Service et prestations

Médiation – La solution en cas de conflits de succession

Imprimer

Un décès dans la famille peut avoir des conséquences très pénibles. Souvent, la phase de deuil s'étire en longueur parce que des conflits surgissent lors du partage de la succession. Une médiation permet dans de nombreux cas de trouver une solution acceptable pour toutes les parties prenantes et qui garantit de manière durable de bonnes relations familiales.

 

 

Les conflits de succession sont très douloureux

L'expérience des experts en succession de Raiffeisen montre que les conflits dans les affaires de succession sont beaucoup plus fréquents qu'on ne le pense. L'argent n'en est souvent que la cause apparente: les blessures émotionnelles du passé, le sentiment subjectif de n'avoir pas été traité équitablement par rapport à un frère aîné ou une sœur aînée ou le reproche fait de ne pas s'être assez occupé du défunt peuvent être les vraies raisons du conflit.

Dans une telle situation, les liens familiaux peuvent être mis à rude épreuve. Les compromis convenus sous la pression sont source de ressentiments durables. Dans le pire des cas, la famille jadis unie se retrouve devant le tribunal. Les coûts de procédure élevés sont en général à la charge de la partie perdante ou de la communauté d'héritiers – quand une querelle d'héritage est tranchée par les tribunaux, il y a donc toujours un ou des perdants. Dans tous les cas, une solution à l'amiable trouvée en recourant à une médiation est préférable à un conflit épuisant porté devant les tribunaux – aussi bien humainement que sur le plan financier.

 

Bâtir des ponts avec une médiation

Face aux décisions importantes de la vie, il peut être utile de recourir à l'aide de professionnels. Pour les litiges au sein de communauté d'héritiers, on peut recommander une médiation. Ce type de conseil met en œuvre une procédure structurée qui vise au règlement constructif d'un conflit. Le processus est dirigé par un coach appelé médiateur.

 

Attention: la médiation n'est pas une thérapie familiale qui viserait à démêler des situations complexes relevant de la psychologie des profondeurs – ce travail revient aux psychologues formés à cette fin. 

 

Qu'est-ce qu'un médiateur ou une médiatrice?

C'est d'abord une personne neutre qui aide les parties à résoudre le conflit dans le cadre d'une procédure de médiation reconnue et professionnelle. Elle ne prend aucune décision concernant le conflit mais s'attache dans la gestion du conflit à créer des conditions cadres idéales pour aider à trouver une solution. Cette forme de neutralité est appelée «multipartialité» dans le jargon professionnel. Il s'agit d'une attitude intérieure bienveillante par laquelle le médiateur fait passer au second plan ses préférences et ses points de vue personnels pour se mettre totalement au service des personnes dont il s'occupe. La personne chargée de la médiation est présente de la même manière pour toutes les parties prenantes et a pour rôle de faire apparaître les véritables attentes réciproques. Le médiateur s'intéresse moins aux positions enkystées qu'aux véritables intérêts des parties qu'elles cachent.

 

Qu'est-ce qu'une médiation n'est pas?

Une médiation n'est pas un entretien basé sur le ressenti ni une expérience suprasensible. Il ne s'agit ni de philosopher sur le sens profond de la vie, ni de méditer ensemble. La médiation est au contraire une procédure basée sur des observations scientifiques, qui a fait ses preuves depuis 50 ans et qui permet de résoudre les conflits de manière durable. Une procédure de médiation dure beaucoup moins longtemps qu'une procédure judiciaire et est bien moins coûteuse.

 

 

Raiffeisen propose une médiation pour les communautés d'héritiers

Raiffeisen a à cœur d'accompagner les familles dans cette phase difficile qui précède ou suit un décès et de les aider afin que des relations familiales harmonieuses qui se sont construites durant des décennies ne soient pas détruites durablement à cause de cet événement douloureux. Nous voulons contribuer à ce qu'un partage successoral ne se transforme pas en cauchemar. Bien au contraire. L'objectif est d'aider les parties à trouver un consensus qui profitera à tous. Nos conseillers en succession vous proposent une médiation en collaboration avec des partenaires sélectionnés avec soin.

 

Le plus tôt sera le mieux: contactez-nous

Le mieux est d'entamer une médiation avant que les dégâts ne soient trop importants. C'est avec plaisir que nous vous informerons plus en détail sur notre offre.