Comment garder ses finances sous contrôle à la retraite

Vos revenus, une fois à la retraite

Imprimer

Est-ce que vous connaissez bien vos habitudes en termes de dépenses, vos besoins en matière de logement, et les coûts liés à vos loisirs et à votre vie sociale? Voulez-vous continuer de travailler à la retraite ou au contraire, prendre une retraite anticipée? Il est grand temps de vous poser la question déterminante suivante: serez-vous en mesure de conserver le même niveau de vie, une fois à la retraite?
 

Vos revenus à la retraite

Dans la mesure du possible, partez à la retraite sans restrictions importantes, ni problèmes d'argent. Pour une retraite en toute sérénité, il faut se poser les bonnes questions concernant les sources et les montants des revenus disponibles.

Quels seront vos revenus à la retraite?

Le montant de la prestation de vieillesse diverge d'un cas à l'autre. Voici les informations les plus importantes concernant la retraite ordinaire et la retraite anticipée, et leurs effets sur le revenu.

Retraite anticipée

Retraite anticipée

Prendre une retraite anticipée a des effets durables, dont il faut tenir compte à l'avance. En effet, la rente AVS n'est versée qu'à partir de 64/65 ans (il est possible de l'anticiper de 1 ou 2 ans suivant les cas). Le cas échéant, vous vivez alors d'une rente réduite que la caisse de pension vous verse, ainsi que de vos économies. Cela signifie que vous devez compenser un écart de revenu important, sur une durée assez longue.

Retraite ordinaire

Retraite ordinaire

Supposons que vous preniez votre retraite à l'âge ordinaire de 64/65 ans, avec un besoin de revenus après la retraite de 80 % de votre revenu antérieur. Dans ce cas, la rente AVS (1er pilier) et la rente de l'institution de prévoyance (2e pilier) vous laissent un écart de revenu d'environ 20 %, du moment que vous n'avez pas investi dans votre prévoyance privée (pilier 3a).

Répartition des revenus en cas de retraite ordinaire

Lors de la retraite ordinaire, la rente AVS et une éventuelle rente versée par la caisse de pension se substituent aux revenus issus de l'activité lucrative, exercée par le passé. Ces deux rentes doivent assurer votre niveau de vie après la retraite.

Revenus du premier pilier (AVS)

La rente AVS est déterminée par rapport à l'âge ordinaire de départ à la retraite. Son montant dépend du revenu moyen et du nombre d'années de cotisations. Lorsque l'on n'a pas suffisamment cotisé, il faut s'attendre à une réduction de la rente. La rente minimale complète est de CHF 1'185.– et la rente maximale, de CHF 2'370.–. Les couples mariés et les partenaires enregistrés perçoivent ensemble au maximum CHF 3'555.– (situation 2019).

Revenus du deuxième pilier (LPP)

La prévoyance professionnelle vise à atteindre, avec le 1er pilier, un revenu de rente équivalant à 60 % du dernier salaire. L'avoir épargné de la caisse de pension se compose de vos propres versements et de ceux de l'employeur. Cet avoir de vieillesse peut être perçu sous forme de capital ou de rente, selon le règlement de la caisse de pension (CP). Le montant de la rente versée par la caisse de pension se calcule sur la base du capital de vieillesse épargné et du taux de conversion.

Revenus du troisième pilier (prévoyance privée)

La prévoyance privée est volontaire. Elle vise à combler des lacunes de prévoyance et à la constitution d'un patrimoine. Elle peut se faire en passant par une banque ou par une assurance et ses cotisations sont déductibles des impôts. Son objectif est de couvrir les 20 % de revenus manquants une fois à la retraite, et ainsi de percevoir des revenus à hauteur de 80 % du dernier salaire, voire dans le meilleur des cas, même plus.

Prestations complémentaires (PC)

Si les revenus des 1er et 2e piliers, ainsi que de votre patrimoine, ne vous permettent pas de subvenir à vos besoins, vous pouvez dans certaines circonstances prétendre à des prestations complémentaires. Le montant de ces versements est calculé en fonction de votre situation personnelle et financière. Si vous percevez une rente de survivant, celle-ci sera remplacée par la rente de vieillesse, après le départ à la retraite, à moins que son montant ne soit plus élevé que celui de la rente de vieillesse. C'est avec plaisir que nous vous aiderons à effectuer les calculs définitifs.

Planifiez votre budget avant la retraite est essentiel

Afin de déterminer si vous serez en mesure de conserver votre mode de vie à la retraite, vous devriez établir un budget à l’avance. Le mieux est de le répartir entre dépenses fixes et variables. Cela vous aidera au calcul de votre budget et donc à planifier votre retraite.

Dresser un budget adéquat permet de disposer du revenu qu'il faut, pour maintenir son niveau de vie habituel. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez encore procéder à quelques ajustements ou prendre d'autres mesures d'épargne. Ici encore, la règle de mise est la suivante: plus tôt vous planifierez vos besoins, mieux vous pourrez vous préparer pour votre retraite.

 

Informations utiles sur la prévoyance étatique (AVS)

Les femmes bénéficient de la retraite AVS à l'âge de 64 ans, contre 65 ans pour les hommes. La demande doit être formulée au plus tard trois mois avant le jour de référence, c'est-à-dire le premier jour du mois suivant l'anniversaire concerné. Le montant de la retraite AVS dépend du nombre d'années de cotisation et du montant du revenu moyen. Le revenu moyen se compose du revenu de l'activité lucrative et des éventuelles bonifications pour tâches d'assistance et d'éducation. En outre, un facteur de correction est appliqué, afin de revaloriser et d'apurer des effets de l'inflation, les premiers salaires. Quiconque a versé des cotisations sans interruption à partir de sa 21e année, reçoit une rente complète. Une année de cotisation est complète:

  • si la personne assurée a versé des cotisations pendant une année entière;
  • ou si le partenaire actif de la personne assurée a cotisé le double du montant individuel, pendant au moins un an.
     

Lacunes de cotisations AVS

Quiconque présente des cotisations lacunaires à l'AVS, doit compter avec une réduction de la rente. Il est possible de demander à tout moment un relevé de compte AVS, mentionnant la durée et le montant des cotisations auprès de la caisse de compensation à laquelle vous êtes actuellement assuré-e. La rente maximale est obtenue quand le montant annuel des revenus (y compris les facteurs de revalorisation et bonifications pour tâches d'éducation) atteint au moins 85'320 francs. La rente minimale complète s'élève ainsi à 1'185 francs et la maximale, à 2'370 francs. Les couples mariés reçoivent au maximum 3'535 francs (150 %) de la rente AVS maximale (valeurs 2019). Les prestations AVS sont imposées à 100 %, comme un revenu.
 

Flexibilité dans le versement de la rente

L'AVS peut être perçue un ou deux ans avant l'âge ordinaire de la retraite. La réduction de rente est de 6,8% par année d'anticipation. Les personnes partant à la retraite anticipée doivent donc continuer à s'acquitter des cotisations du 1er pilier jusqu'à l'âge ordinaire de la retraite. Les contributions sont adaptées au patrimoine et au revenu de la rente. Les personnes ne souhaitant au contraire pas quitter le monde du travail à l'âge ordinaire de la retraite, et pouvant poursuivre leur activité professionnelle au-delà, ont la possibilité de reporter la perception de la rente AVS de 5 ans au maximum. Le montant de la rente augmente d'un pourcentage notable, pour chaque année de report. 

Pour que la rente AVS soit versée à temps, il faut s'annoncer à la caisse de compensation au moins 3 mois avant votre 64e ou 65e anniversaire.