Ouvrons la voie

Votre Banque Raiffeisen Morges Venoge

Skiez dès maintenant…

…à prix réduit!

Apprenez-en plus
Faites des économies de chauffage!

Dernière chance: détectez les déperditions de chaleur pour seulement CHF 100.–!

Découvrez tout et gagnez!
Précédent
Suivant
Banque Raiffeisen

Morges Venoge

Aucun résultat trouvé. Veuillez indiquer un NPA correct et réessayer.

Sites

  • Rue du Centre 172, 1025 St-Sulpice VD

    1/5

  • Chemin Neuf 4, 1163 Etoy

    2/5

  • Rue du Chêne 1, 1315 La Sarraz

    3/5

  • Avenue du Tir-Fédéral 88, 1024 Ecublens VD

    4/5

  • Rue de la Gare 27 / Case postale 192, 1110 Morges 1

    5/5

Toutes les communes

Analysez et comparez tous les faits et les chiffres intéressants de la commune actuelle ou future de votre domicile.

Annonces RaiffeisenCasa

CHF

Raiffeisen Suisse

Aujourd'hui

  • Des risques politiques toujours accrus: L'insécurité politique devrait rester accrue ces prochains mois. Dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, nous n'obser-vons actuellement qu'un cessez-le-feu, mais une nouvelle escalade ne peut être exclue dans le courant de l'année.
    15.01.2019
  • Martin Neff, chef économiste chez Raiffeisen Suisse, juge les perspectives de l'économie suisse de manière bien plus sceptique que l'année précédente. Et ce, notamment en raison d'un ralentissement de la conjoncture au niveau international. En outre, les incertitudes géopolitiques pèsent sur les prévisions de cette année. Le conflit commercial qui couve entre les USA et la Chine et les discussions récurrentes sur la stabilité de la zone euro troublent les perspectives économiques pour la Suisse, qui dépend des exportations. Le franc va plutôt à nouveau s'apprécier quelque peu dans cet environnement.
    08.01.2019
  • Une année boursière mitigée s'achève tout doucement. La bourse suisse pourrait encore clôturer l'année 2018 avec un léger plus. La condition préalable à cela est un nouvel assouplissement du conflit commercial entre les USA et la Chine, et une Fed qui ôte au marché la crainte d'une hausse excessive des taux au cours de l'année prochaine.
    04.12.2018