Solutions de transmission

Transmettre son entreprise au sein de la famille: la solution de transmission du Family-Buy-Out (FBO)

Imprimer

Pour de nombreux entrepreneurs, la transmission au sein de leur propre famille est la voie royale. Cependant, cette solution engendre en général bien plus d'émotions que celles effectuées en dehors du cercle familial. Découvrez dans quelle mesure transmettre son entreprise au sein de sa famille s'avère judicieux et les points à prendre en compte, lorsque l'on opte pour cette solution.

 

La transmission d'entreprise au sein de la famille est la forme la plus répandue

La transmission d'entreprise au sein de la famille, ou Family-Buy-Out (FBO), reste la forme de transmission la plus souvent choisie. Toutefois, cette tendance est nettement à la baisse. Les raisons de cette évolution sont multiples: un manque d'intérêt, un savoir-faire insuffisant au sein de la famille, mais aussi des considérations financières peuvent inciter à opter pour une solution en dehors du cercle familial. 

Pour l'entrepreneur, une transmission au sein de sa famille fera aussi naître beaucoup plus d'émotions – positives comme parfois négatives – que ne le ferait la vente à un tiers: d'une part, les parents sont fiers de pouvoir transmettre l'œuvre de toute une vie à leurs enfants. D'autre part, la déception peut être grande si les descendants ne souhaitent pas reprendre l'entreprise ou n'en ont pas la capacité. Le potentiel émotionnel lié à la transmission au sein de la famille est d'autant plus fort que c'est aussi, sans aucun doute, la plus fastidieuse des options. En moyenne, une transmission d'entreprise au sein de la famille (Family-Buy-Out) prend environ six ans et demi.

 

Quels sont les avantages d'un FBO?

  • Des liens plus forts
    En règle générale, dans le cas d'une transmission au sein de sa famille et en raison de l'historique, les successeurs connaissent déjà l'entreprise et se sentent souvent très attachés à celle-ci ainsi qu'à ses salariés. Ce lien crée un sentiment de sécurité et de confiance auprès des salariés, des clients et des fournisseurs.
  • Une culture d'entreprise
    De par leur attachement à l'entreprise, les repreneurs connaissent généralement bien ses particularités et ses spécificités. Ils s'adaptent ainsi plus facilement à la culture d'entreprise.
  • Maintien de l'œuvre d'une vie au sein de sa famille
    De nombreux entrepreneurs ont à cœur de créer et d'assurer une certaine prospérité à leur famille; cela motive leurs activités professionnelles. En transmettant leur entreprise au sein de la famille, leurs efforts profiteront directement aux générations futures.
  • Le transfert du savoir-faire
    Lorsque les membres de la famille reprenant l'entreprise y travaillent déjà, le transfert du savoir-faire est grandement facilité; l'expertise propre à l'entreprise est ainsi conservée.
  • Pas de recherche d'acheteurs potentiels
    Si l'entreprise est transmise au sein de la famille, il est inutile de mener une fastidieuse recherche pour trouver des acheteurs potentiels.
  • Des possibilités de financement flexibles
    Le Family-Buy-Out offre souvent des possibilités de financement plus flexibles, par exemple grâce à l'avance d'hoirie ou à un prêt assorti de conditions familiales avantageuses. Cette option profite aussi bien au repreneur (meilleure capacité de financement) qu'au cédant (la continuité est garantie). .

 

Quels défis accompagnent le Family-Buy-Out? 

  • Un processus plus long
    Généralement, le processus lié au règlement de la transmission au sein de la famille prend beaucoup plus de temps que les autres variantes de transmission. Si l'entrepreneur est pressé par le temps, la cession à un ou plusieurs de ses collaborateurs (MBO) ou à un acheteur externe (MBI) sont les options les plus appropriées.
  • Un prix de vente plus bas
    La transmission au sein de la famille est rarement utilisée pour maximiser le prix de vente. Selon certaines études, le rabais octroyé par rapport au prix du marché est d'environ 40% au sein des familles.
  • Des défis en matière de droit des successions
    Afin de permettre et de faciliter le financement pour les membres repreneurs de la famille, la transmission est souvent réglée sur avance d'hoirie, du moins en partie. Dans ce cas, il faut veiller à l'égalité de traitement entre tous les héritiers, prévoir aussi que les solutions contraignantes trouvées soient satisfaisantes pour tous et qu'elles préservent les bonnes relations familiales.
  • Un maintien de la structure plutôt qu'une redynamisation
    Une transmission offre la possibilité de remettre en question les structures en place et d'apporter un nouvel élan. Les repreneurs au sein de la famille peuvent cependant avoir tendance à conserver les structures existantes et/ou à les renforcer, et ainsi à repousser toute nouvelle dynamique, pourtant nécessaire.
  • Déceptions et conflits
    Lorsque la génération suivante apporte de nouvelles idées et met en place des changements, les parents peuvent ressentir de l'irritation, voire être déçus. Si l'entrepreneur qui transmet son entreprise continue à y travailler, le risque de conflit est important. 

 

Anticiper la planification de la transmission au sein de la famille est essentiel

La transmission au sein de la famille est en général un processus fastidieux. Il faut souvent prendre en compte des intérêts et des attentes variés, voire parfois en complète opposition. L'objectif est d'allier au mieux les besoins de l'entreprise avec ceux de la famille.

S'engager le plus tôt possible dans ce processus est essentiel. Cela permet d'avoir le temps de mener les discussions nécessaires et de conserver une marge de manœuvre. Un accompagnement externe, comme le propose par exemple le Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE) peut grandement contribuer au succès du processus de transmission.

Lors de la planification et de la mise en œuvre de la transmission au sein de la famille, les quatre points ci-dessous sont d'une importance primordiale:

Les différentes variantes de la transmission au sein de la famille

La transmission au sein de la famille peut revêtir diverses formes. Les plus répandues sont les suivantes:

La transmission en qualité d'entrepreneur

Le repreneur prend en charge à la fois la direction opérationnelle et financière. Il s'agit de la variante la plus fréquemment choisie.

La transmission en qualité de directeur

Le repreneur prend en charge la direction opérationnelle. Le contrôle financier reste entre les mains de l'entrepreneur actuel ou d'un autre membre de sa famille.

Le contrôle financier par la famille

Avec cette variante, la famille conserve uniquement le contrôle financier de l'entreprise. En revanche, la direction opérationnelle est confiée à un responsable externe.

Téléchargements sur le thème de la transmission d'entreprise