesseur, le SARON est un vrai taux du marché; ce n’est plus un taux d’intérêt fictif basé sur les estimations de quelques grandes banques.

 

Changement pour les hypothèques du marché monétaire

Qu’est-ce que cela change pour les acheteurs immobiliers qui optent pour une hypothèque du marché monétaire? Une différence fondamentale est qu’à l’avenir, les clientes et les clients ne sauront plus à l’avance, mais seulement a posteriori quel taux d’intérêt ils devront payer pour leur hypothèque du marché monétaire. D’où la recommandation d’installer une alerte sur les taux d’intérêt dans l’e-banking. Cette alerte vérifie chaque jour le franchissement des limites haute et basse, ce qui évite la surveillance fastidieuse des taux d’intérêt.

Avantages de la suppression du Libor

Le nouveau taux d’intérêt de référence est sans aucun doute beaucoup moins volatil que son prédécesseur. Il est également évident que dans le contexte actuel des taux, le changement de taux ne désavantage aucunement les acheteurs immobiliers en matière de coûts. Dans l’ensemble, les avantages du SARON sont indéniables pour les preneurs d’hypothèques: le SARON est plus transparent et moins volatil que le Libor. Il est aussi beaucoup plus simple de passer à un autre produit, par exemple à une hypothèque à taux fixe. Chez Raiffeisen, ce changement est désormais possible à tout moment, et plus seulement tous les trois ou six mois comme auparavant.

En fin de compte, une fois terminé, ce changement est bénéfique pour les preneurs d’hypothèques, notamment parce que le SARON se prête beaucoup moins aux manipulations. Ces dernières avaient été détectées il y a plus de dix ans au niveau du Libor, annonçant sa fin imminente.