Une entreprise sur trois fait confiance à Raiffeisen

«La banque doit comprendre mes préoccupations»

Imprimer

Zeynel Demir, fondateur et CEO de Royal Döner AG à Winterthour, est très sélectif lorsqu'il s'agit de ses partenaires. Il accorde une grande importance à pouvoir parler honnêtement avec sa banque. Dans son interview, le self-made man parle du financement d’une nouvelle construction, pour assurer la croissance de son entreprise.

Précédent
  • Zeynel Demir en conversation avec les employés
    Zeynel Demir en conversation avec les employés
  • Employés impliqués dans la fabrication des produits
    Employés impliqués dans la fabrication des produits
  • Employés impliqués dans la fabrication des produits
    Employés impliqués dans la fabrication des produits
  • Bâtiment d'entreprise de Royal Döner AG
    Bâtiment d'entreprise de Royal Döner AG
Suivant

    Anina Torrado Lara: Monsieur Demir, qu'attendez-vous de votre banque?

    Zeynel Demir: une banque digne de confiance est très importante pour une entreprise telle que la mienne. Nous devons pouvoir parler en toute honnêteté. J'attends de ma banque qu'elle comprenne mes préoccupations et me fournisse les moyens nécessaires lors des moments décisifs.

     

    A. T. L.: Comment Raiffeisen vous a-t-elle soutenu, pour réaliser vos projets d'entreprise?

    Z. D.: J'ai réalisé plusieurs projets en collaborant avec la Banque Raiffeisen Winterthour, notamment une nouvelle construction dotée d'un entrepôt à rayons hauts en 2017. Il s'agissait d'un investissement important, car notre ambition est de rester les meilleurs dans notre secteur, à l'avenir également. Ce n'est que grâce à Raiffeisen que nous avons pu couvrir les coûts de cette nouvelle construction.

     

    A. T. L.: Comment s'est passée la collaboration avec votre conseiller à la clientèle?

    Z. D.: Nous avons déposé des demandes à plusieurs banques, mais la plupart n'ont pas été en mesure de nous soumettre une offre attractive. Raiffeisen était différente à cet égard: notre conseiller à la clientèle, Monsieur Meier, nous a compris dès le début et s'est efforcé de trouver une solution. Nous avons toujours pu parler honnêtement et nous nous sommes posé réciproquement les questions qui nous tenaient à cœur.

     

    A. T. L.: Avez-vous pu faire évoluer votre activité grâce à cette nouvelle construction?

    Z. D.: Oui, cet investissement était important pour notre avenir. Il représente la base pour une plus grande croissance. Par ailleurs, nous avons pu améliorer la technique et créer un meilleur environnement de travail pour nos collaborateurs. Un nouveau concept de franchising fait partie de mon prochain projet.

     

    A. T. L.: Quel conseil donneriez-vous aux autres entrepreneurs voulant se développer?

    Z. D.: Qui veut croître a besoin de liquidités. C'est pourquoi il vaut mieux faire financer une nouvelle construction par l'intermédiaire d'une banque compétente.

     

    A propos de Royal Döner AG

    Zeynel Demir, fondateur et CEO de Royal Döner AG
    Zeynel Demir, fondateur et CEO de Royal Döner AG

    L'entreprise Royal Döner AG à Winterthour est le plus grand producteur et distributeur de broches de kebab en Suisse et fournit plus de 800 stands. Zeynel Demir, son fondateur et CEO âgé aujourd'hui de 61 ans, a lancé son premier magasin de kebab en 1993, qu'il a ensuite revendu à ses collaborateurs trois ans plus tard, préférant développer la production industrielle. Le «self-made man», comme il se désigne lui-même, a connu un succès impressionnant. La fondation Royal Döner permet aux enfants et adolescents démunis du monde entier de recevoir une formation.

    www.royaldoener.ch