La Fondation du Centenaire Raiffeisen

Projet «Helvétismes – Spécialités linguistiques»

Imprimer

L'exposition itinérante «Helvétismes – Spécialités linguistiques» plonge ses visiteurs au cœur des variantes typiquement suisses de l'allemand, du français et de l'italien. Accessible à tous, elle voyage sur l'ensemble du territoire helvétique jusqu'en 2021 grâce au soutien de la Fondation du Centenaire Raiffeisen.
 

Parler régional et influences réciproques

En Suisse-romande, on utilise un foehn pour se sécher les cheveux, on fait schmolitz lorsqu'on décide de se tutoyer et on mange des knöpflis en avalant un schlouc d'oeil-de-perdrix. Outre-Sarine, on va chez le Coiffeur, on mange des Zucchetti et on note ses Rendez-vous dans son Agenda. Dans la partie italophone du pays, on mange des birchermüesli, on boit des panachés et on dort dans un schlafsack. 

Variantes typiquement suisses de l'allemand, du français et de l'italien, les helvétismes révèlent la diversité linguistique et les influences réciproques des langues de notre pays ; en effet, les origines étymologiques des helvétismes sont le témoin des emprunts constants effectués par les langues nationales l'une à l'autre.

 

Une exposition participative ...

Par le biais d'un jeu, d'une élection des helvétismes préférés ou encore de vidéos de performances de spoken-word, l'exposition «Helvétismes – Spécialités linguistiques» enjambe allégrement le röstigraben pour promouvoir la compréhension entre les différentes communautés linguistiques suisses.

L'accent y est notamment mis sur l'œuvre de l'écrivain suisse Friedrich Dürrenmatt (1921-1990) qui n'a jamais manqué d'utiliser des expressions et termes locaux tant dans son œuvre littéraire que dans ses caricatures. On se souvient par exemple d'une conférence en Allemagne qu'il donnait dans son allemand mâtiné de dialecte bernois. Il y fut invité par un spectateur à parler en «bon allemand», ce à quoi il répondit : «Impossible, je suis déjà au paroxysme de la bonté !».

L'exposition fait également la part belle au vocabulaire commun né du système politique helvétique. L'installation «Parlement» souligne en effet la continuité de la terminologie dans ce domaine au-delà des frontières linguistiques. Création d'artistes contemporain-e-s et balade dans la géographie des helvétismes complètent cette exposition dotée d'une scénographie ludique et participative. «Helvétismes» s'adresse ainsi à tous les publics.

Réalisée par le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, en collaboration avec le Forum Helveticum et avec le soutien du Centre de dialectologie et d'étude du français régional de l'Université de Neuchâtel, du Forum du bilinguisme, de l'Osservatorio linguistico della Svizzera italiana et du Schweizerischer Verein für die deutsche Sprache, l'exposition itinérante «Helvétismes – Spécialités linguistiques» a été montrée pour la première fois au Centre Dürrenmatt Neuchâtel d'avril à juillet 2019, attirant de nombreux visiteurs. L'importante résonnance médiatique du projet a démontré - si besoin en était – l'intérêt que suscitent les régionalismes auprès du grand public.

 

… et itinérante

De fin 2019 à fin 2021, le Forum Helveticum et le Forum du bilinguisme s'associent pour porter cette exposition sur l'ensemble du territoire helvétique en collaboration avec diverses institutions d'accueil et le Centre Dürrenmatt Neuchâtel. «Helvétismes» a ainsi été présentée à la Haute Ecole pédagogique de Saint-Gall et sur les sites de Brigue et de Sion de la Médiathèque Valais. Elle est actuellement visible au Museum des Landes Glarus à Näfels, et ce jusqu'au 9 août 2020. La Kantonsschule de Zug l'accueillera du 17 août au 30 septembre 2020. Avec le généreux soutien de la Fondation du Centenaire Raiffeisen, l'exposition continuera de voyager sur l'ensemble du territoire jusqu'à fin 2021.

Les différentes étapes et leurs dates respectives sont à découvrir sur le site du Forum Helveticum.