Portrait

Histoire de la banque

Imprimer

Au fil du 20e siècle, le mouvement Raiffeisen s’est propagé et a évolué dans le sud du canton de fribourg. En Gruyère, la première Caisse Raiffeisen a été ouverte à Albeuve en 1905. Trois ans plus tard, un autre établissement a été inauguré à Morlon sous l’impulsion du chanoine Victor Raemy (1872-1953) qui était correspondant du curé Traber, le père fondateur du mouvement Raiffeisen en Suisse. Suivront celles du Pâquier (1909), de Sâles (1915) et de Gruyères-Enney (1915). Le village d’Ursy a accueilli la première Banque Raiffeisen glânoise en 1926. Quant au village veveysan de Remaufens, il a lui aussi hébergé une Banque Raiffeisen dès 1909, une année avant que celle de Saint-Martin soit créée par l’abbé Deschenaux. Le mouvement se développa ensuite fortement durant une cinquantaine d’années, surtout entre 1920 et 1930. Dans certaines régions comme la Vallée de la Jogne ou encore le nord de la Gruyère, plusieurs caisses apparaissent en peu de temps dans des villages géographiquement rapprochés (Charmey et Cerniat 1917, Sorens et Hauteville 1924, Gumefens 1926, Avry-devant-Pont 1929). Jusqu’aux années 1950, beaucoup de caisses vont émerger un peu partout dans les campagnes du sud fribourgeois.

A partir de 1995 et durant une vingtaine d’années, les fusions d’établissements vont se succéder en raison de l’évolution du marché et des progrès technologiques pour arriver à la Banque Raiffeisen Moléson actuelle. 

La création de la Banque Raiffeisen Moléson résulte du contrat de fusion du 8 avril 1994 passé entre l’ancienne Banque Raiffeisen du Pâquier et celle de Gruyères-Enney. Durant les sept années suivantes, cinq Banques Raiffeisen des alentours l’ont rallié à tour de rôle, ce qui a agrandi considérablement son rayon d’activité initial.

En 2015, une triple fusion a marié la Banque Raiffeisen Moléson avec les Banques Raiffeisen Vuadens/Sâles/Saint-Martin et de la Glâne. La dernière fusion notoire a eu lieu en 2017. La Banque Raiffeisen Moléson a repris les actifs et passifs des Banque Raiffeisen du Gibloux et de la Jogne. Son rayon d’activité couvre désormais la presque totalité du sud du canton de Fribourg et elle est la deuxième plus grande Banque Raiffeisen de Suisse en terme d’actifs sous gestion.

Chronologie