Les investissements expliqués simplement

Pourquoi la diversification est si importante

L'investisseur avisé le sait bien: tout miser sur le même cheval est une mauvaise stratégie. Lorsque les marchés sont volatils, la diversification du portefeuille est particulièrement importante pour augmenter le rendement avec les mêmes attentes en matière de risque ou pour générer le même rendement avec un moindre risque.

Plus c'est varié, mieux c'est

La vendeuse du kiosque à la station inférieure du téléphérique le fait depuis longtemps: l'été, elle vend de la crème solaire et des casquettes, mais aussi des parapluies et des imperméables. Cela réduit considérablement le risque que la météo fait peser sur ses affaires. 

Le mot d'ordre est la diversification. Ce concept désigne le fait de répartir ses actifs dans des placements très variés, afin de diluer les risques. Le but de cette dispersion calculée est de réduire les risques tout en maintenant les mêmes opportunités de rendement ou, pour un profil de risque donné, d'obtenir des rendements plus élevés. Harry Max Markowitz, prix Nobel d'économie, est considéré comme le père de cette «théorie moderne du portefeuille». C'est au début des années cinquante qu'il publia ses premiers travaux sur le sujet.

Imaginez que vous ayez investi tout votre argent dans les actions d'une seule entreprise. Si elle fait faillite, votre argent s'évapore instantanément et définitivement. En revanche, si vous investissez dans plusieurs entreprises de secteurs différents, vous serez beaucoup moins affecté par la faillite d'une d'entre elles. Répartir largement les capitaux investis contribue ainsi à compenser les pertes de certains placements par les gains d'autres placements. Et cela marche d'autant mieux que les placements sont indépendants les uns des autres. Ou dans le jargon du métier: la diversification est d'autant plus élevée que les placements sont moins corrélés. La vendeuse au kiosque de la station de montagne a trouvé le bon mix entre crème solaire et parapluies: les deux produits n'ont en effet presque aucune corrélation entre eux.

Comment fonctionne la diversification

Un exemple illustrant bien l'effet de la diversification: Pour faire simple, nous allons supposer qu'il n'y ait que deux actions à disposition. Celles-ci présentent les rendements et les risques historiques suivants. Le risque est mesuré à partir de la volatilité, c'est-à-dire l'ampleur des fluctuations de la valeur. Plus un cours monte ou baisse fortement, plus la volatilité – et donc le risque – sont élevés; mais les chances de rendement augmentent tout autant.

Risque et rendement de deux actions suisses (Swisscom et Sika) pour 2019

Source: Bloomberg, Raiffeisen Suisse CIO Office

Sur la base de l'évolution historique, on peut calculer la corrélation entre les deux titres boursiers. Celle-ci mesure la similitude de comportement entre les cours lors de certains événements; elle varie de +1 (évolution exactement identique) et –1 (évolution complètement opposée). Les investisseurs ont tout intérêt à rechercher les placements présentant une corrélation faible ou négative, c'est-à-dire des évolutions aussi différentes que possible, car l'effet de diversification est d'autant plus prononcé.

Dans notre exemple, la corrélation en 2019 entre les deux actions est de 0.31.

Prise en compte des catégories de placement, des secteurs, des pays et des monnaies

La diversification désigne généralement la répartition des capitaux d'investissement entre diverses actions ou obligations. Le fait de diversifier ne signifie pas simplement acheter dix actions différentes au lieu d'une seule. Afin d'obtenir l'effet le plus prononcé et le plus durable possible, les capitaux doivent aussi être répartis entre différentes catégories de placement, secteurs, pays et monnaies.

La répartition au niveau supérieur du patrimoine entre différentes catégories de placement est appelée «allocation d'actifs» (Asset Allocation). Ainsi, les actions sont fortement influencées par le moral général sur les marchés financiers; si les investisseurs s'inquiètent, les cours des actions baissent souvent dans le monde entier. Inversement, la demande d'obligations d'Etat (emprunts publics) augmente (et de ce fait, aussi leur valeur) à mesure que l'incertitude sur les marchés s'accentue. Les investisseurs avisés portent une attention égale à l'allocation d'actifs et à la diversification, car la combinaison de différents placements contribue à atténuer le risque lié à une catégorie de produits. Un portefeuille bien diversifié offre une certaine sécurité, surtout en période de turbulences; il aide à limiter les pertes. Etant donné que la combinaison de différents placements atténue le risque lié à une catégorie d'actifs, les investisseurs orientés sur le long terme veillent à maintenir une large diversification entre les différentes catégories de placement.

 

Axes de diversification

Les options de diversification les plus courantes sont expliquées ci-après.

Catégories de placement

L'investisseur peut choisir parmi différents types d'actifs, chacun présentant des caractéristiques et un profil risque / rendement spécifiques. Parmi les plus importants, on compte les actions, les obligations, les matières premières, les métaux précieux, l'immobilier et les placements alternatifs. Dans le cadre de l'allocation d'actifs stratégique, on définit – en fonction de la propension au risque individuelle – la répartition des capitaux à investir entre les différentes catégories de placement. 

Monnaies et pays

Les investisseurs ont tendance à se tourner en priorité vers leur pays: ils y connaissent mieux les entreprises et les circonstances économiques et politiques du moment. Mais pour des raisons de diversification, il est judicieux d'investir une partie de ses avoirs à l'étranger, et dans d'autres monnaies. Par exemple, l'économie américaine dépend d'autres facteurs que ceux qui impactent l'Europe ou la Suisse, et peut donc évoluer différemment. De même pour le cours des nombreuses monnaies. 

Secteurs

Chaque secteur d'activité économique a ses propres caractéristiques et particularités. Ainsi, les opérateurs de télécommunications génèrent généralement des cash-flows élevés et stables et versent des dividendes attractifs. Dans le secteur des technologies en revanche, une grande partie des bénéfices est souvent réinvestie dans l'exploitation afin de stimuler la croissance. Par ailleurs, les circonstances peuvent affecter les secteurs de manière très différente. Par exemple, les sociétés pharmaceutiques sont généralement beaucoup moins affectées par un ralentissement conjoncturel (car non cycliques) que, par exemple, les constructeurs de machines-outils, beaucoup plus sensibles à la conjoncture. La diversification est d'autant plus efficace que les secteurs dans lesquels on investit sont moins reliés entre eux: la corrélation est alors plus faible.

Liquidités

Les placements ne peuvent pas tous être vendus rapidement pour encaisser les gains de cours. Si les actions de grandes sociétés peuvent être vendues rapidement et facilement en bourse, la vente d'un bien immobilier, en revanche, peut prendre beaucoup de temps. 

Les fonds de placement facilitent la diversification

Les investisseurs ne disposent pas tous de suffisamment de capital pour se constituer un portefeuille largement diversifié. Et ajuster en permanence le portefeuille au fil de l'évolution du marché peut être coûteux et accaparer beaucoup de temps. Les fonds de placement ou fonds stratégiques constituent une bonne option pour se diversifier sans se compliquer la vie, même avec de petits montants. Raiffeisen propose une vaste gamme de fonds de placement répondant à divers objectifs financiers. Les mandats de gestion de fortune offrent également les avantages d'une bonne diversification, pour un minimum d'efforts.