Études d'investissements

Bitcoin & Cie – A la recherche d'indices

En 2021, les crypto-monnaies ont à nouveau connu une forte hausse de leur cours. L'intérêt particulier des investisseurs pour le bitcoin & co augmente ainsi. Pour autant, comment les crypto-monnaies fonctionnent-elles en général et quelle place ont-elles dans un portefeuille équilibré? Voici les principales réponses.

Le potentiel et le risque peuvent difficilement être évalués

Le début de la nouvelle année a été spectaculaire: le bitcoin a explosé à la hausse de 44% lors des huit premiers jours de négoce et a atteint un niveau record provisoire de 41'044 USD le 8 janvier 2021. La crypto-monnaie s'est ensuite de nouveau effondrée presque aussi rapidement à un peu plus de 30'000 dollars. Mais ce n'était que provisoirement car le 13 mars, il a atteint un nouveau record historique avec 61'742 USD. 

Cette évolution en montagnes russes catapulte une fois de plus le bitcoin au centre de l'attention médiatique – et suscite l'attention des investisseurs. Mais contrairement aux catégories de placement établies telles que les actions, les métaux précieux ou les obligations, le bitcoin constitue un nouveau phénomène. Et un phénomène qui est en plus basé sur une technologie particulièrement complexe. Il est donc par conséquent d'autant plus difficile pour le profane d'évaluer le potentiel, mais aussi les risques, des crypto-monnaies. Raiffeisen essaie d'apporter plus d'informations sur ce thème.

La valeur du bitcoin a littéralement explosé au cours des derniers mois

Evolution du cours bitcoin / USD

Evolution du cours bitcoin / USD

Sources: Bloomberg, CIO Office Raiffeisen Suisse

Comment fonctionne le bitcoin?

Le bitcoin est une crypto-monnaie et en principe rien d'autre que de l'argent digital. Les transactions se font via des blocs d'information cryptés. A cet effet, il faut une «bibliothèque» virtuelle et décentralisée appelée blockchain. Toutes les transactions effectuées par le passé sont enregistrées dans la blockchain et restent ainsi sauvegardées à l'avenir. Il est presque impossible de manipuler les transactions car l'information n’est pas enregistrée sur un seul ordinateur mais dans un réseau entier d'appareils.

Toutes les transactions effectuées par le passé
sont enregistrées dans la blockchain et
restent ainsi sauvegardées à l'avenir.

Une transaction est terminée lorsque les données pertinentes ont été vérifiées, encapsulées dans un bloc d'information et ajoutées à la blockchain. Pour cela, il faut un code, qui est calculé par des acteurs choisis du réseau, appelés des «mineurs». Ce processus nécessite beaucoup de ressources de calcul. Le «mineur» est récompensé pour ses efforts sous la forme de nouveaux bitcoins.

La taille du réseau est d'une importance primordiale pour la blockchain et donc pour le bitcoin. Si celle-ci augmente, les données peuvent alors être traitées plus rapidement, et la qualité de la validation, la sécurité et la confiance dans le réseau augmentent également.

Le bitcoin est-il une monnaie?

Non. Le bitcoin n'est pas une monnaie au sens strict. La raison est due au fait qu'il n'a pas (encore) les propriétés centrales d'une monnaie. D'une part, il n'est guère accepté comme moyen de paiement courant jusqu'ici. On peut certes payer ses impôts en bitcoins dans le canton de Zoug, mais on ne peut actuellement pas l'utiliser pour aller faire les courses de la semaine ou pour réserver les prochaines vacances. D'autre part, il ne convient que partiellement comme moyen de conservation de la valeur et encore moins comme mesure constante de la valeur – deux propriétés caractéristiques des monnaies. Les deux sont marqués par la volatilité élevée et par le manque de stabilité du prix de la crypto-monnaie.

Le bitcoin n'a pas (encore)
les propriétés centrales d'une monnaie.

De plus, alors que ce sont les banques centrales qui émettent de l'argent dans le système financier classique, les bitcoins sont créés de manière décentralisée à l'aide de programmes informatiques et peuvent être produits par n'importe quelle personne à la maison, appelée «mineur». Contrairement à l'argent classique, le nombre maximal de bitcoins est en effet limité à 21 millions d'unités. Fin février 2021, il y avait près de 19 millions de bitcoins en circulation. Si la vitesse actuelle de production devait se maintenir, cette limite supérieure serait probablement atteinte entre 2130 et 2140.

Ou l'or de l'ère digitale?

Au premier coup d'œil, le bitcoin semble ainsi avoir plus de points communs avec les métaux précieux qu'avec les monnaies classiques. Il y a effectivement certains parallèles: ce serait d'un côté le caractère limité de l'offre. Car l'or n'est également disponible qu'en quantités limitées. Une autre similitude est le fait qu'il y ait des «coûts de prospection» pour l'or comme pour les bitcoins. Pour l'or, ce sont les coûts de production dans les mines, le transport et la transformation subséquente en pièces ou lingots. Pour le bitcoin, ce sont surtout les grandes quantités d'énergie qui sont nécessaires pour les énormes puissances de calcul des réseaux d'ordinateurs. 

L'or a une valeur réelle physique contrairement
à la valeur nominale virtuelle du bitcoin.

Mais les parallèles s'arrêtent déjà ici et il existe au moins trois différences fondamentales entre le métal précieux et les crypto-monnaies: premièrement, l'or est une valeur réelle physique contrairement à la valeur nominale virtuelle du bitcoin. Deuxièmement, il existe d’autres motifs d'utilisation de l'or – en plus de sa fonction de pure conservation de la valeur – comme par exemple dans l'industrie de la bijouterie ou pour des applications industrielles. Troisièmement, une valeur est attribuée à l'or depuis des siècles et les pièces de monnaie en or sont utilisées comme moyen de paiement depuis des lustres. Cela permet d'instaurer un climat de confiance. Celui-ci manque encore au bitcoin qui n'existe que depuis un peu plus de dix ans.

Quelle est la valeur d'un bitcoin?

L'intérêt du public et la valeur du bitcoin évoluent en parallèle

Evolution du cours bitcoin/USD et recherches sur Internet dans le monde du mot «bitcoin»

Evolutiuon du cours bitcoin/USD et recherches sur Internet dans le monde du mot «bitcoin»

Sources: Bloomberg, Google Trends, CIO Office Raiffeisen Suisse

Les opinions divergent fortement quant à la valeur du bitcoin. Les partisans lui attribuent une valeur élevée, en fin de compte ce sont les bases d'une nouvelle technologie qui sont posées ici et qui a le potentiel de chambouler le système financier dans le monde entier. Pour ceux qui critiquent, il manque une valeur intrinsèque au bitcoin et la possibilité de l'utiliser comme moyen de paiement. Conséquence de quoi, il serait totalement surévalué. La vérité devrait se situer à mi-chemin. Mais il n'est pas si simple de nier la valeur du bitcoin, sa capitalisation de marché d'environ 900 milliards d'USD est actuellement trop élevée pour cela.

Dans l'ensemble, le cours du bitcoin reflète apparemment moins la valeur actuelle mais constitue bien plus une projection des opportunités futures en termes de rendements et de diversification. Mais cela le transforme encore et toujours en balle de ping-pong des émotions. Si l'euphorie des investisseurs augmente, et par là l'intérêt général pour le bitcoin, alors son cours augmentera également. Ce qui renforce en retour l'intérêt général à son égard. 

Des bitcoins dans le portefeuille?

La volatilité du bitcoin est nettement supérieure à celle des traditionnelles classes d'actifs.

Comparaison de la volatilité (annualisée, en glissement sur 90 jours)

Comparaison de la volatilité (annualisée, en glissement sur 90 jours)

Sources: Bloomberg, CIO Office Raiffeisen Suisse

De plus en plus d'investisseurs caressent l'idée d'acheter des bitcoins en raison des rendements élevés et de sa faible corrélation avec les autres classes d'actifs. Mais la volatilité est nettement supérieure à celle des traditionnelles classes d'actifs. Ces fluctuations élevées de cours posent la question de savoir si la crypto-monnaie doit vraiment figurer dans un portefeuille moyen. Ce point est également contredit par le fait que les simulations classiques de portefeuille ne servent guère à grand-chose en raison de la forte évolution de cours du bitcoin par le passé lorsqu'il s'agit d'évaluer les opportunités et les risques futurs. 

Il est improbable que la tendance positive des cours se poursuive à l'avenir avec l'ampleur qu'on lui connait jusqu'ici: la loi des grands nombres rend cela tout simplement impossible. En raison de la persistance des incertitudes, les investisseurs ne devraient investir ainsi que ce qu'ils pourraient supporter perdre totalement. 

On constate toutefois rétrospectivement que le bitcoin a valu le coup, et qu'il pourrait toujours le valoir dans une certaine mesure. Notre étude actuelle sur les placements vous livre les raisons à cet égard ainsi que d'autres pistes de réflexion.

Etude d'investissement: Bitcoin & Cie – à la recherche d'indices

 

Etude d'investissement «Bitcoin & Cie – à la recherche d'indices»

Un état des lieux financier vaut la peine

La question de savoir si votre portefeuille est adapté à recevoir des crypto-monnaies, et dans quelle mesure, dépend en premier de votre situation patrimoniale individuelle et de votre stratégie de placement. Un check-up individuel et gratuit de la fortune offre également l'occasion d'aborder les opportunités et les risques des crypto-monnaies dans le portefeuille. Nos conseillers clientèle analysent votre profil de risque et votre allocation d'actifs stratégiques – comprenant l'immobilier, les emprunts, la planification des liquidités et la prévoyance. Lors d'un entretien personnel, nous vérifions ensuite si votre patrimoine est bien investi selon vos besoins précis, et si vos placements sont toujours conformes à votre stratégie d'investissement et de prévoyance personnelle. Des possibilités d'optimisation sont identifiées communément lors du check-up de la fortune, des opportunités sont abordées et la structure du portefeuille est adaptée à l'environnement de marché. 

 

 

Ceci pourrait également vous intéresser