Le système suisse de prévoyance

Principe des trois piliers de la Suisse

Le système de prévoyance en Suisse repose sur trois piliers: La prévoyance publique (AVS / AI), la prévoyance professionnelle (LPP / LAA) et la prévoyance privée (3a / 3b). Dans le troisième pilier, vous avez une liberté d'action personnelle pour améliorer votre situation de prévoyance.

La prévoyance suisse: système des trois piliers

La prévoyance suisse: système des trois piliers

Premier pilier: la prévoyance publique

Elle sert à répondre à vos besoins financiers vitaux durant la retraite, vous couvre en cas d'invalidité et assure un minimum vital à ceux qui vous survivent en cas de décès.

Le premier pilier est un régime obligatoire et comprend: 

  • l'assurance vieillesse et survivants (AVS);
  • l'assurance-invalidité (AI);
  • des prestations complémentaires (PC);
  • l'assurance-chômage (AC);
  • l'assurance-maternité (AM);
  • l'allocation pour perte de gain pendant le service militaire (APG).

Le financement s'effectue par répartition. Les travailleurs actuellement actifs financent la retraite des bénéficiaires de l'AVS déjà retraités. L'obligation de cotiser débute pour les travailleurs actifs au 1er janvier de leur 18ème année. Les inactifs sont également soumis à l'obligation de cotiser à partir du 1er janvier de leur 21ème année et jusqu'à l'atteinte de l'âge ordinaire de la retraite. Si l'époux actif paye des cotisations au moins égales au double de la cotisation minimale, les cotisations de l'époux inactif sont considérées comme payées. Les années de cotisation manquantes peuvent entraîner une réduction de la rente de l'AVS ou l'AI.

Deuxième pilier: la prévoyance professionnelle

Conjointement au premier pilier, les rentes de caisses de retraite légales couvrent environ 60 à 70 pour cent du dernier salaire perçu. Le maintien du niveau de vie antérieur doit être rendu possible dans la mesure du raisonnable.

Le deuxième pilier pour actifs comprend:

  • la prévoyance professionnelle obligatoire / caisse de retraite (LPP);
  • l'assurance-accidents obligatoire (LAA);
  • Prestations de sortie et de libre passage (LFLP);
  • l'assurance surobligatoire relative à la LPP et la LAA.

 

Qui est assuré dans la caisse de retraite (LPP)?

Tous les travailleurs dont le revenu annuel minimum est de CHF 21'330.00 sont assurés dans la caisse de retraite légale dès l'âge de 18 ans. Dans les premières années professionnelles toutefois, seuls les risques décès et invalidité sont couverts financièrement. Une fois l'âge de 25 ans atteint, un avoir est également épargné pour la rente de vieillesse. Ce processus d'épargne est poursuivi jusqu'à l'abandon de l'activité professionnelle ou jusqu'à la retraite.

Qui est assuré dans l'assurance-accidents (LAA)?

Tous les travailleurs employés en Suisse bénéficient d'une assurance légale obligatoire contre les conséquences financières d'un accident. Les travailleurs dont le temps de travail hebdomadaire chez un employeur est inférieur à huit heures sont uniquement assurés contre les accidents professionnels, les maladies professionnelles et sur le trajet du travail. A partir de huit heures par semaine, les travailleurs sont également assurés pendant leurs loisirs contre les accidents professionnels et non professionnels.

Qui n'est pas assuré?

Attention: les personnes n'exerçant pas d'activité lucrative, les travailleurs indépendants et les travailleurs disposant d'un contrat de travail à durée limitée de moins de trois mois ne bénéficient pas de l'assurance obligatoire.

 

Bon à savoir

Les droits aux prestations et les montants des rentes de la caisse de retraite varient considérablement d'un employeur à l'autre et sont définis en complément dans le règlement y afférent.

Troisième pilier: la prévoyance privée

La prévoyance individuelle facultative permet d'améliorer activement la situation de prévoyance personnelle car elle peut être personnalisée et inclure différentes solutions d'épargne et d'assurance. La prévoyance privée est ancrée dans la Constitution fédérale depuis 1972 et encouragée par des mesures fiscales par la Confédération et les cantons.

Compléments individuels pour la couverture des lacunes de prévoyance résultant des premier et deuxième piliers:

  • Pilier 3a - Prévoyance liée pour les actifs soumis à l'AVS
    Le capital ainsi épargné sert par principe à la prévoyance vieillesse. Il peut être prélevé de manière anticipée dans certains cas, comme par exemple pour l'accession au logement en propriété ou l'exercice d'une activité lucrative indépendante. Les primes ou cotisations versées sont déductibles du revenu imposable.
  • Pilier 3b - Prévoyance libre pour tous
    Le pilier 3b permet de se constituer une réserve financière pour réaliser ses objectifs et souhaits une fois à la retraite. Au même titre, les risques financiers en cas d'invalidité ou de décès peuvent être assurés en fonction des besoins. Pour ce faire, diverses solutions d'épargne et de placement, ainsi que des solutions d'assurance sont mises à disposition.

 

Pilier 3a - Combler les lacunes de revenus à la retraite

Une attention particulière doit être portée à la planification de la prévoyance pour la retraite. Pour pouvoir préserver son niveau de vie habituel à la retraite, près de 80 % du dernier revenu sont nécessaires. Ce taux n'est généralement pas atteint avec les premier et deuxième piliers prescrits par la loi. L'AVS (1er pilier) et la caisse de retraite légale (deuxième pilier/LPP) ne couvrent qu'environ 60 à 70 % du dernier revenu. L'épargne-prévoyance avec le pilier 3a constitue ainsi une part indispensable de la prévoyance vieillesse.

Le pilier 3a couvre la lacune de prévoyance des premier et deuxième piliers

Le pilier 3a couvre la lacune de prévoyance des premier et deuxième piliers

Une planification précoce et détaillée de la prévoyance permet d'éviter les manques de revenus éventuels après le départ à la retraite, en cas d'incapacité de gain et en cas de décès. Il est important de combler à temps ces lacunes de prévoyance   par une prévoyance et une couverture individuelles. Renseignez-vous sur les possibilités qu'offre le troisième pilier.

 

 

 

Ceci pourrait également vous intéresser