Raiffeisen PMI PME (indicateur conjoncturel)

Les PME profitent de carnets de commande bien remplis

Imprimer

L'indice PMI PME de Raiffeisen a fait un bon malgré la persistance des goulets d'étranglement en matière de livraison. La forte croissance des commandes de clients a redonné confiance. Les carnets de commande bien remplis promettent également des capacités de produit bien utilisées pour les mois à venir.

 

La dynamique de croissance des petites et moyennes entreprises de l'industrie suisse a récemment pris un nouvel élan. C'est ce qu'indique l'indice Raiffeisen PMI PME, qui en septembre est passé de 56,6 à 63,9 points pour ainsi se rapprocher du record historique du mois de mai. Le rythme d'expansion s'est surtout accéléré au niveau du volume de production et des carnets de commande. Les composantes de la production sont passées de 51,5 à 62,5 points après le creux lié aux vacances d'été, tandis que le sous-indice du carnet des commandes a même atteint 71,5 points, soit un nouveau record.

« Les carnets de commande sont de nouveau aussi bien remplis qu'avant la pandémie », affirme le gérant d'une PME de Sitten spécialisée dans les produits métallurgiques. Entre-temps, la plupart des secteurs industriels est concernée, car la reprise de l'activité a maintenu le cap malgré les difficultés d'approvisionnement et se poursuit. Ce n'est que dans quelques rares secteurs que le niveau d'avant la crise n'est pas encore atteint. Cela vaut par ex. pour les équipementiers automobiles qui dépendent dans une large mesure de la demande des géants de l'automobile allemands et donc sont fortement impactés par la pénurie mondiale de puces.

La composante PMI des délais de livraison a certes reculé de 69,9 à 67,5 points en septembre, mais se situait toujours largement dans la zone d'expansion. Les délais de livraison ont donc été allongés pour la huitième fois consécutive. La plupart des PME interrogées par Raiffeisen considèrent donc que les goulets d'étranglement dans le domaine des matériaux constituent le problème le plus urgent. Globalement, l'industrie gère toutefois la problématique de livraison avec succès, comme le montre le sondage de Raiffeisen. En effet, malgré les goulets d'étranglement, les entreprises ont réussi à accroître l'inventaire (53,1 vs. 45,6 points). Globalement, la confiance est revenue, ce qui se traduit également par la création ininterrompue de nouveaux postes. En septembre, la composante emploi a clôturé à 56,9 points et donc pour la septième fois consécutive au-dessus du seuil de croissance de 50.

gauche: Raiffeisen PMI PME septembre 2021 / droit: Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)

gauche: Raiffeisen PMI PME septembre 2021 / droit: Raiffeisen PMI PME – Sous-composantes (I)

 

Le Raiffeisen PMI PME – sous-composantes (II)

  Mai Juin Juillet Août Septembre

Indice global

65.2

62.1 59.6 56.6 63.9

Carnet de commandes

70.9

65.1 60.2 60.3 71.5

Production

67.9

60.4 58.9 51.5 62.5

Emploi

58.1

55.6 57.3 53.0 56.9

Délais de livraison

67.1

73.2 70.6 69.9 67.5

Stocks de marchandises

52.7

53.4 47.7 45.6 53.1


50 = seuil de croissance

Ne manquez plus aucune évaluation économique: abonnez-vous à notre newsletter mensuelle!

Retrouvez l'ensemble des publications de Raiffeisen Economic Research dans la section Publications de Research & Macro.  

 

Domagoj Arapovic, économiste Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse
Domagoj Arapovic, Senior Economist chez Raiffeisen Suisse

Domagoj Arapovic a étudié l'économie à l'Université de Zurich avant de travailler, de 2007 à 2012, dans les départements Economic Research et Gestion des risques de la Banque nationale suisse. Il est titulaire d'un diplôme de Chartered financial analyst depuis 2011 et travaille en tant qu'économiste senior chez Raiffeisen Suisse, depuis 2013.

Faire partie maintenant de l'indicateur conjoncturel (réservé aux PME industrielles) et gagner CHF 5'000.– 

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise du secteur industriel? Nous recherchons des PME pour participer à notre enquête mensuelle (< 5 min.). Participez à notre idée innovante, car l'indice économique est un baromètre important pour reconnaître au plus tôt les tendances positives ou négatives du marché.

Parmi toutes les PME industrielles participantes nous tirons au sort une prime de 5'000 francs. Vous recevrez en outre tous les résultats d'enquête et analyses encore avant leur publication.