Un départ gagnant pour la retraite

Q&R sur la retraite

Imprimer

Bon nombre de personnes ont des questions fondamentales concernant la retraite. Vous vous en posez aussi? Nous avons regroupé ci-après pour vous les questions les plus fréquentes et les réponses appropriées.

Questions et réponses sur la retraite

Si vous avez d’autres questions ou si vous souhaitez un conseil portant sur votre retraite, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Est-ce que la rente AVS est versée automatiquement?

Non. La rente AVS doit être demandée au moyen d’un formulaire à la caisse de compensation. Etant donné qu’il faut compter sur un délai de traitement de deux à trois mois, cette demande doit être faite au minimum deux à trois mois à l’avance. Exemple: Une femme qui aura 64 ans le 26 août (=âge ordinaire de la retraite AVS) devrait envoyer le formulaire de demande de rente AVS à la caisse de compensation compétente au plus tard le 26 mai.

 

Comment savoir à combien s'élèvera ma rente AVS?

Vous pouvez vous adresser directement à l’AVS pour demander un calcul préalable de votre rente. En principe, ce calcul est gratuit. Néanmoins, le délai de traitement est généralement de plusieurs mois. Le conseil en planification de la retraite comprend également le calcul anticipé de la rente AVS. La plupart du temps, c’est le conseiller qui la calcule à partir des relevés du compte individuel de la caisse de compensation, ce qui prend normalement bien moins de temps que le calcul anticipé auprès de l’AVS.

 

En cas de retraite anticipée, est-il possible de transférer le capital de caisse de pension sur un compte de libre passage?

En général, non. Avec la retraite anticipée survient le cas de prévoyance «Age», qui entraîne le versement de prestations conformément au règlement de la caisse de pension, c'est-à-dire les rentes de vieillesse et/ou le capital vieillesse. Il faut cependant prendre en compte que dans le cas d’une retraite anticipée, l’employeur doit recevoir une démission simple (de préférence écrite) pour la date de retraite souhaitée en respectant le préavis prévu dans le contrat de travail. En même temps, il faut informer la caisse de pension que l’on souhaite prendre une retraite anticipée au moment du départ de l’entreprise. Si l’on souhaite justement percevoir une partie sous forme de capital, il est là encore nécessaire de respecter les délais de notification à la caisse de pension pour le retrait de capital.

 

Est-ce que l'on perçoit automatiquement une rente AVS à l'âge ordinaire de la retraite?

Non. Il faut faire une demande de versement de la rente, à soumettre à la caisse de compensation au moins 3 mois avant l'âge ordinaire de la retraite. Inscription pour une rente de vieillesse

 

En cas de retraite anticipée, est-il possible de compléter les années de cotisations AVS manquantes?

Non. Selon la loi, l'obligation de cotiser à l'AVS perdure jusqu'à l'âge ordinaire AVS (64 ans pour les femmes, 65 ans pour les hommes). Cela signifie qu'à partir de la retraite anticipée, les personnes sans activité lucrative doivent continuer à verser leurs cotisations AVS, calculées sur la base du montant des rentes perçues et de la fortune. Apprenez-en plus ici (PDF)

 

A partir de quel âge peut-on prendre une retraite anticipée?

Pour chacun des trois piliers, le système de prévoyance suisse permet, dans une large mesure, le libre choix du début de perception des prestations. En accord avec l'employeur et avec le règlement de la caisse de pension concernée, il est possible de mettre un terme aux rapports de travail avant l'âge ordinaire de la retraite AVS, mais au plus tôt à l’âge de 58 ans. Toutefois, ces règles sont susceptibles de changer, dans les prochaines années.

 

En cas de retraite anticipée, reçoit-on encore des allocations chômage?

En principe, l'assurance-chômage (AC) n'est pas destinée aux personnes qui perçoivent des prestations de retraite après avoir perdu leur emploi. La loi prévoit toutefois des dérogations dans certains cas de figure.

Vaut-il la peine de percevoir la rente AVS de manière anticipée?

La rente AVS peut être versée un, voire deux ans à l’avance. Dans ce cas, la rente est réduite à vie de 6,8% si elle est versée un an à l’avance, et de 13,6% si elle versée deux ans avant l’âge ordinaire de la retraite. Il n’est donc intéressant de percevoir la rente AVS déjà un an à l’avance que si le bénéficiaire décède à 79 ans ou avant. Puisque l’espérance de vie moyenne des Suisses est nettement supérieure, pour les femmes comme pour les hommes, un versement anticipé ne présente aucun intérêt la plupart du temps.

 

Faut-il continuer à cotiser à l’AVS si l’on prend une retraite anticipée?

Tout adulte domicilié en Suisse doit cotiser à l’AVS jusqu’à l’âge de la retraite ordinaire. Du moment que l’on prend une retraite anticipée, il faut continuer à verser les cotisations pour personnes sans activité lucrative. Le montant de ces cotisations dépend des éléments de votre patrimoine ainsi que des revenus perçus sous forme de rente. Le calcul de ces cotisations AVS pour personnes sans activité lucrative fait également partie d’un conseil professionnel en planification de la retraite, lors duquel il convient d’analyser la possibilité d’une retraite anticipée.

 

Peut-on prendre une retraite anticipée?

Tout dépend de la situation financière de tout un chacun et de ses besoins. C’est justement parce que ces facteurs varient fortement d’une personne à l’autre qu’il est impossible de répondre directement à cette question sans avoir préalablement eu recours à un conseil professionnel.

 

Est-il préférable de percevoir une rente ou un capital de la caisse de pension?

Là aussi, il est impossible de donner une réponse générale. Chaque variante a ses avantages et ses inconvénients, qui sont plus ou moins pris en compte en fonction de la situation financière de tout un chacun. En effet, il s’agit de l’une des questions clés, qui sera analysée et discutée en détail dans le cadre d’un conseil en planification de la retraite.

 

Je ne suis pas marié-e mais je vis en concubinage depuis de nombreuses années. Est-il possible de désigner mon/ma partenaire comme bénéficiaire auprès de la caisse de pension?

Légalement, ce n’est pas prévu. Mais heureusement, beaucoup de caisses de pension assurent des prestations qui vont au-delà de celles prévues par la loi. De ce fait, les caisses de pension qui ne prévoient pas la possibilité de désigner le/la partenaire comme bénéficiaire en cas de décès sont peu nombreuses. Attention! Demandez à votre caisse de pension si vous devez envoyer un formulaire spécifique à cet effet. Nombreuses sont les caisses de pension qui font dépendre le versement d’une prestation en cas de décès au/à la partenaire, de l’envoi de ce formulaire de déclaration.

 

Que deviennent les comptes du pilier 3a au moment de la retraite?

L’avoir d’un compte du pilier 3a peut être perçu au plus tôt cinq ans avant l’âge ordinaire de la retraite AVS, c’est-à-dire au plus tôt à 59 ans pour les femmes et à 60 ans pour les hommes. Et justement, si l’on a plusieurs comptes 3a, il vaut la peine d’envisager de ne percevoir l’avoir que d’un seul compte 3a par année civile. En effet, le montant des impôts à payer est alors nettement plus bas que si l’on perçoit les avoirs de plusieurs comptes la même année.

 

Comment est imposée la perception des avoirs sur un compte 3a?

Le versement du capital de prévoyance est imposé séparément de l’impôt sur le revenu ordinaire. La déclaration à l’autorité fiscale est effectuée automatiquement par la fondation de prévoyance lors du retrait des fonds. Le montant de l’impôt varie en fonction du domicile car chaque canton peut fixer ses propres taux d’imposition dans de tels cas. A titre indicatif, il faut s’attendre à un taux d’imposition allant de 5 à 15% du montant versé.

 

La charge fiscale diminue-t-elle à la retraite?

Oui et non. Le type de prestations de retraite versées par la caisse de pension influence, entre autres, largement le montant de l’impôt sur le revenu à la retraite. Comme la totalité de la rente doit être imposée en tant que revenu, alors que toute perception du capital est imposée une seule et unique fois à un taux distinct, l’impôt sur le revenu devrait, en principe, rester stable ou ne baissera que légèrement à la retraite dans la mesure où l’assuré choisit de percevoir la prestation de retraite sous forme de rente. En revanche, en cas de perception du capital, l’impôt sur le revenu devrait diminuer de manière notable.